Bitcoin, ne retombez pas dans ce piege (souviens-toi décembre 2017…)

Le nouveau Bull Market des  cryptos est en train de s’installer mais…

…le 1er piège se profile déjà à l’horizon ! Tout est dans la vidéo hebdo.

 

Dans le trader Mindset de cette semaine, nous allons chercher à comprendre ce qui permet aux OVNIS d’être aussi éloignés du commun des mortels quand il s’agit de leur discipline de prédilection.

** Stagner Vs Être à haut niveau **

Cette année, je teste pas mal de nouvelles activités car je ressens le besoin de me sentir en évolution.

Quand on débute, je constate que le rythme de progression est rapide pour arriver à un niveau « moyen ».

On apprend et implémente à une vitesse folle et c’est jouissif.

Mais très rapidement on atteint le fameux plafond de verre.

Et là, on se met littéralement à stagner.

Du coup l’activité devient de moins en moins attrayante à nos yeux.

Elle nous procure moins de dopamine, et on peut être tenté de la délaisser.

Surtout qu’il y a toujours ce pote doué qui, lui, continue à prendre du niveau comme si rien ne pouvait l’arrêter.

Je me suis donc posé la question :

  • « Pourquoi la plupart d’entre nous stagnons très vite à un niveau moyen, tandis que certains atteignent des sommets ? »

La réponse la plus évidente serait :

  • « parcequ’il a des prédispositions génétiques, ou parcequ’il a un don ».

Pourtant quand on observe de plus près ces fameux ovnis, on se rend compte que la réalité est ailleurs.

 

** Il y a les OVNIS, et… les OVNIS d’OVNIS **

Le 1er constat c’est qu’une personne qui a fait beaucoup de course à pied et qui se met au Trail, aura un plafond de verre bien plus haut que son entourage au bureau.

De même, un mathématicien atteindra naturellement un meilleur niveau aux échecs que Mr Tout-le-monde.

Cela est du au conditionnement, ou à ce que l’on pourrait appeler un système de réseaux neuronaux que l’on a déjà construit avec une activité similaire et répétée tout au long de sa vie.

Le terrain est donc fertile pour accueillir cette nouvelle pratique qui n’est qu’une dérivée.

A ce stade, on passe aux yeux de son entourage pour un OVNI.

Mais il y a le niveau supérieur…

C’est quand notre pote OVNI nous dit qu’il a lui-même vu un OVNI… pour nous c’est un OVNI d’OVNI !

Remballez votre égo, sortez les popcorns, c’est du domaine du spectacle pour le commun des mortels.

La nouvelle question que je me suis posé est donc :

  • « Ok, mais comment devenir spectaculaire dans une discipline ?  Comment tutoyer les plus hauts niveaux ? »

 

** La méthode miracle **

Avoir une bonne méthode d’apprentissage et de pratique c’est le minimum pour devenir bon dans une discipline.

De nos jours les règles du jeu sont connues et largement diffusées sur le web.

Pourtant, quand on stagne, on a un peu trop tendance à blâmer la méthode suivie, en se disant qu’elle ne fonctionne pas, plutôt que de s’auto-analyser avec honnêteté.

Du coup, on change son fusil d’épaule et on repart à la conquête d’une nouvelle méthode miracle.

Les hôtels 5 étoiles de l’ile Maurice sont réputés à travers le monde pour la qualité de leur accueil, pour l’attention portée aux clients et pour la beauté de leurs cadres.

 

S’ils affrontent une mauvaise saison, vont-ils se dire :

  • « Bon on arrête de nettoyer les chambres, le sourire devient facultatif, et l’entretien de la beauté de l’hôtel n’est plus la priorité ! Et on va virer la moitié du personnel »

Ils ne remettront certainement pas en question ces fondamentaux.

Au contraire, si la saison est mauvaise ils vont d’autant plus élever leurs standards !

** Elever ses standards **

Ce principe d’élever ses standards est contre intuitif.

Quand tout va bien, on ne se posera jamais la question d’élever ses standards car rien ne nous y confronte.

C’est par contre, quand ça va mal, quand on bute sur un plafond de verre.

