Vidéo 1: Les performances époustouflantes d’un trader de génie

Pourquoi les meilleurs traders du monde réussissent-ils si bien ? RÉPONSE :

.

 

Et si vous appliquiez les mêmes principes à vos investissements…

Quelles en seraient les conséquences sur votre portefeuille ?

Répondez à ma question en écrivant votre commentaire ci-dessous :

46 Commentaires

  1. Fellous 22/02/2015 Répondre

    la pratique de couper peut être une pratique positive , mais doit être utilisée tout en suivant l’évolution de près les ordres ouverts afin que le résultat soit convenablement maitrisé et positif vu que le succès á ce niveau est basé sur le temps le nombre et le volume …

  2. Dupont 22/10/2014 Répondre

    Bonsoir
    J”ai vu avec un vif intérêt votre vidéo
    D’abord je dois vous complimenter pour votre don de pédagogue On sent le passionné qui croit en ce qu’il enseigne.
    Parmi les nombreux ouvrages que j’ai lu je me souviens avoir noté une évidence qui mérite d’être reprise. il existe 4 types de résultat sur un trade
    – les petites pertes
    – les petits gains
    – les grosses pertes
    – les gros gains
    Sachant que dans le temps les petits gains et les petites pertes tendent à s”équilibrer.
    Si nous éradiquons les grosses pertes par une saine gestion des stops qui sont avant tout des petites pertes avant de croitre et embellir il ne devrait plus rester que les gros gains.
    Or que font les 95% de traders perdant ils coupent les gains avant qu’ils ne deviennent de gros gains de peur de les voir se transformer en pertes et laissent courir les pertes entrant dans le mode espoir Je tends à penser que les situations de pertes sont psychologiquement plus confortables que les situations de gains.Cela a été bien mieux expliqué par Elder il y a déjà pas mal de temps
    J’avoue bien humblement qu’avant d’arriver à me décider à utiliser des stops placés systématiquement en dessous du précédent plus bas dans le cas d’une tendance (théorie de Dow) j’avais quelques difficultés à ne pas sortir dés que je voyais apparaitre du rouge sur mes graphiques. Résultat j’avais de grosses difficultés à avoir de vrais gros gagnants.
    Un jour mes recherches m’ont conduit à visionner un webinaire d’un formateur John Lee sur pro at à l époque Plusieurs choses ont ressorti de ce webi
    – l’utilisation des Bollingers et plus particulièrement des squeezes
    – le recours systématique aux multipériodes les unités supérieures servant à définir et à confirmer la tendance les unités inférieures servant d’unité opérationnelle. C’est à partir de ces unités de temps que seront définis les points d’entrée.
    Tout cela pour arriver à dire que si les tendances continuent sur les unités supérieures ce n’est pas parce que les unités inférieures repartent à contre sens qu’il y lieu de sortir en catastrophe tant que le précédent plus bas n”est pas franchi dans le cas d’une tendance haussière. L’idéal est que les cours fassent un squeeze c’est à dire colle à la bande de Bollinger sur une unité supérieure. Il convient de noter que ces derniers jours nous avons eu droit à des mouvements de grande ampleur et qu’à chaque fois nous avions un squeeze sur les unités supérieures (heure ou 30 minutes) Tant que les cours ne s”éloignent pas de la bande et que la bande supérieure continuent à monter ‘tendance haussière) il n’y a pas lieu de s”inquiéter pour la tendance Elle est loin d’être finie Or c’est en dessous de ce plus bas ou mieux si j’ai un support à proximité en dessous de ce support que j’ai placé mon stop. Je dirai même au contraire ce peut être l’occasion d’augmenter le nombre de positions lorsque les graphiques repartent dans votre sens. Mieux grâce à un petit calcul simplet il est possible de s”apercevoir que cette nouvelle entrée a le gros avantage de ne pas être exposé au risque puisque les pertes potentielles pouvant survenir sur cette nouvelle entrée sont couvertes par les PV dégagées sur les entrées précédentes dûment couvertes par des stops.
    Adepte des cfd et des mini contrats sur indices à 1€ du point par contrat je prendrai un petit exemple pour expliciter mes propos
    une entrée à 10 contrats initialement avec un stop à 10 points soit un risque de 100 euros
    mon entrée était bonne puisque l’actuel plus bas se situe à 30 points
    mon stop se situe pour des raisons disons pédagogiques dix points en dessous
    donc je suis quasiment assuré sauf krach flash toujours possibles mais pas si fréquent de gagner 10*20=200 euros
    si je fais une nouvelle entrée de 10 contrats avec un stop à 10 points je risque donc sur cette entrée 10*10= 100€
    j’en conclus que mon trade se traduira dans le pire des cas par une PV de 100 euros un bémol peut être une obsession les krach flash d’où un changement de broker l’actuel me garantissant un stop à 15 points assurance à prendre au cas où L’expérience montrera ce que vaut cette garantie
    De fait le risque réel se situe sur la première entrée et tant qu”elle n’a pas été couverte par un stop au dessus du breakevent point je me trouve dans une situation d’inconfort toute psychologique et parfaitement irrationnelle puisqu’une perte de 100€ ne remettra pas en cause la pérennité de mes comptes même en cas de série noire.
    sauf à ce qu”elle atteigne une taille parfaitement irréaliste. Surtout qu’une approche multipériode évite bien des bévues. J’ai rarement vu exception d’un pull back limité les graphiques en 15 et 30 minutes pour de l’intraday me donner de faux signaux ou alors il fallait que les graphiques en unités inférieures soit en surachat pour une tendance haussière. Une stratégie simpliste mise en avant par WHS pour ne pas les citer proposent même de mettre le stop un point au dessus du point mort dés que possible oui mais quand. De plus un stop à un point ne garantit pas grand chose J’espère que vous nous donnerez des solutions à cette question si solution il y a. Actuellement je me contente d’attendre le prochain plus bas pas terrible terrible il doit y avoir mieux.

