Suivi des actifs qui explosent en bourse

Ces 20 dernières années, nous avons connu l’impression monétaire des banques centrales.

Tous les amoureux de l’or et des boites de conserve criaient à l’hyper inflation…

…sauf que… elle n’est jamais arrivée.

Pourquoi ?

Car ces quantités astronomiques d’argent ont servi à maintenir le système financier en vie.

De l’état de santé apparent de système financier dépend :

  • La viabilité du système de retraite US par capitalisation
  • La souveraineté du dollar américain
  • Le bon fonctionnement des banques dans un monde centralisé où tout passe encore par elles

La logique derrière tout ca c’est que si l’économie va mal, elle irait encore plus mal si les actifs financiers s’effondrent.

Du coup les banques centrales investissent directement en bourse.

Elles ont désormais la possibilité d’acheter des titres d’entreprises (même la FED !).

Humour : à ce rythme, dans 10ans elles seront les actionnaires majoritaires de FACEBOOK, APPLE, GOOGLE, AMAZON… Les complotistes n’ont jamais parlé de ça 🙂

Mais il y a une grande nouveauté : l’hélicoptère money.

On y est, l’argent imprimé commence enfin à entrer dans la sphère réelle.

Ça commence par des aides aux entreprises, des exemptions fiscales, des chèques « cadeau » pour tous les américains.

Et ça finira probablement par un revenu universel pour les « bons » citoyens qui se plient aux règles de l’état.

Oui nous sommes entrées dans une phase où l’inflation peut reprendre (le but étant de diluer la charge de la dette des états qui n’est pas remboursable).

De mon point de vue, cette inflation est maitrisée chirurgicalement par les banques centrales vis-à-vis de la sphère réelle.

Car cheque après cheque, les banques centrales observent la vitesse de circulation de la monnaie et ses impacts sur l’inflation.

Elles sont les maitres. Elles peuvent retirer un du, ou faire un cadeau.

L’avenir est en tout cas très lumineux pour tous les spéculateurs : les bulles sur les actifs côtés de ne devraient pas s’arrêter de sitôt.

Car ces baleines ont des imprimantes à billets entre les mains.

Bon visionnage

Cédric Froment

6 Commentaires

  1. Magali 09/08/2020 Répondre

    Merci pour tes précieuses analyses, toujours fidèle au poste même malade. Que de reconnaissance pour ce que tu fais, merci Cédric!

  2. Julien 09/08/2020 Répondre

    Merci pour la qualité de vos analyses hebdomadaires. Je suis parfaitement d’accord avec vous sur la prépondérance des banques centrales mais il ne faut pas, je pense, oublier le politique dans votre analyse. Le rôle de la Chine notamment, et la nouvelle guerre froide qui s’organise en ce moment même. Je m’interroge sur la capacité de la Chine à proposer une alternative viable à long terme : Dans quelle mesure la chine ne pourrait-elle pas faire « sauter » le système que vous décrivez ? Tout semble reposer sur l’egemonie du dollar … est-elle encore tenable ?

    • Farid Team Cedric 09/08/2020 Répondre

      Des questions pertinentes et intéressantes, mais comme personne n’a de boule de cristal, on ne peut se fier qu’à l’analyse comportementale.

      Et si les indices sont remontés quasiment sur les plus hauts d’avant crise, c’est en grande partie par le bais de la création monétaire.

      Pour le reste, on ne pourra que juger sur pièce

  3. LEMAIRE 08/08/2020 Répondre

    Bonjour Cedric,

    Merci infiniment pour tes analyses pertinentes que tu nous offres gracieusement et qui nous apporte tant.
    Je ressens de l’immense passion dans ton métier à travers tes mots et tes explications.
    Prend bien soin de toi et de ta famille.
    Bien à toi

    • Farid Team Cedric 08/08/2020 Répondre

      Prends soin de toi également, merci pour ton commentaire!

  4. Lecocq C 08/08/2020 Répondre

    La théorie de l’hélicoptère money a déjà été développée par un ancien chef de la FED : Mr Greenspan.
    C’est lui aussi qui disait parfois à la fin de ses discours : Si vous n’avez rien compris, c’est que je me suis bien expliqué. Ici, Cédric a bien expliqué l’utilité de l’hélicoptère money.

Laisser un message

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*