Comment trader les CRYPTOS pendant le prochain BULL MARKET (la stratégie complète)

Aujourd’hui je vais vous livrer dans les détails la stratégie pour se construire un portefeuille de Cryptos qui soit explosif.

C’est une approche qui ne peut etre appliquée qu’à CE marché (vous comprendrez pourquoi dans la vidéo).

La méthode que je vous propose met le money management au centre de tout.

Elle laisse une large place aux accidents positifs de richesse.

 

Et dans le trader mindset de cette semaine:

** Pourquoi la dette bancaire est la MOINS pire de TOUTES **

Lorsque l’on parle de dette, nous pensons tout de suite à une somme d’argent que nous devons rembourser.

C’est un état comptable, cadré par une équation mathématique dans laquelle le deal est clairement annoncé et limité dans le temps.

Nous décidons rationnellement de nous contraindre à cette équation en signant un contrat écrit.

Il n’y a pas de réelle surprise et il existe une date de fin.

Nous pensons souvent en être l’esclave, pourtant il existe un système de dette bien pire que celui de l’argent…

 

** La dette émotionnelle, l’humain est câblé pour l’esclavagisme**

L’anecdote est celle d’un ami qui souhaitait faire un cadeau d’anniversaire atypique à sa douce.

Il se mit à écrire chaque jour dans un journal intime, un souvenir commun de bonheur. Il accompagna chaque scène d’une expression d’amour et de gratitude envers sa femme.

Il répéta ce processus journalier pendant plusieurs mois, jusqu’à lui offrir ce journal intime relatant leur histoire d’amour.

10 ans après, sa femme l’a toujours sur sa table de chevet.

Quand j’ai félicité mon ami pour son impressionnant trait caractère romanesque…

… il m’a répondu en rigolant « t’as pas compris, j’ai juste créé une dette émotionnelle ».

Autrement dit, son cadeau est tellement inimitable et personnel qu’il sera quasiment impossible pour sa femme de lui rendre la pareil un jour : « elle est endettée à vie ».

Au début je me suis dit que c’était machiavélique comme stratégie !

Il a carrément créé un lien qu’il est impossible de rompre avec ce journal…

Puis en y réfléchissant, cette anecdote révèle une réalité complètement sous-estimée du fonctionnement des humains.

Le système de dette n’est pas que financier, il fait partie de l’humain, la fonction monétaire n’est qu’une expression du câblage de l’homme.

 

** Nous créons et contractons de la dette émotionnelle en permanence **

Exemples :

  • Si je veux partir 4 jours en surftrip avec des amis, mais que je sais que ma femme est contre… comment je m’y prends ? Si je lui offre ce concert de Céline Dion à Las Vegas dont elle rêve depuis enfant… je génère une dette émotionnelle : elle se sent redevable. Elle aura l’occasion de me rembourser avec son approbation pour le Surf Trip.
  • Quand nos parents veulent nous voir faire médecine alors que notre truc c’est la peinture… nous ne voulons pas les décevoir (ils ont sacrifié leur vie pour nous), nous faisons donc un BAC +50 pour eux.
  • Quand nous nous marions avec quelqu’un pour des raisons extérieurs à celles de notre cœur, dans la durée notre obsession devient celle de nous échapper de cette prison.

 

Des trajectoires de vie complètes sont déviées à cause des dettes émotionnelles.

 

** Ce qui pose un problème, c’est qu’il n’y a pas de contrat avec un deal clair **

Il n’y a pas de condition d’utilisation, ni de date de début ou de fin.

Il n’y a pas, comme sur un bilan comptable, un chiffre précis à rembourser pour effacer cette dette.

Nous naviguons ici dans le monde de la notion, du ressenti, et donc de l’émotion.

Nous sommes tous des êtres émotionnels, et nous jouons tous, à tour de rôle, tantôt le banquier créateur de dette émotionnelle, et tantôt le client qui rembourse cette dette.

  • Et à ce jeu, il y a certaines personnalités qui sont de véritables banques centrales : ils impriment du billet émotionnel sans limite… tout le monde leur est redevable alors même que ces créateurs de dettes ne réclament rien en échange !
  • Et il y a d’autres personnalités qui se retrouvent complètement esclaves de ce monde de la dette émotionnelle. Elles ont l’impression de devoir des choses à tout le monde

Créer de la dette émotionnelle est quelque chose de très dangereux : il n’y a aucun système métrique qui s’y applique, aucun compteur de zone rouge ou verte, pas de découvert, pas d’alerte.

Si nous avons la tête dans le guidon nous pouvons aller très loin dans l’endettement émotionnel et littéralement sacrifier notre vie à rembourser cette dette.

L’idée est donc de reprendre le contrôle et devenir un Banquier et un Esclave raisonné et éthique quand il s’agit d’interagir avec la machine à dette émotionnelle.

Comment faire ?

** TOUJOURS passer en 1er, comme un explorateur **

Je vais prendre mon cas pour illustrer ce point.

J’ai énormément de mal à recevoir des cadeaux, des services ou l’aide d’autrui.

Pourquoi ?

Car je me sens tellement redevable et empli de gratitude, que je ne sais pas comment gérer cette dette émotionnelle qui peut m’amener très (trop) loin.

J’ai donc 3 gardes fous que j’ai mis en place :

1/ Je suis l’explorateur, je passe en 1er si je ne connais pas le contrat

Je tente tout ce qu’il est possible de faire pour résoudre le problème par moi-même… et bien avant d’accepter l’aide de quelqu’un si je dois gérer une nouveauté.

Pourquoi ?

Dans le but d’estimer le taux d’intérêt et le cadre temporel de la potentielle dette émotionnelle en jeu.

