Le Bitcoin à 1 million $ (et ses 4 bulles spéculatives)

Le depuis quelques mois, le gros sujet de conversation est le bitcoin.

La machine à café de votre entreprise connait désormais tout de cette cryptomonnaie révolutionnaire.

Les journalistes du JT de 20H en possèdent.

Les émissions et reportages grand public mettent en avant les quelques millionnaires du loto du bitcoin pour faire exploser leur audimat.

Tout le monde veut croquer le fruit défendu.

Tout le monde veut croire à son rêve de devenir millionnaire.

Le tout est édulcoré d’une histoire croustillante basée sur « le renversement du système monétaire par le peuple ».

Tous les éléments sont en place pour un bluckbuster, non pas hollywoodien, mais financier.

Une machine à bulles spéculatives est née.

Dans ce papier technique, nous allons aborder (entre autres) ces questions :

  • L’erreur que tante Jaqueline et cousin Henry font en achetant du Bitcoin quand tout le monde en parle
  • Jusqu’où chacune des bulles peut-elle se gonfler avant son implosion ?
  • Le bitcoin peut-il atteindre 1 million $ ?

 

Le piège du Bitcoin (des millions de personnes tombent dedans)

Les tout nouveaux investisseurs du bitcoin défendent avec férocité que cet actif n’est pas en bulle.

En réalité, ils défendent leur propre rêve de richesse.

Si vous allez à l’encontre de ce rêve, vous devenez le méchant qui veut détruire leur vie.

Le raccourci est scandaleusement grotesque, pourtant c’est de cette façon que nous fonctionnons tous en tant qu’être humain. Notre cerveau fonctionne par association.

Et cela va encore plus loin.

L’amoureux du story telling « Bitcoin » va recommander cet investissement à son entourage.

Et c’est là que le piège se referme sur lui.

Car dans un souci de cohérence, il va carrément associer son identité au Bitcoin.

Qu’il ait raison ou tort sur son investissement, il va s’emparer des valeurs libérales du bitcoin et les associer à ses propres valeurs identitaires : “je lutte pour un monde avec moins d’inégalité et qui n’est pas manipulé par les grandes banques, je suis donc une bonne personne en achetant du bitcoin”.

On passe là d’un simple investissement boursier purement objectif, et qui aurait dû se faire avec une gestion du risque….

…à l’achat d’un rêve de richesse et de valeurs humaines profondes.

 

Pourtant lorsque l’on investit, on est censé gérer un risque par rapport à un gain

Et cela se fait en 2 étapes.

La 1ere étape est de trouver une opportunité avec une asymétrie hors du commun. Cela signifie que les gains sont X fois plus importants que la perte si ça tourne mal.

La probabilité de réussite du scénario doit être très bonne.

C’est seulement à partir de là que l’on s’intéresse à la 2ème étape.

À savoir correctement sizer la taille de son investissement par rapport à la taille de :

  • son capital
  • sa tolérance au risque
  • son âge

 

Jamais, un investissement doit se faire en achetant une histoire

C’est pourtant ce que fait le grand public qui arrive chaque fois trop tard dans la partie.

Les médias financiers du monde entier racontent des histoires qui font de l’audimat et dans lesquelles Monsieur Tout Le Monde se laisse embarquer et finit par investir.

Ce schéma se reproduit bulle après bulle, car les médias financiers parlent uniquement des sujets « chauds ».

Imaginez que la presse nous parle semaine après semaine de l’once d’or qui ne bouge pas, des valeurs technologiques qui sont en léthargie depuis 2ans ou du bitcoin qui évolue dans un range de 10$ depuis 1an…pensez-vous que cela fasse du buzz ? Cela va-t-il vous intéresser ou allez-vous changer de chaine TV ?

C’est pour cette raison que les médias ne vous parleront que des investissements qui explosent en bourse. Et jamais des investissements sur lesquels il aurait fallu investir quand tout le monde ne s’y intéressait pas (avec un rapport gain / risque hors norme).