Et c’est à ce moment-là qu’une majorité de personnes va prendre le chemin de l’ombre tandis qu’une minorité reste dans la lumière.

Même les OVNIS d’OVNIS doivent affronter ces paliers et se battre pour rester dans la lumiere.

Ils font face à des cycles de stagnation, voire de régression.

Ce qui fait qu’ils sont à un tel niveau aujourd’hui, c’est leur persistance à améliorer leurs standards pendant ces phases.

Ce qui fait que le reste du monde n’atteint pas ce niveau « spectaculaire », c’est que la stagnation est associée à un sentiment d’échec.

Du coup, il y a soit abandon soit changement des fondamentaux… pourtant, je le répète mais les fondamentaux sont connus.

 

** Les fondamentaux en spéculation **

Pour durer sur les marchés financiers, il y a 2 contraintes majeures à respecter :

1/ Il faut que notre capital ne soit jamais mis en péril

Le money management nous permet de définir à l’avance notre risque de perte.

Chercher des gros décalages en % sur son compte… cela fonctionne seulement pendant certaines phases de marché. Mais le reste du temps, c’est le « cramage » de compte assuré.

2/ Il faut rester dans la partie sur le long terme

Les marchés évoluent par cycles.

Il est impossible de tirer un revenu stable et régulier en spéculation comme c’est le cas avec un emploi.

Ce conditionnement de la vision de la fiche de paie à la fin du mois est tellement ancré dans l’esprit des nouveaux spéculateurs… qu’au moindre cycle de stagnation, ils doutent et abandonnent.

Pour rester dans la partie sur le long terme, il faut donc avoir une routine qui soit tellement peu contraignante en termes de temps et d’émotions, que même pendant les phases de disette on ne soit pas échaudé.

Car c’est toujours quand le marché a épuisé la masse, qu’il repart enfin dans un puissant cycle de hausse.

Et seuls les spéculateurs qui savent vivre avec cette réalité sont en mesure de conserver leur capital en période de pénurie, et de profiter pleinement des beaux jours (car ils sont encore dans la partie…)

 

L’approche du trading de news est à mon sens la routine la plus qualitative et la plus accessible pour les spéculateurs en recherche d’une structure :

=> Découvrir l’approche la plus qualitative en spéculation (Le Trading de news)

Sur ce lien vous allez découvrir :

  • pourquoi le trading de news est une approche qui traverse les crises
  • sur quelle anomalie statistique tout cela repose
  • la mise en pratique
  • 6 vidéos d’études de cas et 2 manuels (tout est gratuit)

Bonne découverte

Cédric Froment

5 Commentaires

  1. vincent Deslandes 20/05/2019 Répondre

    Bonjour et merci pour tes vidéos, intéressante, claire, bref merci

    As tu un avis sur ALS30 qui vient de faire -20%, pourquoi ne pas rentrer dessus étant donné la solidité des fondamentaux?

    Merci de ta réponse et bonne journée quoi qu’il arrive!

    Vincent

    • Farid Team Cedric 20/05/2019 Répondre

      Apparemment il y a un gros fonds qui vade le titre

  2. Serge 18/05/2019 Répondre

    Bonjour Cédric,

    Excellente analyse, avec beaucoup de recul et d’humilité, et comme toujours avec le sourire.

    L’île Maurice importe beaucoup de tourisme, mais grâce à vous exporte beaucoup d’enthousiasme.

    Merci pour vos brillants éclairage.

    Cordialement

  3. Maria Luisa 18/05/2019 Répondre

    Bonjour Cédric! Merci beaucoup pour tous ces bons conseils. Mon mari et moi sommes en train d’apprendre beaucoup et nous attendons avec impatience tes vidéos du samedi. C’est très clair et facile à comprendre, même pour des gens qui, comme nous, ne savent pas grand chose sur la bourse et les marchés. Continue ton bon travail! 👍😃

    • Farid Team Cedric 18/05/2019 Répondre

      Merci à vous,

      C’est effectivement une grande qualité que nous sommes beaucoup à reconnaitre à Cédric de savoir simplifier des notions complexes afin de les rendre accessible à tous.

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*