Transfert de richesse en cours: des cryptos aux actions US

** Si tout le monde fait pareil ça ne marchera plus **

« Cédric, si tout le monde utilise tes stratégies, elles ne marcheront plus »

De manière générale (dans la vie), ce genre d’affirmation est aussi souvent vrai que faux.

Alors comment reconnaitre les situations à risque ou non ?

Tout dépend si l’on agit sur la cause ou sur l’effet.

 

** Traitons-nous la cause ou l’effet ? **

Rien de tel qu’un bon exemple pour dissocier la cause de l’effet :

  • Notre enfant chute et s’écorche le genou, nous lui mettons un pansement pour stopper le saignement.

Le sang ne coule plus car nous traitons l’effet (il s’est fait mal et saigne).

La cause est autre : il est câblé pour bouger, jouer et expérimenter…c’est un humain.

Si tous les parents du monde utilisent la même stratégie pour stopper les saignements :

  • Est-ce que les pansements ne marcheront plus ?
  • Est-ce que cela va empêcher les enfants de chuter à nouveau ?

Bien sûr que non car nous ne sommes pas à l’origine de l’évènement (la cause), nous ne faisons qu’interagir avec son effet,

Notre stratégie du pansement ne cherche à aucun moment de combattre les forces à l’origine de l’accident.

 

** Des siècles de spéculation et rien n’a changé **

Aussi loin que l’on puisse remonter dans le temps, il y a toujours eu des bulles spéculatives (la plus vieille référencée est celle des Bulbes de tulipes qui implosa en 1637).

Les écrits et mémoires des plus grands spéculateurs (Jesse Livermore, Bernard Baruch, Nicolas Darvas, Gerald Loeb, William O’Neil, etc) nous révèlent qu’ils capitalisent sur les MÊMES effets.

La cause c’est l’irrationalité et la cupidité des foules.

Cette cause se matérialise sur certaines actions et à certains moments, et elle engendre les mêmes effets.

A savoir des mouvements de prix clairs, puissants et directionnels.

Pour capitaliser sur ces effets, ces spéculateurs se positionnent au top départ d’une sortie de consolidation des prix et surfent la hausse des prix.

 

** Si c’était possible, tout le monde le ferait **

La problématique avec cette pensée dogmatique c’est qu’elle repose sur le principe que nous sommes identiques… des clones.

C’est oublié que le royaume du vivant repose sur la diversité.

Si on observe la variété du monde végétal et animal… on ne cesse de découvrir chaque jour de nouvelles espèces.

C’est comme si le monde du vivant était codé pour se différencier au maximum de son voisin, MAIS tout en s’inspirant de lui.

Effectivement, s’il n’y avait que des brocolis sur terre, nous serions tous obligés d’en manger.

Cependant, ce postulat ne correspond pas à la réalité du monde végétal.

 

En bourse, il y a :

  • des robots traders qui font du trading sur de la nano seconde
  • des scalpeurs qui tentent de gratter des miettes de fluctuations en quelques secondes ou minutes
  • des day traders qui capturent des mouvements sur plusieurs heures
  • et tous les spéculateurs qui opèrent sur des unités de temps plus longues

Certains entrent haut, d’autres bas, ou d’autres font de la contre tendance ou du fondamental…

L’état des lieux, c’est que tout ce petit monde crée le marché et lui apporte de la liquidité.

Il y a autant de stratégies que d’opérateurs.

Il est impossible de lutter contre cette diversité qui est le propre du vivant.

 

En immobilier :

Vous trouverez les investisseurs qui font du luxe, de la location nue, de la promotion, de l’hôtellerie, du saisonnier, de la collocation, de la découpe, du meublé, etc.

Certes, il y a des tendances et des cycles.

Mais à partir du moment où l’on œuvre avec rigueur et stratégie sur l’effet et non sur la cause…

…alors nous ne pouvons pas endiguer la cause tant qu’elle reste menée par des forces qui nous dépassent.

 

** Spéculateurs de légende : comment font-ils exactement ? **

Je vous ai mentionné les noms des plus grands spéculateurs sur actions du siècle dernier.

Maintenant la question que vous vous posez certainement c’est « ok mais comment s’y prennent-ils concrètement ? »

Pour répondre à cette question, je vous ai mis l’accès à la vidéo d’une conférence privé que j’avais donné (devant 1000 personnes à Paris) et qui traite de ce sujet en détail :

=> Accès vidéo + manuel : « Générer une rentabilité hors du commun avec la bourse »

Bon visionnage

Cédric Froment

5 Commentaires

  1. de Potter Yvan 04/03/2019 Répondre

    Cher Cédric,
    Pouvez-vous me donner un aperçu précis des frais engendrés lors de différentes actions en bourse?
    Avec mes remerciements
    Yvan

    • Farid Team Cedric 04/03/2019 Répondre

      Bonjour Yvan,

      On a pas de frais particuliers à te donner car ces derniers varient suivant les courtiers. Pour les actions US ils sont très faible chez prorealtime et interactive brokers, ainsi que Degiro. il faut aller voir sur les sites des courtiers pour avoir les frais avec précision, comme ici pour prorealtime : https://trading.prorealtime.com/fr/tarifs-de-courtage

  2. ALEXANDRE BOUSARD 03/03/2019 Répondre

    Grand merci à toi Cédric pour cette vidéo hebdo, toujours aussi instructive.
    A l’occasion d’une prochaine vidéo, un rapide point sur la situation de la parité Euro/Dollar serait apprécié.
    Avec mes remerciements anticipés
    Alex

    • Farid Team Cedric 03/03/2019 Répondre

      Merci alexandre,

      L’Eur/USD est actuellement dans un range, entre 2 bornes, on attend que ça casse par le haut ou pas le bas.

  3. Ibrahima 02/03/2019 Répondre

    Je ravi de tes decouvertes et convaincu par tes explications très claires…il qu’on fasse la différence

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*