Guide de survie du swing trader (en marché nerveux)

Je viens de mettre en ligne une nouvelle
vidéo sur le guide de survie du swing trader
(en période de marché nerveux).

Ce guide est une série de règles pour
conserver intact son capital et son
état émotionnel en ce moment.

En spéculation comme dans nos vies,
il y a des gardes fous qui nous
permettent d’assurer notre survie.

En ville, nous avons une quantité astronomique
de gardes fous (limitations de vitesse,
feu rouge, priorité, etc).

Ils ont été inventés pour nous garder
en vie… pas pour nous énerver.

Mais dès que le risque d’accident corporel
n’est plus en jeu, ces gardes fous relèvent
la plupart du temps du monde du concept,
de l’idée… pour ne pas dire de l’abstrait.

Et les idées sont vagabondes, elles
viennent et partent au rythme des humeurs.

La seule et unique manière de figer
une idée dans le temps, c’est de la
transformer en routine avec des
panneaux de signalisation.

Cela réclame de l’énergie et du
travail pour implémenter dans sa
vie une véritable habitude.

On dit souvent qu’il faut 30 jours
pour que cela devienne naturel.

Certains êtres humains ont plus de
facilité que d’autres à entrer dans
ce genre de cycle de 30 jours.

Pour aller dans la caricature, il
y a 2 types de personnalités.

** 1er catégorie: Ils y a ceux qui batifolent
80% du temps (notre société de consommation) **

Ils prennent beaucoup de plaisir à
changer de cheval tous les 4 matins.

Ils sont dans la rétribution à court terme.

C’est LE modèle que valorise
notre société moderne avec tous
ses excès de consommation.

En réalité, pour alimenter cet arc-en-ciel
d’émotion à court terme, ces personnes
doivent renoncer aux routines qui bâtissent
des vies hors du commun sur le long terme.

Car elles ne sont pas aussi stimulantes
qu’une dose instantanée d’endorphine.

Si vous leur demandez ce qu’ils ont
réalisé dans leur vie, souvent cela
ressemble à un magnifique feu d’artifice.

Mais hélas, il n’y a pas de fil
conducteur, car il n’y a pas
d’objectif long terme précis.

En bourse, si vous êtes sans cesse
à l’affut de la nouvelle stratégie boursière,
c’est que vous êtes peut-être en
train de batifoler et de gâcher votre
potentiel à long terme.

Il n’y a pas de mal à s’épanouir dans
cette catégorie 1: la consommation.

Par contre il faut être
conscient de son choix.

** 2eme catégorie: Il y a ceux
qui bâtissent 80% du temps **

Ces personnalités basent l’essentiel de leurs
actions sur l’exécution et l’optimisation de routines.

Leur but est d’accomplir quelque
chose de grandiose à long terme.

80% du temps, il n’y a aucune
rétribution à court terme hormis
le plaisir d’améliorer ses routines.

Un ami les appelle même les « sociopathes »
tellement ils sont focus sur leurs taches.

Par contre, ce qu’on vous dira rarement,
c’est que les 20% du temps qu’ils se
laissent de libre… ils prennent un pied
monstrueux pour contrebalancer leur travail.

C’est le fameux « Work hard, Play hard ».

Il y a un chemin précis à suivre.

Tous les traders et entrepreneurs qui
ont rencontré une réussite époustouflante
dans leur vie ont suivi un parcours type.

Ils sont partis d’une personnalité de
catégorie 2 en allouant 100% de leur
temps (très peu de personnes sont
capables de cela) pour générer le plus
rapidement possible de l’inertie.

Une fois cette inertie en place (via le
choix des bonnes routines), ils ont peu
à peu, lâché du lest en ré allouant du
temps au modèle humain de catégorie 1.

Beaucoup de bâtisseurs se retrouvent à 50/50.

Les vrais rentiers se retrouvent même à 100/0 !

Pour en arriver là, il faut passer
par la case catégorie 2.

Et le secret c’est encore
une fois : les routines.

Rien d’autre n’a autant de pouvoir qu’une
routine quand il s’agit de figer une idée
ou un objectif de vie, à travers le temps.

Sans routine, vos pensées sont vagabondes
et se perdent dans les méandres du temps.

Bon visionnage
Cédric Froment

PS : Dans ce papier, je conseille un gagnant du loto sur ce qu’il doit faire de son argent.

5 Commentaires

  1. Vo 25/03/2018 Répondre

    Excusez-moi mais son et images sont revenus

  2. Vo 25/03/2018 Répondre

    On entend mais il n’y a pas d’image
    Problème technique ?
    Ou ça vient de mon iPad
    Vous êtes un Maître excellent
    Je ne vous remercie jamais assez

  3. Vincent 25/03/2018 Répondre

    Bonjour Cédric,
    Très intéressante vidéo. Pourquoi pas d’analyse du bitcoin cette semaine? est ce tellement incertain?
    Merci pour tout.
    Vincent

  4. Jean-Louis 24/03/2018 Répondre

    Bonjour Cédric,

    C’est toujours avec beaucoup de plaisir que je regarde ta vidéo hebdo. Une question : lors de ton analyse des marchés, tu passes en revue systématiquement les indices européens (CAC et DAX) et US (S&P500 et Nasdaq) mais ne crois-tu pas que les indices asiatiques mériteraient une petite analyse ? Si non, pourquoi ?
    Merci et bonne continuation.
    Jean-Louis

    • V 30/03/2018 Répondre

      Les chevaux de tête (s’applique aussi aux chiens de traineau) sont toujours les plus vaillants et fougueux.

      Aussi Cedric s’addresse à un audimat principalement Français.
      L’Allemagne (partenaire?) leader mondial stable et rigoureux.

      Les US sont l’ultrafinance, le marché est Énorme.

      Le reste du monde c’est pas interdit. Juste pas necessaire. Le gateau est assez gros chez maman et l’oncle Sam.

      Petite anecdote du soir.
      Actuellement en Inde chez un ami local qui boursicote. simple a l’analyse graphique car peu de faux signaux. Sans même avoir les connaissance des outils de base stochastic macd etc juste au momentum analyse graphique il a obtenu des gains de 30% .

      A present il beneficie de l’arsenal de Cedric les bons tuyaux et qui sait viendra aussi manger à la table de l’oncle Sam.

      Bon week end et bon festin!

      V!V€/\/””/””

      P.S. En anglais tu trouveras toutes les analyses shouaitées.

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*