L’après Coronavirus: où sont les opportunités ?

Au programme:

Le Bitcoin s’enflamme à l’aube du Halving

Cela s’est passé Mercredi soir lorsque j’étais en plein live avec les élèves de mon école.

Le bitcoin a enregistré une puissante hausse en l’espace de quelques heures.

L’excitation est actuellement forte autour du phénomène de Halving (prévu mi mai) qui est censé envoyer la crypto dans l’espace.

Pourtant je ne partage pas ce point de vue dans l’immédiat et je vais vous expliquer pourquoi.

 

Le S&P 500 nous dessine-t-il un Dead Cat Bounce ? (annonciateur d’un cataclysme)

Le scénario du « rebond du chat mort » s’est matérialisé sur le bitcoin en 2018 lorsque la bulle a implosé.

Sommes-nous dans la même situation sur les bourses mondiales ?

Comme 100% des habitants de cette planète, intuitivement je ne vois pas comment cela pourrait se terminer autrement que dans une dépression sévère des bourses.

Donc l’enjeu c’est de faire abstraction de tout ce qui est « intuitif » et de passer en mode probabilité + psychologie des foules. Je tente le coup pendant l’analyse du S&P 500.

Les actions du secteur des mines d’or s’enflamment : est ce le moment de spéculer dessus ?

Je vais analyser 2 opportunités détectées par un swing trader de ma communauté et les analyser avec vous.

Cela vous donnera un bon aperçu du type de trade que nous réserve la 2eme partie de l’année 2020 sur les minières.

Bon visionnage

Cédric Froment

PS : Si vous voulez en apprendre plus sur la spéculation pour profiter des actions minieres ces prochains mois,

voici le replay de ma webconférence qui explique comment faire du swing trading daily (30 min / jour) sur les actions explosives du marché.

9 Commentaires

  1. phil cavalier 10/05/2020 Répondre

    Merci pour les explications techniques dans lesquelles j’étais largement incompétent !
    Juste une remarque pour le « dead cat bounce »: un chat qui tombe d’un immeuble a beaucoup de chances de survie pour… plus de 3 étages : quand il tombe, il se retourne (si besoin) pour atteindre une position « parachute ».

  2. garcia 04/05/2020 Répondre

    bonsoir monsieur froment merci pour vos vidéos sur la sphère financière très intéressantes d’ailleurs. je suis reconnaissant envers vous et vos services de tout cela. dommage que mon budget ne soit pas très important pour le moment car sinon j’aurais déjà souscrit à une de vos offres . je vous remercie par avance de l’intérêt que vous porterez à ce message.
    cordialement
    pierre garcia

    • Farid Team Cedric 04/05/2020 Répondre

      Bonjour Pierre,

      Cela viendra peut être un peu plus tard, en mettant en oeuvre dans un premier temps une stratégie pour avoir une capacité d’épargne, mais en attendant, deja avec le contenu gratuit vous allez continuer a vous imprégnez de notre démarche et vision des marchés