 

Saviez-vous que 3 bulles ont déjà implosé sur le Bitcoin ?

Depuis 2010, le bitcoin a formé 3 bulles qui ont implosé en quelques mois à peine.

A chaque fois la sanction fut d’une force extraordinaire : -93%, -70% et -84%.

Cela n’a pas empêché le bitcoin de continuer son run sur le long terme.

La 1ère bulle – Pic en juin 2011

 

La 2ème bulle – Pic en avril 2013

 

La 3ème bulle – Pic en décembre 2013

 

Voici l’historique des corrections du Bitcoin:

 

La 4ème bulle est en formation – Pic courant 2018 ?

De plus en plus de liquidité alimente le marché.

Potentiellement cela va devrait rendre le bitcoin moins volatil sur le long terme.

Mais actuellement nous sommes dans un cocktail très classique de bulle :

  • Une accélération des prix qui n’est pas soutenable à long terme
  • Des médias qui racontent en boucle une histoire toute chaude et sexy
  • Une accélération des prix de +10 000% en quelques mois (la 2ème bulle a implosé vers +11 000%)

La grande question étant :

« Sachant que la plupart du grand public entre aux abords des plus hauts (encore une fois, merci la presse et les réseaux sociaux pour votre travail), combien de personnes vont-elles être capables de supporter de telles pertes latentes sans broncher ? »

Ce qui nous amène à la psychologie des opérateurs.

 

La psychologie des investisseurs – Comment des millions de spéculateurs vont se faire rincer en 2018

Si vous êtes nouveau dans le monde de l’investissement, ce graph ça devenir votre boule de cristal psychologique pour les prochains trimestres lorsque la 4ème bulle du bitcoin va imploser.

Autour de 17500$, nous entrons en phase intense d’euphorie.

Cette dernière phase peut aller beaucoup plus loin… 30 000$, 50 000$…seule l’irrationalité des spéculateurs à une limite.

Cette limite sera stoppée par un événement grave qui renversera en 1 seconde tous les espoirs et la cupidité des intervenants.

Cela peut venir de plusieurs choses.

Par exemple la chute (accès bloqué, fonds volés, etc) d’un gros échangeur qui se fait hacker ; ou qui se retrouve être à l’origine d’une grosse arnaque.

Ce genre d’annonce entrainera un point de bascule psychologique qui en quelques heures peut déclencher une psychologie de peur et de panique sur les prix du bitcoin.

Et cela indépendamment de la pertinence de cette crypto devise.

Je vous rappelle qu’en bourse, tout est histoire de psychologie et de money management.

Voici une version française de ce que votre entourage est en train de vivre sur le bitcoin :

 

Les contrats à terme sur le Bitcoin – BONNE ou MAUVAISE nouvelle ?

Les 10 et 18 décembre signent l’arrivée des contrats à terme sur le bitcoin.

Cette crypto va enfin devenir accessible aux plus gros investisseurs du monde entier et aux banques d’affaires.

Cet évènement a aussi été enregistré sur l’uranium et les bulbes de Tulipes.

Dans les 2 cas, il s’agissait d’un des derniers évènements « positifs » marquant la fin de l’emballement spéculatif des précédents trimestres.

 

Implosion de la bulle sur l’Uranium suite à la cotation de contrats à terme

 

Fin de la Tulipomania en février 1637, quelques mois après l’arrivée des contrats à terme (pendant l’année 1636)

Les plus grosses fusions – acquisitions d’entreprises de l’histoire se sont pratiquées à des valorisations historiques en 2000 et en 2007… au pic des marchés haussiers boursiers.

À l’image de ces deals, l’introduction des Futures sur un actif comme l’Uranium, le bulbe de tulipe ou le Bitcoin, est un signal fort d’excès.