    Je ne me permettrai pas de remettre en question les compétences de M 8400% comme certains l’ont surnommé performance assez ahurissante mais je suis consterné par le faible nombre de trades qui ont permis d’obtenir ces résultats et le taux de trades flat En fait à peu de chose prêt la bonne veille loi de Pareto se confirme.
    Avec un mix des écrits de Weinstein (secrets pour gagner en bourse) et l”utilisation des Bollingers et de la MACD notamment en weekly voire en monthly ne serait-il pas possible d’arriver à un taux de quasi déchets moins éprouvant. Pour les avoir utilisé à maintes reprises j’avoue avec beaucoup d’humilité que les résultats étaient au rendez vous que ce soit sur des positions longues ou courtes et avec un taux de réussite plus qu’acceptable mais il est vrai que le nombre d”opérations ne permet pas de constituer un échantillon représentatif . Je pense que les apprentis traders que nous sommes risque de se décourager à force de couper des opérations décevantes surtout si les gros gagnants tardent à venir. Habitué à trader les indices (dow et dax) tant en intraday qu’en swing la taille des mouvements est généralement plus que satisfaisante. Il suffit de voir ce qui s’est passé depuis quelques semaines
    Je finirai en m’excusant auprès des lecteurs
    – de ce long message
    – du coté un peu affirmé de certains de mes propos pure déformation professionnel
    En fait c’est plus votre avis et celui des lecteurs avertis et constructifs que je viens chercher.

    • Auteur

      Bonjour,
      excellente intervention, on sent aussi l’opérateur passionné.

      Les réponses à vos questions viendront, elles sont pour beaucoup présentes sur le blog.

      Bonne continuation dans votre apprentissage

  3. scazzi 12/10/2014 Répondre

    bonsoir Cédric
    je n’ai absolument aucune notion de la bourse
    la coupe pour moi ça n’invoque rien,
    à partir de rien puis je arriver à comprendre le système
    merci pour votre réponse

  4. Bernard 23/01/2014 Répondre

    Bonjour Cédric,

    Très impressionnant ce Sylvain Duport
    Merci de nous présenter ça.

    Il a réussi a maitrisser un système de trading qui lui convient.
    Mais pour moi un trade dit ”FLAT” est un trade GAGNANT
    Donc son système de trading est un 80/20 ou le GRAAL……

    Oui comme tu as déja dit dans une autre video
    Pour réussir en trading il faut devenir EXPERT dans un système et
    le maitrisser parfaitement.

