Faut-il trader après une nouvelle ?

On a pour habitude d’entendre qu’il faut acheter la rumeur et vendre la nouvelle. On ne parle jamais d’acheter après une nouvelle si une grosse surprise de marché vient d’avoir lieu. Et pour cause, ce genre de situation se produit rarement.

Mais pour les investisseurs attentifs, ce type de pari s’avère très payant compte tenu de la qualité des opportunités détectables.

 .

Voici l’exemple du titre TESS qui a provoqué la surprise en début d’année :

Cliquez pour agrandir

.

Le 9 janvier, l’entreprise annonce s’attendre à un record de son chiffre d’affaire ainsi que des profits très importants. Cette news fait mouche, les operateurs qui étaient “attentistes” et enfermés dans une longue consolidation latérale de plusieurs semaines…se sont réveillés en sursaut !

De forts volumes ont marqué la cassure haussière de la large base ce jour là. Le titre réalise à ce jour, un rally de +70%. On note que la hausse est amplifiée par le manque de titres négociables sur le marché (faible float), en effet, il s’agit d’une small cap.

 .

Acheter après la nouvelle ?

Oui mais seulement quand l’analyse technique et le flux news révèlent une situation de surprise. Si vous désirez en savoir davantage sur cette façon d’investir en bourse, voici 4 PDF gratuits :

Découvrir ces 4 PDF gratuits en cliquant ICI.

0 Commentaire

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*