Nous l’avons vu, les bulles sur le bitcoin se sont déjà enchaînées au nombre de 3 et nous sommes bien avancés dans la 4ème.

 

Comparer la bulle du bitcoin aux autres – La comparaison par l’absurde

En faisant mes petites recherches sur internet, je suis tombé à de nombreuses reprises sur des intervenants qui comparaient le graph du bitcoin à celui du Nasdaq, d’une matière première ou d’un secteur boursier :

 

 

Pour faire une mauvaise métaphore, cela revient à comparer la taille d’un pas de girafe à celui d’un pas de fourmi… on est pas du tout sur le même référentiel.

Ça n’a aucun sens.

Un indice boursier est une moyenne de centaines d’entreprises liquides cotées en bourse.

Le bitcoin est l’équivalent d’une seule grosse capitalisation boursière (grosse entreprise cotée en bourse), qui réagit comme une small caps (petite capitalisation boursière) sous le poids des achats et reventes des investisseurs.

Pourquoi ?

Car le « papier » en circulation est ultra réduit, il est rare.

40% des bitcoins sont aux mains de 1000 geeks qui ne s’amusent pas à faire des aller-retours dans la journée.

Un autre % sont des bitcoins perdus.

Un autre % n’est pas encore miné.

On a donc une contraction de l’offre sur un marché où la demande est forte grâce au travail des médias.

Vouloir comparer la mécanique d’offre / demande d’un tel actif par rapport à des monstres de liquidité n’a aucun sens.

Sauf à vouloir manipuler l’information pour appuyer son message « Regardez comme il est en bulle celui-là par rapport aux autres bulles… ça va faire très mal quand ça va descendre ».

Oui, mais ce qu’on en commun tous les actifs, quelques soit leur niveau de liquidité, c’est pourtant l’amplitude de leur chute.

N’importe quel actif peut facilement perdre -60% ou -80% de sa valeur en quelques trimestres (Nasdaq, pétrole, secteurs bancaires, etc).

Mais rares sont ceux à pouvoir faire +20 000% en quelques mois comme le bitcoin.

 

Le BITCOIN à 1 million $, qui dit mieux ?

Parmi les arguments de tous ceux qui prédisent le bitcoin à 1 millions de dollar, l’argument mathématique par une droite de régression logarithmique est particulièrement efficace pour faire des prédictions.

Si vous souhaitez vous transformer en Nostradamus du Bitcoin, sachez que le graph ci-dessous a été posté en 2014 et sa prédiction pour fin décembre 2017 est d’une précision chirurgicale (les 10 000$ ont été dépassés) :

 

Bien entendu, le cours du bitcoin est assujetti à ses propres cycles qui sont, nous l’avons vu, des successions de bulles.

Cette droite logarithmique nous donne seulement une bonne interprétation du rythme de hausse des prix au fil des années.

Ces prévisions de hausse sont de moins en moins fortes chaque année, à mesure que l’actif gagne en liquidité (sa volatilité baisse).

La nouvelle des contrats à terme est en parfaite cohérence avec ce graph.

L’argument d’un bitcoin à 1M$ en 2025 est, d’un point de vue mathématique plausible compte tenu du comportement historique du bitcoin.

Seulement, dans le monde réel, rien ne se passe réellement comme ce qui était prévu sur le papier.

Je ne parle même pas de la difficulté d’être un investisseur capable de rester en position,  sans revendre, quand on subit des mouvements adverses de -90% ou des mouvements favorables de +40 000%.

Je parle plutôt de la compétitivité entre crypto monnaies qui va s’accentuer au fil des prochaines années.

Le règne bitcoin va avoir de nombreuses guerres à mener pour conserver son trône.

Car maintenant que la lumière a été faite sur la technologie Blockchain grâce au bitcoin, il n’y a plus qu’un pas à franchir pour s’intéresser à d’autres cryptos plus performantes d’un point de vue pratique.

 

Comment investir sur des actifs en bulle pour des Rendements Maximums en 2018?