    En passant a ta connaissance son système fonctionne-t-il encore?

    Bernard

    • Auteur

      Bonjour Bernard,

      Peu de gen on conscience ce qui se cache derrière le “graal”, les réactions dans les commentaires le prouve.

      Sa façon de trader les marchés marche toujours très bien pour lui !

  5. CYRIL 22/01/2014 Répondre

    Salut Cédric – satisfait de faire ta connaissance dans ta vidéo – et bravo – on apprend quelque chose de nouveau : LA COUPE – devenir un expert de la coupe c’est ça que tu veux nous enseigner ? OK pour moi j’attends tes infos.
    Te sers tu d un indicateur d’impulsion comme calcul fibonacci par exemple ?
    Te sers tu d’autre chose ?

    Amicalement
    CYRIL

    • Auteur

      Bonjour Cyril,

      enchanté de faire ta connaissance aussi. Les réponses sont dans les prochaines vidéos !

  6. Ultra 22/01/2014 Répondre

    Bonjour,
    tout cela est bien alléchant, mais je n’ai pas ce recul que vous avez et qui vous permet votre assurance d’aujourd’hui pour trader.
    Alors je me pose une question, sans doute très simple:proposez-vous une formule de suivi de vos conseils?

    • Auteur

      Bonjour Ultra

      je n’ai pas le statut pour faire du conseil cependant chaque week end, les traders du club ont accès à une vidéo (gratuite) dans laquelle j’analyse les meilleures actions du moment. Il y a 27 vidéos à ce jour…

  7. Thierry_D 22/01/2014 Répondre

    Sylvain DUPORT confidences d’un trader de Hervé Asparre Editions Edouard Valys

  8. Frank 22/01/2014 Répondre

    Bonjour à tous,

    Je suppose que ce principe de la “coupe” s’applique également au forex ? quelqu’un aurait-il les références du bouquin de notre super champion (cocorcico) Sylvain “Dioup” ? merci d’avance

    • Auteur

      Bonjour Frank,

      la coupe doit s’appliquer rigoureusement à toute forme de spéculation : du scalping forex à l’investissement long terme sur les actions.

  9. maitenon 22/01/2014 Répondre

    Bonjour Olivier,
    Effectivement cela semble facile, mais il doit être constamment aux aguets devant son écran. Appliques-tu cette stratégie ? En tout cas, chapeau à lui.
    Bonne journée à tous

    • Auteur

      Bonjour Maitenon

      en suivant des graphiques en daily, il faut simplement regarder ses actions le soir, après la clôture des bourses pour ajuster sa stratégie de coupe.

  10. Fred2 22/01/2014 Répondre

    Bonjour

    Je me permets de confirmer les dire de Cédric à mon sujet: la coupe a métamorphosé mes performances en trading.

    Après avoir ruiné mon compte propre, je suis reparti sur de bonnes bases grâce à un gros travail sur moi, bien aidé par le blog de Cédric.
    J’avais été frappé par les articles sur Sylvain Duport, répétant sans cesse : “Tout est dans la coupe”.
    Cela parait si simple, et pourtant c’est vrai.

    Conjugué avec le choix des “bonnes” actions sur breakout, une application “sauvage” de la coupe me donne maitenant des résultats que jamais je n’aurais imaginé par le passé. Il faut vraiment comprendre que ce qui tue un compte, c’est les grosses pertes. Et la coupe est LE moyen de ne pas avoir de grosses pertes (en association avec une taille de position compatible avec un faible risque sur le portif’ si elle est soldée au stop loss), puisqu’on les “coupe” avant qu’elles n’arrivent.

    Des “bons” titres, vous arriverez toujours en acheter, ne serait ce que par hasard, et ils vous donneront des gains pour peu que l’on fasse un minimum de suivi de tendace ou de revente sur Résistance. Des “mauvais” titres, vous en acheterez toujours car on ne peut pas gagner à tous les coups. Et alors, quel est le problème d’avoir acheté un “mauvais” tire. Il n’y en a pas ! Il suffit de couper la position, et de passer à autre chose.

