Comment profiter d’une saison de résultats en bourse (inclus: 3 opportunités explosives)

** Deux façons de générer une grosse performance en swing trading **

Dans ce trader mindset je vais vous présenter 2 approches du swing trading.

Chacune correspond à un tempérament humain profond.

C’est pour cette raison qu’en spéculation, plus que dans toute autre activité humaine, il faut apprendre à se connaitre soi-même si l’on souhaite prospérer.

Ces 2 approches exploitent les anomalies structurelles les plus recensées dans les papiers de recherches académiques depuis 100ans : le Momentum et le PEAD (inscrivez-vous ici à ce cours gratuit de 7 jours pour en savoir plus à ce sujet).

Avant de commencer, je dois m’assurer que vous compreniez parfaitement ce qu’est un R.

 

** Le R est l’amplitude de prix entre le niveau d’achat et le stop loss initial **

Quand on entre sur un trade, on dit donc « je risque 1R » mais j’ai pour objectif d’en gagner 2, 3 ou plus.

Ainsi on est prêt à perdre 1R pour en gagner 3 par exemple.

Même en ayant tort une fois sur deux, on peut construire un joli patrimoine financier dans le temps.

 

** 1er cas : Comment un swing trader TRÈS ACTIF construit-il sa performance ? **

La 1ere façon de swing trader consiste à capturer un grand nombre de « petits » mouvements de prix.

C’est-à-dire de l’ordre de 20% à 30% (pour simplifier des amplitudes d’environ 2 à 3R).

Ce type de mouvements se développent sur quelques semaines (et rarement plus de 2 mois).

Cette approche colle à une réalité authentique du marché qui est que :

– chaque semestre, de nombreuses actions enregistrent ce genre de mouvement des prix

Ainsi, placer une 100aines de paris sur cette même période, va permettre à un swing trader daily (très actif) de capitaliser sur ce comportement de marché.

 

** Résultats et distribution des gains/pertes sur 100 trades **

  • 20% de ses trades seront revendus sur l’objectif de 3R
  • 10% de ses trades gagnants n’atteindront pas le R3. Cependant son suivi de tendance lui permettra de sortir avec 2R de gain en moyenne
  • 40% de ses trades seront coupés FLAT, c’est-à-dire sans perte, ni gain
  • 15% seront coupés en perte légère à -0.5R
  • 15% seront clôturés au niveau du stop loss à -1R

Si on fait les comptes, sur 100 trades, cela représente 80r de gain (60r + 20r) et -22.5r de perte (-7.5r – 15r) soit un total de 57.5R accumulés.

Si le swing trader pratique un risque par trade de 1% (1R=1%), cela représente une performance de moyenne de 57.5% tous les 100 trades.

S’il décide de risquer 0.5% de son capital pour 1R, cela représente une performance de 29% tous les 100 trades.

 

** Quels sont les traits de caractère d’un swing trader ULTRA ACTIF **

Dans cette 1ere approche, la chose la plus importante c’est de pratiquer « LA COUPE » sans ne jamais faillir.

Couper sans broncher représente sur 70% des trades… et il y en a un paquet puisqu’on est sur du quantitatif !

Il faut être en mesure d’accepter et d’embrasser cette réalité : 70% des opérations ne vont nulle part peu de temps après une entrée.

 

** Les 2 points de frustrations **

1/ Couper en masse ses positions, c’est accepter la frustration de sortir Flat d’un trade, puis de le voir s’envoler vers le nord juste après.

2/ Le spéculateur ultra actif cherchera des mouvements directs avec peu de respirations.

Donc soit ça part en quelques semaines vers le R3, soit sa stratégie de suivi de tendance (qui colle de près les fluctuations de prix) le sort du trade.

Il s’expose donc à ce 2eme point de frustration qui est de revendre sur un objectif de 3R, et d’ensuite voir son action atteindre 10R ou 15R de hausse sans lui….

** L’objectif du spéculateur ULTRA ACTIF **

Il n’est pas là pour exploiter les énormes mouvements (plus rares) des actions, mais juste un décalage « moyen » des prix sur les actions les plus fortes du marché.

Il a donc appris à gérer cet état de frustration en le faisant carrément disparaitre de son arc-en-ciel émotionnel.