Quand il s’agit d’investir, il faut apprendre à entrer au début de la formation d’une bulle ; puis chercher à revendre quand la bulle est en phase terminale.

Les médias entrent dans la partie à ce moment-là.

Et ils participent à son gonflement final avant son implosion.

L’erreur que font 95% des investisseurs c’est d’entrer à la fin, quand l’asymétrie entre le gain et le risque de perte de l’investissement n’est pas favorable.

Je vous ai donc préparé 3 vidéos, dans lesquelles je vous explique comment trouver les actifs à fort potentiel.

Ceux qui vont exploser en bourse et qui constitueront les meilleurs placements de l’année 2018, 2019 et 2020.

Vous verrez qu’il n’y a pas besoin d’avoir une boule de cristal pour cela.

Et encore moins besoin d’avoir fait des études en finance.

Je le répète, mais en bourse tout est basé sur la lecture de la psychologie des intervenants.

Il faut apprendre à construire un portefeuille que l’on va suivre au minimum 1 fois par mois (1 fois par semaine pour les actifs les plus rapides comme les crypto).

Et c’est ce que je vous enseigne dans les 3 vidéos consacrées aux Rendements Maximums.

Cette approche est destinée aux personnes qui veulent gérer leur portefeuille avec une routine mensuelle et ne pas se préoccuper de la bourse le reste du temps.

Et cela avec un objectif de rentabilité la plus forte possible.

 

Bon visionnage

Cédric Froment

 

19 Commentaires

  1. Couvent Gerald 22/12/2017 Répondre

    Merci beaucoup Cédric pour cet article qui est époustouflant!

    Je me demande si la bulle ne va pas arriver plus tot que prévu!
    En effet, voilà dejà 3 semaines que même à la cantine de mon boulot , on me parle de bitcoin et je t’assure que nous n’avons rien à voir avec la finance.

    J’ai des collègues qui me disent en avoir acheter…
    Alors après leur avoir expliquer en 1ere étape, ce qu’est le swing trading gràce à mon” blog pour débutant”. Je n’ai pas réussi à les convaincre. Ca montre que j’ai surement des progrès à faire en persuasion…
    En 2ème étape, j’ai voulu leur enseigner quelques bases de money management en leur disant de se couvrir lors de pause café. Mais j’ai bien peur que je ne les ai pas convaincu car l’appat du gain est si important qu’il ne m’écoute même pas lorsque je leur parle de mes 35% par an!

    Merci encore pour cet article qui est d’une qualité rare.

    Gérald Couvent

  2. CARRE Daniel 21/12/2017 Répondre

    Bonjour Cédric ,
    Félicitation pour ton article , vraiment instructif et intéressant, j’ai aussi apprécié les trois vidéos qui sont très bien faites ,
    mais peu-tu me dire où et comment faire pour trouver les trakers a acheter,
    avec mes remerciements et mes meilleures amitiés.
    Daniel.

  3. Mathieu 21/12/2017 Répondre

    Merci Cédric pour cet article très bien structuré et pédagogique (comme vos vidéos hebdomadaires).
    Je partage votre analyse.
    Pour ceux que les cryptos (autres que le BTC) intéressent, je souhaite partager le lien suivant: https://medium.com/ibbc-io
    Bonne journée

