#014 – Trader sans anticiper pour gagner en bourse

2 Commentaires

  1. Auteur

    Bonjour Fred2

    La fiscalité est toujours un sujet douloureux pour tout le monde. Il faut voir au delà, car si actuellement nous traversons une période de vol, demain sera forcément plus ensoleillé.

    La différence entre ceux qui continuent à s’éduquer en pratiquant le trading et ceux qui stoppent tout sous la pression étatique, est que :

    >> un groupe sera armé et prêt à en découdre sans peine

    >> alors que l’autre devra tout apprendre et ne pourra profiter des bonnes conditions fiscales

    Un bon équilibre serait simplement de trader avec un petit capital au moins le temps que la tempête Hollande passe. De cette manière, le trader reste au contact des marchés et continue à s’améliorer.

    La pratique du trading se pérennise avec l’expérience. Il faut essayer de prendre son mal en patience en situant cette activité à l’échelle d’une vie.

    J’espere que nous ferons tous parti du meme club d’investissement quand nous approcherons les 90ans 🙂

  2. Fred2 13/10/2013 Répondre

    Bonjour Cedric, bonjour à tout le monde

    Merci une nouvelle fois pour cette video hebdomadaire.

    Effectivement, quand on voit le redressement actuel de certaines valeurs françaises (que ce soit des large ou des mid) et leur potentiel de hausse “graphique”, on peut se demander si on ne va pas vers un gros marché haussier. C’est là que l’on se rend compte que certaines valeurs ont été bien massacrées ces dernières années. Après les excès baissiers, peut être des excès haussiers en perspective ? Mais arrêtons d’anticiper, suivons la tendance 🙂

    Ces perspectives sur les marchés fr et eu me font penser à un sujet “annexe” qui me semble important mais qui n’est pas beaucoup abordé dans les blogs boursiers, à savoir la fiscalité des comptes. En effet, pas mal de choses ont changé ces derniers temps, et ça fait mal !

    Pour le compte titre ordinaire, la taxation des PVs était de 19%, puis 24% l’année dernière: les PVs sont maintenant intégrées au barême de l’IR … pour ma part (étant dans la tranche minoritaire à 30%), ça revient à une taxation à 45%: 30% IR plus 15% de prélèvement sociaux …. ça devient dingue !! Alors certes, c’est les PVs qui sont imposées et pas le capital, mais quand on pense que cet argent vient d’économies sur le salaire qui lui est déjà taxé à presque 50% sur le total 🙁

    Pour le PEA, on est maitenant à 15% de prélèvements sociaux, avec grande nouveauté, une rétroactivité sur les PVs passées: ce n’est plus la fiscalité en date de la PV qui est considérée !! Comment le conseil constitutionnel peut accepter ça?

    Bref, tout ça pour dire qui si les plus belles opportunités à venir sont en Europe, et vu la fiscalité 2013 du compte titre, je pense que ce dernier va rester en sommeil chez moi !!

    Cordialement
    Fred2

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*