    Il arrive même d’acheter et de couper plusieurs fois un même titre (achat trop précoce et/ou faux signal) avant d’acheter une nouvelle fois pour le bon “décollage”: il n’y a aucun problème à avoir subi 3 ou 4 ventes à pertes minimes si à la 5 fois le titre vous rapporte 10 ou 20 fois cette même valeur! C’est vraiment ça qu’il faut comprendre: ce n’est pas le pourcentage de trades gagnants qui importe, c’est la maitrise des pertes jusqu’à tomber enfin sur le “bon” titre.

    Une fois l’achat effectué, il ne faut avoir qu’une seule obsession: remonter le stop suiveur le plus vite possible (en laissant bien entendu un minimum de place à la volatilité intrinsèque du titre) afin de sortir éventuellement avec une toute petite perte, voire neutre si le titre ne “booste” pas. Le trading, c’est comme la guerre, il n’y a pas de place pour les faibles. Il ne faut garder que les bons titres en portefeuille. C’est ceux là qui feront les gains, pas la multitude de titres faiblards.

    Effectivement, ça demande du travail pour bien choisir les titres et un gros suivi de ces titres, et cela revient à en revendre près des deux tiers au bout de quelques jours. Mais on n’a rien sans rien. Ceux qui s’imaginent que la Bourse ne demande pas de travail sont des rêveurs (je ne jette pas la pierre, je faisais partie de ceux-là). La routine quotidienne est primordiale.
    No pain, no gain.

    Cédric parle de changement “d’ancrage psycholgique”, c’est tout à fait ça dans mon cas.
    Il faut comprendre que vendre des actions “faibles” en petites pertes permet de garder du capital disponible, qui va bien finir par tomber à un moment ou un autre sur quelques titres qui eux auront la patate. Et c’est ces titres qui feront la différence, pas les 80% qui n’ont rien donné (on en revient toujours à ce bon vieux Pareto).

    Avec le recul, maintenant que j’arrive à gagner régulièrement en bourse (l’important ce n’est pas la performance en valeur absolue, c’est le fait que la courbe de performance ne fasse que monter, au pire stagne, la magie des intérêts composés faisant le reste), j’en suis convaincu: en plus du money management et du choix des “bonnes” actions en situation de break-out, la coupe est LE facteur qui change la donne.

    Cordialement

  11. T.Yvon 22/01/2014 Répondre

    Bonjour Cédric, merci pour cette vidéo, je suis un néophyte en la matière, mais il me semble que hors mis en œuvre d’un robot performant, il n’est guère possible d’avoir des gains récurrents dans la bourse. Je suis dons curieux de connaitre la suite.

    Cordialement.
    T.Yvon

    • Auteur

      Bonjour T.Yvon,

      les robots font du bon travail lorsqu’un investisseur n’est pas prêt à suivre une routine de trading avec discipline.

      Obtenir des gains linéaires est chose impossible car le trader doit subir des périodes creuses sur les marchés.

      C’est pendant ces périodes de disette que les bons traders font la différence : il ne relâchent pas leurs gains au marché. La coupe est un outil vital pour y parvenir.

  12. Dubois 21/01/2014 Répondre

    Bonjour Cédric

    Après avoir vu ta vidéo, je ne peux m’expliquer qu’avec un tel talent de “gagneur” l’on puisse cumuler un talent de “majestueux perdant” (70% flat).

    Est-ce bien nécessaire de se “tromper” à 70% pour gagner autant ?
    C’est pour le moins contrariant.

    Peux-tu epliquer en “deux mots” Cédric ?

    Merci pour cette vidéo qui aura au moins su gagner ma curiosité.

    Cdt

    • Auteur

      Bonjour Georges,

      En réalité 70% de ses trades ne sont pas “perdants”, ils oscillent autour du “neutre”. Cela signifie qu’ils ne contribuent pas à la performance du portefeuille.

      Le trading est une histoire de gestion avant tout. Un bon gestionnaire n’éprouve pas le sentiment de contrariété lorsqu’il sait qu’il fait du bon travail.