  4. Kick 21/12/2017 Répondre

    Bonjour Cedric,

    Ton école doit tourner à plein régime. Je vois que tu es toujours au top, ton analyse psychologique est superbe et pas seulement pour le bitcoin. Qui pour moi, est sans intérêt, rappelle toi en début d’année, je t’avais donné mon analyse graphique te disant que pour moi la dernière poussée haussière arrivait et qu’elle serait la plus puissante, un plateau long terme se brisait et personne ne le voulait du bitcoin, la plupart pensaient qu’il allait tomber . Cette monnaie est ultra manipulable et non sécurisé, malgré les apparences. Je n’aimerais pas donner d’idées à certains groupes mafieux où terroristes, simplement avec un peu de bon sens vous pouvez en deviner le risque ultra, l’avenir vous dira quand la catastrophe arrivera, réfléchissez, des serveurs dédiés, si je voulais faire tomber google, il a aussi des serveurs dédiés, acheter ce genre de choses du délire, je vais écrire un scénario et le vendre ha oui “L’Attaque du métro 123”. Si j’étais le diable avec la venue des contrats à terme il serait très facile de faire grande fortune sur ce monstre au talon argile. De plus la technologie de la crypto monnaie va être prise par les deux plus gros groupes bancaires mondiaux. Et oui les robins des bois qui achètent cette monnaie du futur, un bon robin des bois est caché pour le coups ils se cachent plus vraiment, et cette pseudo monnaie va signer la fin du liquide. Vous pourrez dire merci, à ces rêveurs pour avoir perdu le peu de libertés qui nous restent. Nous serons tracés, sans espèces et grâce au blockchain, je peux vous dire que tous ces gouvernements capitalistes ils rigolent bien. On appelle cela s’enfoncer le clou dans le pied. Pourtant, acheter de l’immobilier avant qu’il explose est si simple, ou sécuriser ses avoirs dans l’or, les objets d’arts, véhicules de collections, des terres aussi, oui j’oublie cela ne fait pas rêver. Acheter la crypto monnaie, après le renflouement (baisse, comme face book rapellez-vous, tout le monde le voulait) de la mise sur le marché, et après un rachat de plusieurs gouvernements, pour en faire une monnaie mondiale, et sans serveurs dédiés, je comprends, pour le moment, je comprends pas cette engouement, à part l’appât du gain, le rêve. Je n’ai pas regardé le graphe depuis l’année dernière sur cassure du plateau. Alors, quitte à acheter ce type de monnaie, concentrez-vous sur ether qui lui brise un beau niveau, avec un potentiel de cent pour cent. Je dois être has been, dépassé, trop vieux, je paie déjà edf bien trop chère, alors acheter une monnaie basé sur de l’électricité et des serveurs informatiques qui pollue comme pas possible, un truc de dingue, vous voulez échapper au système il y a les espèces, le troc. On me raconte que la monnaie ne vaut plus rien, l’argent imprimé est partie dans les marchés financier, donc vous avez le temps de vous en protéger le temps que tous ces billets arrivent dans nos mains, se protéger, ce n’est pas acheter du rêve. Et n’oublions pas une chose, un vendeur de rêve, s’appelle aussi un escroc. “Les femmes célibataires connaissent bien ces vendeurs, dans leurs recherches de l’amour, et elle savent bien comment se finit, ce type d’histoire”.
    Kick de la RicoNews, édition du Saumon Argenté
    Nous pouvons-nous exprimer, alors ne prenez pas pour vous ma humble analyse, C’est juste ma logique, si la votre vous dit le contraire, pas de problème, acheté-le, seul l’avenir dira.

    • Auteur

      Kick
      c’est toujours un bonheur de te lire 🙂

    • Nico 23/12/2017 Répondre

      J ai de l or et de l immobilier mais pour autant je ne pense pas que ce dernier soit pres a exploser a la hausse. (lie aux taux interets qui sont trop bas, contraintes energetiques, et futur projet de taxation en cas de crise comme pour nos comptes bancaires. Mais c est un autre débat.