  3. yuan 03/05/2020 Répondre

    Hello,
    Moi je ne crois que ce que je vois …, s’il n’y avait pas eu le maintien de l’économie et des bourses par la FED, la BCE et les états + la planche à billets et les taux bas, le Cac, le Dax, le Sp, de Dji, toutes les bourses mondiales auraient déjà fait -80 % et pas seulement moins 40% comme aujourd’hui ….
    Ce maintien totalement artificiel ne tiendra pas plus longtemps, peut-être jusque fin 2020 et encore. Mêmes les grands groupes de la planète n’ont pas une trésorerie infinie. L’économie mondiale est plus qu’à l’arrêt, ce qui induit une croissance forte du chômage, même en Chine + l’effondrement de tous les PIB, plus la destruction des petites entreprises, doublement des dettes nationales qui sont déjà au bord du gouffre. Après, Il faudra 3 à 4 fois plus de temps pour redresser la pente …
    Donc je vois pour les prochains mois :
    1) Une flambée des cours du Brent, les ETF Oil et Brend sont passés dernièrement par un plus bas de chez plus bas pas vu depuis des années, favorable maintenant à la spéculation, commencer à faire son marché en observant sur Boursorama, sur Sicavonline ou autres, un abonnement Prorealtime avec Bink et IG n’est pas à négliger.
    2) L’idée de parier pour l’avenir sur la dette des états devient aussi plus que pragmatique, donc trouver des ETF et des SICAV dans ce domaine …, « H2O multibonds SR euro » surtout qu’elle vient de dévisser de moins 40 %. Les autres fonds obligataires boff, hormis « Amundi Obligations internationales » pourquoi pas …
    3) Si vous avez des liquidités gardez les bien au chaud en compte titre ou PEA ou placez vous en monétaire si ce n’est pas le cas depuis au moins 3 mois, j’espère que vous aviez anticipé, la baisse des actions n’est en plus pas terminée.
    4) Vous pourriez aussi placer 20% sur du BX4 en protection « bear » de vos portefeuilles, si ce n’est pas déjà fait.
    5) Attendez tranquillement pour revenir en bourse lors que le CAC passera la barre des 3000, juste attendre … patience en faisant le dos rond …
     vive l’analyse graphique, fibbo, gann, figures, rsi, macd, elliott, harmoniques,
    Bonne protection à tous et toutes
    YJ

  4. Carl 02/05/2020 Répondre

    Moi, je suis spécialisé dans les minières nano-cap, ceux qui bougent en dernier mais vont le plus loin. On n’en verra pas dans les screeners avant bien longtemps, et peut-être pas du tout vu la faible liquidité. Pourtant, il y a de l’argent à faire. Un exemple: Starcore, une mine d’or minuscule mais en production (hors confinement) au Mexique. Cette mine vient de redevenir rentable après une campagne de cost-cutting, mais à peine, ce qui lui confère un fort effet de levier par rapport à l’or. Capitalisation: $5m CAD. Ceci dit, puisque ce type de pari échoue assez souvent, j’ai également plusieurs positions de call options à échéance lointaine sur le GDX et le SLV.

  5. Matthieu 02/05/2020 Répondre

    Bonjour Cédric,

    Le fait que les gafam pèsent désormais 20% du SP500 et sont particulièrement en forme n’aurait-il pas tendance à fausser l’analyse globale des marchés basée sur le SP500 ? Notamment pour les marchés européens qui sont moins tirés vers le haut par des géants de l’informatique ?
    Merci pour votre avis !

    • Farid Team Cedric 02/05/2020 Répondre

      Hello Mathieu,

      C’est une bonne analyse, mais Je ne pense pas, c’est en partie vrai, cependant beaucoup d’entreprises d’autres secteurs sont en pleine forme également.

      Il y a aussi tout ce qui est consommation comme pepsico, Ko etc qui sont bien remontées, LVMH airliquide, les pharma, labos, biotech etc, le secteur immobilier en revanche lui a bien trinqué

  6. Happyfab 02/05/2020 Répondre

    Bonjour Cédric,

    Voici mon opinion sur le SP500 à court terme (maintenant a 6 mois), je suis bearish basé sur les statistiques de la saisonnalité en marché baissier (l’effet « sell in May and Go away « ), le rapport rendement / risque est défavorable depuis 1965. Les indicateurs de sentiment sont revenus en zone neutre, et la hausse du marché se fait essentiellement sur les indices et pas sur la totalité du marché. Par contre pour le long terme (6 a 12 mois), je suis bullish basé sur la force du rebond, le négativisme des études des investisseurs particuliers et institutionnels (le. Dumb Money). Bref, une récession probable n’est statiquement pas souvent génératrice d’un marché baissier. À affiner dans les semaines à venir en utilisant les statistiques car souvent les comportements passés sont des bons predicteurs des comportements futurs.

    • Farid Team Cedric 02/05/2020 Répondre

      Hello,

      Et nous avons pour le moment buté sur une résistance correspondant a Ichimoku, moyennes mobiles ainsi que comblement du gap. A suivre pour la suite

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*