      Cordialement

  13. HEBERT 21/01/2014 Répondre

    Je vous remercie pour votre vidéo cela vraiment envie d’en connaitre plus mais je reste méfiant quand à ces résultats
    cependant je sais qu’il y a des très bons traders qui font de très bons résultats donc j’attends les autres vidéos merci.

    • Auteur

      Bonjour Hebert,

      les résultats ont été vérifiés par la rédaction du magasine action future.

      Pendant les concours, toutes ses positions étaient communiquées avec 24h de décalage au public (qui ne se gênait pas pour copier).

  14. Franck 21/01/2014 Répondre

    Bonjour,

    Cette video est très intéressante.
    Je suis tout d’abord très sceptique sur les gains exceptionnels de M. Dioup et les gains annoncés par ceux qui sont considérés comme les meilleurs traders sur Terre.
    Est ce qu’il y a un moyen de vérifier que c’est bien vrai ?
    Est ce qu’il y des backtests à l’appui ?

    Cela ressemble à ce que propose Van T. Kharp dans “Réussir en trading” :
    Définir une stratégie de stop loss qui permet de perdre que 1% au pire de son capital lorsque le trade va contre nous.
    Je suppose que le trader Dioup applique cette règle de taille de position pour arriver à de tels résultats.
    Dans ce même livre, il est suggéré que l’on peut très bien gagner avec une méthode purement aléatoire comme ci-dessous (ce qui semble le cas de Dioup avec seulement 10% de gagnants) si l’on dispose d’un bon système de taille de position et si on gère bien les stops pour gagner ou sortir quand ça va mal :
    – en tirant au hasard des actions à trader
    – en tirant à pile ou face si on est “short” ou “long”

    Cordialement,

    FrancK

  15. remy slimani 21/01/2014 Répondre

    c’est super merci Cedric pour ce point de vue je suis tout à fait d’accord en trade il faut des coupes et beaucoup de patience pour repérer les trends haussier et savoir augmenter sa mise quand sa paye avoir un plan de trade est très important , merci pour ton travail bien à toi Rémy

    • Auteur

      Bonjour Remy

      merci pour ton retour.

      La routine et le processus sont hélas trop souvent mis de coté en faveur des bons tuyaux pour spéculer: 2 chemins et 2 résultats différents.

  16. Alex 21/01/2014 Répondre

    Bonjour , He bien , Comme le dit bien FRANK , J’ai bien hâte de voir le deuxieme video mais apres 5 ans de trading avec un % de succes peux elevé même apres avoir testé des disxaines sinon des centaines de systemes different , apres avoir acheté les systemes soit disant qui rapporterais un minimum et qui changerais ma vie !!?? je suis bien curieux de voir la suite …
    Merci

  17. FRANK 21/01/2014 Répondre

    Bonjour Cédric,
    Comme toujours plus facile à dire qu’à faire. Le problème du commun des mortels c’est de trouver ne serait-ce que 10% du total de ses trades ouverts qui soient profitables et qu’en plus on sache les reconnaître !!! Beaucoup de si, mais ta méthode des roquettes va dans ce sens : merci Cédric.

    • Auteur

      Bonjour Frank

      Il faut s’exposer pour tomber sur ces fameux trades et l’état d’esprit est un très gros catalyseur dans la réussite en trading.

      Fred2 et Corentin ont réussi a changer la donne en quelques mois à peine… cela vient d’un changement de leur ancrage psychologique.

  18. guimard 21/01/2014 Répondre

    comment se protéger , reconnaître un trade qui ne mène à rien , y aurait t il plutôt une ruse en amont pour ne pas y entrer (ne pas trader , c’est trader )

    • Auteur

      Bonjour Daniel

      la ruse en amont est de sélectionner les meilleures entrées sur les meilleures actions (leaders, roquettes, news)  et d’entrer au bon moment.

      Mais cela ne suffit pas, il s’agit d’un jeu de probabilité où, au final, ce qui compte c’est de gagner de l’argent (non pas d’avoir 95% de trades gagnants et se faire ruiner sur les 5% perdants).

      La beauté du trading de breakout, c’est que l’on est très rapidement en gain après une prise de position. Pas besoin de porter pendant des mois des positions “molles”. On ne subit pas le cout du manque à gagner.