  5. rachid 20/12/2017 Répondre

    A quand une analyse technique sur le litecoin qui grimpe, grimpe ?
    Merci

  6. Jean 20/12/2017 Répondre

    La comparaison entre les trois précédentes bulles et celle que l’on vit actuellement est frappante. Pourtant, il y a une différence importante : la durée. La première bulle s’est construite en un peu plus d’un mois, la deuxième en trois mois, et la troisième en environ trois mois également. La “bulle” actuelle dure depuis neuf mois déjà. En neuf mois, elle atteint à peine la performance des autres en un ou trois mois (la première avait fait quatre fois plus en un mois environ). Il semblerait donc qu’elle est différente au plan du rythme de croisière, plus lente et mieux construite au plan technique si on se donne la peine d’observer les cours à l’échelle logarithmique, mieux adaptée à un actif qui double régulièrement de valeur (les verticales ne sont pas analysables en elles-mêmes). Les consolidations et corrections sont régulières et profondes, alors que la toute première bulle avait multiplié son cours par 400 en un peu plus d’un mois, avec une seule consolidation intermédiaire…
    Certes les cours du bitcoin ont accéléré récemment, depuis le 13 novembre, ce qui donnera probablement lieu à une consolidation voire même une correction éventuellement violente (-35%, peut-être -50%). Après les interdictions nettes de la Russie et de la Chine, le périmètre d’adoption éventuelle des cryptos est maintenant bien défini. Le Japon et les Etats-Unis l’acceptent tout en l’encadrant. L’Europe, en retard en la matière, leur emboîte timidement le pas. Il manque encore cruellement l’adoption de masse, l’utilisation dans la vie quotidienne, impossible actuellement à cause des problèmes d’échelle rencontrés par le bitcoin. Les autres cryptos ne valent pas mieux ; elles sont simplement moins utilisées et n’ont pas encore rencontré leur limite de scalabilité. A mon avis, comme le souligne Cédric, il faudra plusieurs crypto-monnaies pour satisfaire tous les besoins de toutes les populations et entreprises concernées. Tout cela est bien trop immense pour une seule blockchain. Le bitcoin sera peut-être un jour tout au plus le “dollar” de ce nouvel éco-système qui recèle beaucoup d’autres technologies intéressantes.

  7. Carl 20/12/2017 Répondre

    Bonjour Cédric,

    Quelles sont vos recommandations pour des bourses et des wallets XRP ?

  8. Nono 20/12/2017 Répondre

    Merci pour ce très bon article !

  9. patrick 20/12/2017 Répondre

    Comme toujours Cédric tes articles sont frappés du coin du bon sens et de l’expérience. BRAVO !!
    Continuons avec méthode notre chasse aux accidents positifs de richesse 😉

  10. Eric 20/12/2017 Répondre

    Bonjour, je ne vois que 2 vidéos.

  11. Carl 20/12/2017 Répondre

    Bonjour Cédric,

    Quelles sont vos recommandations en matière de bourses et de wallets de crypto ?

  12. jacques 20/12/2017 Répondre

    très bel article Cédric très bonne information.continuer a nous informer boursicoteur que nous somme.

  13. axid 20/12/2017 Répondre

    Hello,
    Une semaine pour un marché aussi changeant qu’est le monde des crypto c’est fou selon moi 😉

  14. Chris 20/12/2017 Répondre

    Salut, superbe article. Que proposes tu pour se couvrir sur le bitcoin, lorsque l’on est investit pour le long terme mais que l’on veut se couvrir lors des éclatements de bulles, sans revendre ses bitcoin? (action reflétant le bitcoin?) Merci pour ces très bons articles

  15. Véronique 20/12/2017 Répondre

    Bonjour Cédric,

    C’est une très bonne recherche et je te remercie de la partager.

  16. Patrick 20/12/2017 Répondre

    Il y a un tout petit détail que vous oubliez de mentioner:
    La vraie bulle de trouve dans les FIATS currencies qui reposent sur du vent.
    Une énorme crise sistémique se prépare.
    Le Bitcoin n est qu un tout petit élément de la blockchain.Il sera d ailleurs remplacer par le bitcoin cash ou leitecoin.
    Vous ne parlez absolument pas de la génialité de la blockchain et vous méprenez lourdement sur la transition de richesse qui est en train de se passer.
    Nous vérons bien qui à raison.

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*