devenir rentier Créez votre machine à devenir rentier – Webconférence en replay

Il y a quelques temps, un de mes amis (Cédric Annicette) ma demandé d’organiser une webconférence en live pour sa communauté d’investisseur:

Télécharger-le-PDF

Voir le replay de la webconférence (1h30 de cours puis 2H de questions – réponses):

Les points clés de cette formation pour devenir rentier

  • Quasiment 0% d’impôt pendant tout le processus de création de richesse
  • Un impôt ultra réduit sur les retraits lorsque l’on a atteint notre objectif : être rentier
  • Des frais de tenue de compte et de supports (trackers) réduits au minimum
  • Une routine de 5 min/mois accessible à tous
  • Aucune question à se poser, tout est définit par des règles à suivre rigoureusement
  • Plus de 70 pages de formation pour comprendre tout le processus dans les moindres détails.
  • Les videos de mise en pratique pour concrètement réaliser cette routine de 5 minutes.
  • La fiche excel qui fait tout le travail à votre place.
  • Débuter même avec un petit capital (<1000€)
  • La stratégie qui a rapporté 14.92%/an depuis plus de 40ans, la traduction en francais & simplifiée. Vous saurez pourquoi celle-ci et pas une autre
  • En cas de délistage d’un tracker: je vous donne une alternative.
  • Si un meilleur tracker est possible: je vous informe!
  • Un suivi personnel: en cas de problème je vous réponds dans la journée
  • Un risque faible avec des baisses qui dépassent rarement 10% de son capital
  • Aucune question à se poser, tout est définit par des règles à suivre rigoureusement

Les performances de la stratégie sur ces 40 dernières années:

Évolution du portefeuille en bleu jusqu’au 1er janvier 2012 (actualisé dans la formation)

devenir rentier

Cliquer sur l’image pour agrandir

Les pires mouvements adverses (à droite)

comparés aux autres actifs pour une gestion “classique”devenir rentier portefeuille risque

Évolution depuis le 1er juillet 2012 pour le portefeuille en zone euro

(détaillé dans la formation: trackers+contrats d’assurance-vie)

1er janvier 2016 portefeuille témoin devenir rentier

Je réponds à vos autres questions ici:

Envoyez par mail ([email protected]) votre question et j’y répondrai ici

Puis-je arrêter à tout moment?

Oui. Le gros intérêt de gérer son épargne par soit même c’est justement de ne pas être impliqué dans des contrats avec des clauses dont on ne connait l’existence qu’au moment où tout va mal.

En étant autonome, vous avez a une liberté totale et donc la possibilité d’arrêter à tout moment de suivre la méthodologie.

Combien cela va-t-il me rapporter?

Il faut se reporter à la vidéo 3 et au calculateur pour définir ses objectifs de gains en fonction de 3 critères:

1/ le capital de démarrage

2/ les versements (ou non) que vous effectuerez

3/ votre objectif en capital pour ensuite mettre en place un système de retrait

Vous saurez ainsi exactement à quoi vous attendre.

Les rendements ne sont pas aussi réguliers que ceux d’un fond monétaire (dit à capital garanti). Nous sommes sur une stratégie dite “à risque” puisque nous nous exposons à des actifs volatils.

Ainsi certaines années vous gagnerez moins de 15% et d’autres davantage. Cela est lié aux cycles économiques.

Les trackers reproduisent-ils fidèlement les supports sur le long terme?

La compétition entre les émetteurs de trackers est forte et nous avons aujourd’hui des trackers qui répliquent très fidèlement et sur plusieurs années leurs supports.

Effectivement si l’on part sur des trackers exotiques comme des BX4 (tracker à effet de levier qui reproduit à l’inverse la baisse de l’indice cac40), il ne faut pas s’attendre à long terme à avoir les mêmes performances que le supports, le bêta slippage est ingérable.

Autres remarques:

Nos méthodes utilisent les trackers uniquement pendant leurs larges tendances haussières.

Et celles-ci se développent historiquement sans volatilité.

Hors les micro-écarts constatés entre un tracker et un support surviennent la majeure partie du temps pendant les phases de forte volatilité du support c’est à dire en marché baissier.

Et en marché baissier…nous sommes en cash sur du sans risque.

Qu’en est-il des prélèvements sociaux annuels?

Ces prélèvements concernent les fonds euros qui ne sont pas représentatifs dans le portefeuille pour 3 raisons:

1 – nous sommes très rarement investi dessus

2 – lorsque nous sommes investi dessus, c’est pour une petite partie du capital

3 – les rendements dégagés des fonds euros (3.5 à 4%) sont faibles et ne contribuent pas à la performance moyenne et annuelle du portefeuille.

Les trackers c’est risqué?

Certains trackers comme ceux sur l’or n’ont pas forcément une contre partie à 100% en physique derrière.

Le risque serait que le tracker ne suive plus fidèlement les cours de l’or et qu’il soit simplement décoté.

Auquel cas, vous êtes remboursé en cash et vous devez ré-investir cette somme sur un autre tracker actif.

Sachez aussi qu’en faisant du suivi de tendance ou du momentum, vous sortirez toujours du marché avant que celui-ci n’entre réellement dans des soucis majeurs.

Pourquoi? car tous les initiés liquident leur position dans une 1ere vague de baisse…c’est toujours pendant cette 1ere vague de baisse que nos méthodologies nous font sortir de position pour d’autres actifs plus favorables.

Et si les trackers donné aujourd’hui n’étaient plus valable demain?

Si un tracker venait à être dé-listé, j’en informerais les élèves de la formation en trouvant une alternative.
Les élèves seront informés des mises à jour de la formation par email.

Si un nouveau tracker avec des meilleures conditions que celui proposé venait à être introduit dans l’assurance vie, j’en informerais aussi les élèves en mettant notamment à jour le manuel de la formation.

Est ce que les assurances-vies c’est risqué (ponction possible?)?

En cas de crise financière systémique rien ne garantit la sécurité de rien. Les fonds monétaires des assurances vies sont de la dette française. Seule une faillite de l’état pourrait toucher les fonds monétaires des assureurs (ponction).
Hors nous ne sommes que très rarement et très ponctuellement investi dans ces fonds monétaires. Et les trackers sont assimilables à des titres de propriété que l’état ne peut pas toucher. Le risque est donc écarté.

On peut donc ponctionner les fonds monétaires en cas de faillite de l’état, mais pas les sicav, opcvm, trackers.

Découvrir plus de 50 témoignages sur la formation