  19. Thierry_D 21/01/2014 Répondre

    Bonjour Cédric
    Oui Sylvain est un maestro…j’ai lu son bouquin il y a quelques années et il m’a beaucoup appris.
    Vivement la seconde video et merci.
    Thierry_D

  20. PETIT 21/01/2014 Répondre

    il a trouvé sa technique gagnante qui lui convient …
    génial

  21. Olivier 21/01/2014 Répondre

    Il y a aussi un autre élément que le mode de trading de Dioup met en avant (peut être pas le sujet direct de ta vidéo),
    se positionner “pour voir” sur le maximum d’opportunités identifiées, et ne garder que ce qui démarre vite dans le bon sens.
    Cela est bien la preuve que Dioup ne sait pas à l’avance ce qui va vraiment cartonner, il se positionne pour être déjà là si ça démarre, et si ça ne démarre pas il sort.
    Merci Cédric pour tes vidéos et ce partage d’expérience, je vais suivre avec grand intérêt les prochaines vidéos.

    • Auteur

      Bonjour Olivier,

      effectivement le pyramidage est  un moyen supplémentaire d’optimiser la coupe de ses trades.

      Gérer l’incertitude est contre intuitif pour l’homme, baliser et maitriser cette variable fait toute la réussite du trader.

  22. gilbert 21/01/2014 Répondre

    placer dans le sens du trade et s’il y a retournement un stop suiveur peut seul limiter la perte?.
    enfin, je le crois.
    j’attends avec impatience la seconde vidéo.
    cordialement

    • Auteur

      Bonjour Gilbert,

      le stop suiveur automatique est un très bon outil pour suivre la tendance d’une position qui est forte.

      Le problème est qu’il ne s’adapte pas au paysage boursier d’un trade qui ne booste pas tout de suite. Cela arrive 70% du temps.

  23. Le Talour Gilles 21/01/2014 Répondre

    Surement très efficace mais tellement frustrant de voir 70% de ses trades Flat. Émotionnellement il faut être très fort.

    Merci Cédric.

    • Auteur

      Bonjour Gilles

      sur le coup, 70% ça peut paraitre frustrant…

      cependant après coup, quand on se rend compte que ces 70% aurait débouché sur rien d’intéressant voir sur une perte : là on se sent beaucoup moins frustré!

      • XgilesGüdjjückMan 22/01/2014 Répondre

        Je ne comprends pas bien ce qui se passe§ La moitié des commentaires consistent à dire que cela est impossible d’arriver à de tels performances et sont elles vérifiées…..
        Mais “gudjjuck” regarder les choses avec lucidité, la stratégie de trading de la coupe est la seule stratégie digne de porter se nom!
        Quand vous l’aurez compris les résultats positifs seront à votre portée.
        Le tout est de faire de bonnes entrées :
        EURCHF : M30 – 21/01/2014 06:30 -> Bearish Gartley – Zup_v92 EURNZD Zup_v132_SEA_HORSE Dragon

        Et Breakeven à volonté <3

  24. REMAZEILLES 21/01/2014 Répondre

    Effectivement çà paraît normal “la coupe” est indispensable! sauf que cela suppose qu’on ne fait que çà!
    Comment adapter ce concept à la vie d’un portefeuille d’un CGPI?

    Je serai curieuse de savoir comment vous vous y prendriez?

    Je reconnais qu’il est fort et j’avoue modestement le convoiter mais esteec raisonnable ou tout simplement possible?
    MERCI pour le réponse très attendue et bonne continuation!
    Jeanine

    • Auteur

      Bonjour Jeanine,

      Les techniques de coupe s’appliquent à n’importe quel type d’actif financier “liquide” pour peu que l’on est une stratégie d’entrée récurrente.

      Les performance de Sylvain sont impossibles à reproduire sans prendre un risque démesuré pour des gens normaux comme vous et moi.

      Cependant obtenir ce genre de courbe de gain (son allure) sur un portefeuille de bourse est accessible si l’on applique des techniques de coupe.

    • JEANDS 21/01/2014 Répondre

      Cela suppose une connaissance parfaite des conditions qui génèrent la coupe!
      Quelles sont-elles?

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*