Jusqu’où ce rebond des bourses peut-il aller?

** Maitriser la décorporation donne accès au top 1% de toutes les richesses de ce monde **

Lorsqu’on analyse la psychologie des foules, non pas sur les marchés financiers, mais en terme de sociologie, on peut identifier 3 grandes catégories d’êtres humains :

 

1/ Les robots: ils exécutent un schéma (90% de la population)

Ils ne sont ni conscients, ni observateurs de leurs actes.

La tête dans le guidon, ils exécutent sans réfléchir le schéma dicté par la matrice.

Leur système de croyances évolue en fonction du lavage de cerveau organisé par les médias.

 

2/  Les contemplateurs : ils pratiquent la décorporation (10% de la population)

Ils vibrent sur un haut niveau de conscience mais restent de PURS observateurs.

Ils sont suffisamment empathiques pour effectuer des décorporations à répétition dans le but:

  • d’analyser le monde au travers des yeux des gens qui les entourent
  • et donc de s’analyser eux mêmes « sans être vraiment eux mêmes» (sans impliquer leur égo)

Ils ont effectué suffisamment de décorporations pour atteindre un bon niveau de clairvoyance.

Ainsi quand une « nouvelle vérité » est adoptée massivement par les robots, ils en connaissent les limites.

Cette habitude à la décorporation leur permet de ne JAMAIS être dans le jugement bête et méchant.

Ils ne rejettent JAMAIS un sujet, par exemple : Adolphe Hitler c’est le mal.

 

Au contraire, plus le sujet leur parait fou comme :

–              la théorie du complot c’est la vérité,

–              le communisme permet au peuple de prospérer,

–              la bombe nucléaire n’existe pas…

et plus ces contemplateurs vont tenter d’internaliser le dogme en question, dans le but d’enrichir leur propre arc-en-ciel de perception du réel.

 

Cela leur permet de mieux comprendre le monde.

C’est la seule manière efficace de progresser et de gravir des niveaux de conscience.

Et cela implique de laisser son égo de côté le temps de chaque décorporation.

Plus ils multiplient ces expériences et plus leur niveau d’empathie augmente.

La conséquence étant un état de clairvoyance sur la réalité de ce monde.

 

3/ Les demi-dieux : ils bâtissent le nouveau paradigme (1% de la population)

En plus d’être contemplateur, cette caste est acteur du monde.

Tout comme des dieux, ils maitrisent le pouvoir de création mais à moitié seulement, puisqu’ils doivent arbitrer avec les contraintes terrestres s’appliquant à tous les humains (gravité, espérance de vie, biologie et physiologie du corps humain, éducation, etc).

Les demi-dieux construisent dans la matière leur propre vision, qui est elle-même inspirée par la somme de leurs décorporations.

 

 

** Comment passer d’un état de contemplateur à celui de demi-dieu ? **

Il y a deux choses qui nous poussent réellement à bouger en dehors de notre zone de confort :

           L’inspiration

–            Le désespoir

Nous ne parlerons pas du désespoir qui drive surtout les actions des « humains robots ».

L’inspiration est une énergie vibratoire haute.

 

C’est l’Everest des émotions créatrices.

C’est pour cette raison que ces humains Demi-dieux paraissent toujours « high » dans leur vie alors qu’ils ne prennent pas de drogues.

Alors comment font-ils ? Quel est leur secret ?

Le secret c’est de s’entourer et de fréquenter des gens qui nous inspirent au quotidien.

Cela peut être sous forme de livres, d’audios, de videos, de séminaires, de masterminds… peu importe du moment que l’on se construit un cerveau collectif d’au moins 5 personnes inspirantes et qui sont dans l’action.

Dans l’idéal, il faut construire un cercle de 5 personnes pour chacun de ses projets de vie.

Notre ego nous poussera à montrer notre valeur auprès de ce cercle d’amis bienveillant.

Et c’est grâce à cet égo que nous serons obligés de passer à l’action !

