Bitcoin : Ce graph a le pouvoir de changer votre vie de spéculateur

Si vous deviez choisir qu’on vous offre le graphique de cette vidéo OU un Picasso… vous devriez choisir le graph.

Pourquoi ? Réponse dans la vidéo de cette semaine.

Un indce : en répétant tout au long de sa vie des trades basés sur cette séquence, vous vous exposez à bien plus de résultats qu’un simple gros billet immédiat. C’est un pass à l’imprimante à billets.

 

** Le mode d’emploi de l’être humain (télécharger des programmes de vie dans son cerveau) **

Pour illustrer ce principe, on peut parler de la conduite en voiture.

Il nous arrive tous de passer en mode « automatique » pour rentrer chez nous.

C’est-à-dire qu’on prend le volant, on se met à penser à tout sauf à ce qui se passe sur la route.

Et sans même comprendre ce qu’il s’est passé, nous voici arrivés à la maison.

C’est notre subconscient qui a pris le volant.

Comment a-t-il fait cela ?

Nous l’avons parfaitement conditionné pendant nos cours à l’auto-école, puis pendant des centaines d’heures de conduite.

A force d’attention et de répétitions, nous avons appris à notre cerveau à calculer tous les risques et à réagir en conséquence.

Une fois cette programmation correctement réalisée, elle est relayée à notre subconscient qui devient responsable de cette activité (et des 95% autres actions de nos journées).

Du coup nous avons la possibilité d’allouer notre attention restant à un nouvel apprentissage qui sera lui-même relayé à notre subconscient dans le futur.

C’est le mode d’emploi de l’être humain.

 

** Une découverte scientifique bouleversante **

Les chercheurs ont remarqué qu’avant l’âge de 7 ans, l’activité cérébrale des enfants est beaucoup plus développée quand ils effectuent des taches d’imagination.

Leur monde imaginaire est donc plus réel que le monde réel.

Quand ma fille me dit qu’elle est tantôt une princesse dans un château… elle incarne bien plus fort cette réalité que celle d’être déguisée dans sa chambre.

 

** Ce que nos enfants ont à nous apprendre avec cette histoire ? **

Toutes les informations du monde réel et imaginaire sont décisives à cet âge-là.

Car le cerveau des enfants passe en mode éponge dans le but de télécharger le maximum de programmes de vie.

Et tous ces programmes vont conditionner leur avenir.

C’est grâce à ces programmes qu’ils seront calibrés pour avancer ou reculer, bâtir ou détruire, aimer ou détester, se saboter ou s’élever… être riches ou pauvres.

C’est le filtre à travers lequel chaque humain perçoit le monde.

Puis passé l’âge des 7 ans, l’éponge s’use.

L’être humain doit donc recréer une terre fertile d’accueil pour être en mesure de recevoir un nouveau programme.

Et cette capacité à se reprogrammer est très difficile pour la plupart des humains.

C’est d’ailleurs pour cette raison que le développement personnel, les psychologues, les thérapies, les coachs, rencontrent un tel succès : car la demande pour se changer soi-même est forte.

Quelle solution s’offre à nous ?

Solution 1 : Et si nous arrivions à nous mettre à la place de nos enfants, en accueillant le monde imaginaire (le monde de tous les possibles) avec plus de valeurs que le monde tangible (le monde des contraintes) ?

Ne serait-ce pas cet état d’esprit qu’il faudrait cultiver au quotidien pour avoir un accès illimité sur ses propres choix de reprogrammation ?

Cette technique est celle des enfants de moins de 7ans, mais elle marche très mal pour les adultes qui sont trop conditionnés dans le monde de la matrice.

Solution 2 : C’est celle qui fonctionne…

Avant de vous en parler (plus loin), je voudrais souligner un constat alarmant :

 

** 95% de nos comportements proviennent de notre subconscient **

Si notre subconscient a téléchargé de mauvais programmes, ou carrément des virus…

… alors nous effectuerons mécaniquement 95% d’actions inappropriées dans nos journées.

Il est vital de reprendre l’accès à ce subconscient.

Et cela dans le but d’être en mesure d’analyser ce qui s’y trouve, puis de tout reprogrammer à notre guise.

C’est une priorité d’ordre quotidien pour tout humain.

Hélas, avec les schémas de vie que nous exploitons, il est improbable de placer ce genre de problématique avant les factures à payer, les enfants à s’occuper, ou les ennuis au boulot.

Pourtant c’est de cette source que tout émane : le positif comme le négatif.

Refuser le dialogue avec cette source revient à renoncer à la réalisation de son destin.

 

** La VRAIE solution pour reconditionner son subconscient (et partir surfer !) **

La 2ème solution, c’est la répétition et l’entrainement.

L’étude scientifique nous a montré qu’avant 7ans il fallait juste imaginer quelque chose pour que le subconscient l’absorbe.

Après 7ans, il y a cette muraille qui se créée.

Seul un entrainement constitué d’actes routiniers peut s’affranchir de cette muraille.

Cette routine s’intègre donc dans un effort conscient, c’est-à-dire pendant les 5% du temps où nous fonctionnons en mode « non automatique » pendant nos journées.

Si nous exploitons correctement ces 5%, nous investissons en nous-même puisque ces bonnes pratiques sont absorbées par notre subconscient pour le long terme.