Le niveau de compétence, de précision et de rigueur permet à ce type de spéculateur de générer une performance régulière, millimétrée et parfaitement contrôlée.

Mais cela se fait au prix d’un travail plus soutenu comparativement à notre 2eme type de spéculateur.

 

** 2eme cas : Comment un swing trader ULTRA SÉLECTIF construit-il sa performance ? **

La logique est ici différente puisque le spéculateur va chercher à capturer, non pas un grand nombre de petits mouvements, mais une minorité de très gros mouvements.

Ces hausses sont plus rares, il faut donc adapter son approche et son état d’esprit à cette réalité du marché.

Chaque semestre, le trader ULTRA SÉLECTIF devra se concentrer sur une 30aine d’opérations ultras biens choisies.

  • Cela implique qu’il devra avoir une stratégie de coupe moins « agressive » que le 1er spéculateur, car il ne joue pas les grands nombres
  • Sa stratégie de coupe devra donc laisser respirer davantage les prix après son entrée en position
  • Sa stratégie de suivi de tendance sera aussi beaucoup plus permissive afin de laisser les consolidations et les extensions de prix se dessiner dans la tendance

Il ne cherchera pas à revendre sur objectif, mais à accompagner le mouvement jusqu’à son retournement.

Ces types de mouvement se développe souvent sur quelques mois, et parfois sur plusieurs trimestres.

Avec cette approche, le spéculateur s’expose à des accidents positifs de richesse qui peuvent atteindre 5, 10 et parfois plus de 20R (un gain 20 fois supérieur à la perte maximale initiale tolérée).

 

** Cette approche de la spéculation réclame un certain niveau de conscience et de philosophie **

Pourquoi ?

Car ce sont les marchés qui sont maitres de la taille de l’accident positif de richesse qui peut être encaissé sur l’action.

Dans un puissant bull market, les mouvements de hausses de nos trades dépasseront régulièrement les 8 à 10R de gain.

Tandis que pendant un marché où les indices sont en range (ou ultra volatils), la norme sera davantage de capturer 3R.

La qualité que ce spéculateur va développer sera davantage :

  • le lâcher-prise, la patience, le qualitatif plutôt que le quantitatif, et l’acceptation de périodes de « disettes » qui peuvent durer parfois plusieurs mois.

** En contrepartie il aura accès à toute la dimension d’une approche Pareto de la bourse **

C’est-à-dire en réduisant au minimum acceptable ces 4 choses :

–              Ses efforts, son temps d’apprentissage, le temps de sa routine quotidienne, son niveau de compétence…

…cela en s’exposant à une magnifique rentabilité.

C’est l’approche que j’enseigne aux élèves de mon école de bourse LSL – Le Spéculateur Libre.

 

** Le « secret » du petit génie Français du swing trading qui a réalisé +3400% et +8600% pendant un concours boursier **

Si vous souhaitez en savoir plus sur le swing trading, je vous ai préparé un cours gratuit et accéléré sur 7 jours (avec 6 leçons de spéculation).

On analysera les mécanismes utilisés par un OVNI de la spéculation qui a enregistré des performantes stratosphériques en l’espace de 6 mois.

=> S’inscrire au cours accéléré de 7 jours (c’est gratuit)

Bon apprentissage

Cédric Froment

2 Commentaires

  1. Philippe 24/02/2019 Répondre

    Hello Cédric,
    Bravo pour ton trading mindset de cette semaine, c’est très finement observé. ça me parle d’autant plus que j’ai essayé la première approche il y a quelques années, avec plus ou moins de bonheur.
    Maintenant, je suis inscrit à LSL, car je veux passer à l’étape suivante, et être plus précis dans mes trades.
    PS: bonnes vacances à toi. Je reviens d’une semaine de ski. Le temps a été fabuleux, et j’ai vu que ça continuait cette semaine. Je te souhaite une excellente glisse !

    • Farid Team Cedric 02/03/2019 Répondre

      Merci Philippe de la part de Cédric: PS la nouvelle vidéo de cette semaine vient d’être publiée si tu veux la regarder 🙂

      On espère que tu es revenu de tes vacances frais pour le pilier 2 de l’école!

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*