C’est ce point précis qui va nous faire passer de contemplateur… à acteur.

Et plus nous serons inspirés par les actes de notre cercle d’amis, et plus nous lèverons la barre haute pour le groupe au moment de réaliser nos propres actes.

C’est un cercle vertueux qui pousse très haut et très fort.

 

** La maitrise de l’égo est la clé **

Pour résumer, il est extrêmement important de sacrifier notre égo lorsqu’il s’agit d’utiliser la décorporation pour comprendre la vérité authentique du monde qui nous entoure.

Et lorsqu’il s’agit de passer à l’action, c’est aussi notre ego qui sera notre plus grande force pour montrer à quel point nous allons mettre la barre haute, et inspirer notre cercle de 5 amis.

 

** Cette philosophie est celle de notre école de spéculation LSL **

Un bon spéculateur est capable de détacher son égo de chacun de ses trades isolés.

C’est-à-dire qu’il soit perdant, neutre ou gagnant.

Par contre, le spéculateur doit faire appel à son ego lorsqu’il s’agit de réaliser quelque chose de grand et solide sur le moyen terme.

Pour cela il entretient une vision à 1000 trades.

Et là… notre égo est impliqué, car son attention est focalisée :

  • Non pas, sur le résultat d’une transaction
  • Mais sur le respect du processus et de la routine qui mènent aux 1000 trades

 

Cette reprogrammation neuronale ne se fait pas du jour au lendemain.

C’est pour cela que j’ai créé l’école LSL – Le Speculateur Libre.

Le programme dure une année scolaire entière afin de transformer au mieux le mindset de chaque élève.

Les inscriptions ne sont ouvertes que 7 jours UNE FOIS par an (début septembre).

Il est impossible de rejoindre la promo en cours d’année.

Si vous souhaitez lire plus de 200 témoignages d’anciens vrais élèves (non censurables et non supprimables) c’est ici sur Trustpilot (en bas de page).

Cédric Froment

4 Commentaires

  1. jhon 23/03/2019 Répondre

    salut la tream

    LOL j’ai bien aimé « la plasticité neuronal » un programme digne de la nasa 😀

  2. Sorin Vlad 17/03/2019 Répondre

    Cher Cédric,
    Merci beaucoup pour vos réflexions sur le développement personnel de l’individu.
    Si nous avons vécu dans le communisme, nous comprenons à peine les subtilités de la pensée de gens comme vous qui ont vécu dans le monde libre, mais nous nous adaptons et espérons progresser rapidement.

  3. Bordi 16/03/2019 Répondre

    Merci pour tes vidéos, plus on les regarde, plus on comprend

    Mais la tentation est grande de trader « hors break out »

    Par exemple, pourquoi ne pas traider Iliad au plus bas actuellement ? Il y a peu de risque par rapport au potentiel de hausse je pense?

    Bonne journée et continue tes vidéos !

    • Farid Team Cedric 16/03/2019 Répondre

      Bonjour Bordi,

      Merci pour ton commentaire!

      Pour Iliad, rien ne te dit que le titre a touché le fond. La tendance de fond est baissière et peut continuer. Le potentiel de rebond technique éventuel est plus faible qu’une action qui bénéficie d’un catalyseur et d’un fort momentum. Exemple Iliad entre octobre et 2018 à consolidé, et initié ensuite un rebond, on aurait pu se dire la baisse est terminée, c’est un point de retournement, et bien derrière elle a encore baissée de -18%. Pareillement en 2014, gros range avec de forts rebond suite à une forte baisse de -28% de mémoire dans ces eaux la. Et bien derrière l’action a chutée de -30%.

      De plus gaspiller une cartouche pour des trades incertains en terme de probabilité statistique t’empêche d’utiliser cette cartouche pour une vrai belle opportunité en tendance. L’analyse comportementale c’est aussi un jeu de statistique où on veut mettre toutes les probabilités de notre côté.

      Même en procédant ainsi, seul une minorité de trade vont générer toute la performance annuelle.

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*