Ce reconditionnement volontaire nous permet par la suite de systématiquement agir de la bonne façon… c’est-à-dire comme par reflexe, sans même avoir à réfléchir à quoi que ce soit.

 

** Alors comment peut-on former notre pilote automatique ? **

  • On dit souvent que pour construire une bonne habitude il faut 30 jours
  • Mais pour que cette habitude face partie intégrante de nous-même (de notre subconscient) il faut plusieurs mois.

Donc sauf si vous avez moins de 7ans, la réalité est qu’il faut « s’y coller » pour s’améliorer.

Mais une fois la bonne habitude ancrée en nous, il suffit juste de partir surfer sa vie… notre bon conditionnement nous assurera toujours les meilleures décisions.

 

** Comment faire ça en bourse ? **

Il y a un élément qui reste très particulier en bourse, c’est la variété des scénarios qui peuvent se dérouler à tout moment… c’est l’incertitude.

Nous sommes obligés de faire appel à notre imaginaire afin de conceptualiser tous les scénarios possibles.

Cela va nous permettre de créer des règles pour gérer cet arc-en-ciel de possibilités.

Si nous oublions un scénario, ou si nous refusons d’affronter une réalité boursière… le jour où elle se manifeste, notre compte de bourse vol en éclats.

C’est pour cette raison, qu’en bourse, plus que dans toute autre thématique, l’apprentissage est brutal : l’erreur se paie cash.

Donc lorsque nous décidons de mettre en place une habitude, nous devons être très exigeants sur cette notion d’incertitude.

Car si nous nous reprogrammons mal, nous nous transformons en une machine à perdre de l’argent.

Et il suffit juste d’un élément, un scénario que nous refoulons ou oublions, et toute la machine peut s’enrayer.

Je vous donne accès au replay d’une webconférence dans laquelle je vous livre TOUS les éléments vitaux qui constituent une bonne routine en spéculation boursière.

Vous pourrez ainsi vérifier si vous avez bien mis en place TOUS les bons garde-fous dans l’habitude de spéculation que vous êtes en train de construire pour votre subconscient.

Bonne découverte

Cédric Froment

6 Commentaires

  1. Nicolas PETITBON 15/06/2019 Répondre

    Bonjour Cedric,

    Serait-il possible de m’envoyer le graphique de Damien. En effet, ce graph est vraiment pertinent et représente vraiment le context de prise de position.

    Et encore un grand chapeau pour les videos hebdomadaires. Avec les formations j’ai vraiment pu consolider mes connaissances.

    Merci pour ton aide.
    Nicolas PETITBON

  2. Nicolas PETITBON 01/06/2019 Répondre

    Bonjour,

    Est-ce que quelqu’un aurait un lien afin de récupérer le graph de Damien decries dans la première partie de la video.
    En effet, ça permettra de le coller un peu partout et de le garder en exemple, 🙂

    Merci d’avance.

  3. Schtroumpf Crypto 25/05/2019 Répondre

    A noter: Litecoin aura son prochain halving cet été, vers août.

    Donc on peut s’attendre à une accumulation suivi d’une montée rapide sur LTC dans les prochains mois, conditionnée toutefois à la courbe du roi bitcoin qui dirige les mouvements de fond de la sphère crypto.

  4. Payet Jean Daniel 25/05/2019 Répondre

    Qu’est-ce que le halving ?
    SOMMAIRE
    Définition
    Traduction
    En matière de cryptomonnaie, le minage est un service qui consiste à vérifier des transactions ou à effectuer des calculs pour créer de nouveaux exemplaires d’une cryptomonnaie. Ce service est rémunéré. Intégré dans le code d’une cryptomonnaie et ne pouvant être modifié, le halving est un événement qui revient à diviser par deux la récompense, ou la rémunération, de minage d’une cryptomonnaie. Cet évènement se déclenche automatiquement lorsqu’un certain nombre de blocs ont été minés. Il contribue à réduire progressivement l’offre pour les cryptomonnaies ayant un nombre total de tokens limité. Ainsi, dans le cas du bitcoin, cette récompense, ou cette rémunération, liée au minage est divisée par deux tous les 210 000 blocs de transactions minés. Les premiers mineurs touchaient 50 bitcoins par bloc généré. En 2012, ils ne touchaient plus que 25 bitcoins. En 2016 12,5 bitcoins… Le prochain halving doit intervenir aux alentours …

    Source : JDN : https://www.journaldunet.fr/patrimoine/guide-des-finances-personnelles/1209004-halving/

  5. JEAN-DANIEL Payet 25/05/2019 Répondre

    Bonjour

    SVP . C’est quoi un HALVING ? Peus-tu nous donner un explication ?

    Merci et bonne journée .

  6. Schtroumpf Crypto 25/05/2019 Répondre

    @Cedric: le cycle indiqué sur le graphe n’est pas chartiste mais correspond au moment où la prime de mining est divisée par deux (“halving”), ce qui réduit l’inflation sur le bitcoin et est un signal extrêmement bullish. Chaque événement halving donne naissance au cycle suivant et à une montée parabolique.
    Faire de l’analyse technique c’est très bien mais il est utile de ne pas négliger certains fondamentaux technologiques particuliers aux cryptos.

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*