 

2/ J’accepte l’aide d’autrui si je connais les termes du contrat émotionnel

Si j’accepte immédiatement l’aide d’autrui c’est que je suis déjà capable de résoudre la problématique en question.

J’ai donc une notion de la pénibilité, du temps, ou du dévouement pour la tâche.

Je suis alors capable de définir un pricing sur la dette émotionnelle que je dois rembourser.

 

3/ Le pricing doit être Win/Win

Les termes du contrat doivent être EXACTEMENT les mêmes que je sois le banquier ou l’esclave d’une même dette émotionnelle.

Ça évite toute dérive dans laquelle le maitre éphémère pourrait profiter de son esclave.

Du coup les 2 parties sont à l’aise et dans une relation saine.

 

Bien entendu, dans la vie on peut donner sans rien attendre en retour

Le sujet n’est pas là.

La problématique est souvent au niveau de la personne qui reçoit et qui ne sait pas comment gérer ce don.

Ce système de 3 garde-fous oblige à systématiquement passer en 1er pour comprendre la situation et baliser le chemin.

C’est seulement une fois qu’on est au clair avec ce système de 3 garde-fous qu’on est en mesure de dire « oui » ou « non » aux propositions de la machine à dette émotionnelle (que l’on soit le banquier ou l’esclave).

 

**La bourse : dette bancaire ET dette émotionnelle **

Lorsque nous intervenons sur les marchés financiers, nous devons gérer deux types de dettes.

1/ La dette bancaire avec le money management

Elle est simple à interpréter. Nous réalisons des plus-values et des moins-values qui forment notre bilan de performance.

La maitrise du money management nous permet de cadrer ce type de dette.

 

2/ La dette émotionnelle avec la compréhension de la psychologie des foules

La dette émotionnelle s’interprète directement sur les graphiques boursiers.

La compréhension de la psychologie des foules permet de savoir si un actif est dans une situation d’ excès émotionnel ou non.

  • 99% des actifs ne sont pas dans ce genre de situation et ne devraient pas être traités par les spéculateurs

Le spéculateur doit donc maitriser l’analyse graphique pour reconnaitre les 1% d’actifs à fort potentiel.

Puis il devra développer une compétence lui permettant de savoir s’il est opportun d’acheter, de vendre ou de rester en dehors de l’actif en question.

 

=> Je vous ai préparé un cours express et gratuit de 7 jours pour vous expliquer tout cela

Vous y découvrirez notamment comment reconnaitre les 1% d’actifs sur lesquelles on doit concentrer notre activité de spéculation.

 

Bon visionnage

Cédric Froment

12 Commentaires

  1. Victor 26/06/2019 Répondre

    Finalement, si J’ai bien compris la vidéo les 2 % de stop loss ne servent z rien vu que celui-ci ne sera jamais exécuté!!!

    • Farid Team Cedric 27/06/2019 Répondre

      Tout dépend de la stratégie que tu mets en place. Si tu appliques le plan de trade de notre formation SABM par exemple, alors y aura un stop qui va te permettre de calculer ta taille de position.

      Ici Cédric présente une technique simple d’accès pour un débutant, qui consiste uniquement à investir une somme qu’on accepte de perdre intégralement. Si la position fait 100% alors la position est gagnante autrement on considère l’argent comme perdu et on laisse le trade en cours. C’est très bien pour un débutant qui n’est pas formé, mais pas ce qu’il y a de plus optimisé, d’autant qu’il faut éviter de prendre des positions loin dans la tendance avec cette stratégie et plutôt les 2 eme et 3 eme pattern comme le conseil Cédric.

  2. raymond 16/06/2019 Répondre

    c est pas mal mais une simple chose essaye d abreger le trader mindset parceque aprés ca devient completement hors sujet souvent pour des choses que nous connaissons tous pour la plupart merci d en tenir compte

  3. Éric 15/06/2019 Répondre

    Merci pour vos vidéos toujours très intéressante avec de très bons contenus
    Bonjour Cédric comment faites-vous pour Trédez écrit plutôt car sur pro Real time nous avons une centaine de cripto d’analyses mais on ne peut pas les traiter
    Cordialement
    Éric

    • Farid Team Cedric 15/06/2019 Répondre

      Bonjour Eric,

      Je vous ai répondu sur le support, vous avez un lien également dans les commentaires. Vous pouvez par ailleurs vous concentrer uniquement sur les 5 ou 6 plus grosses paires les plus liquides.

  4. LE BOZEC 15/06/2019 Répondre

    Bonjour Cédric,
    Merci pour tes vidéos que je suis à la lettre chaque semaine.
    Chez quel partenaire conseilles tu d’acheter des crypto ?
    Merci
    Muriel

  5. christophe clavaud 15/06/2019 Répondre

    Bonjour Cédric
    C’est une excellente stratégie et ce que je m’efforce à faire depuis quelques temps.
    Amicalement
    Christophe

  6. Cryptomane 15/06/2019 Répondre

    Une approche a prendre avec des pincettes. D’abord elle est essentiellement technique.
    Pour rappel ce qui determine aussi la valeur d’une crypto est sa velocite. Ttes les cryptos n’ont pas vocation a monter car leur velocite peut aussi monter: la hausse eternelle comme sur les actions n’est pas acquise.
    Part du principe plutot tres optimiste que les cryptos sont emenees a monter, sauf que entretemps il peut s’ecouler un temps indetermine, et qu’aucune des cryptos achetees ne sera remplacee par un rival plus competitif. EOS, Tron et Ethereum etant des competiteurs.
    L’argent doit etre vraiment considere comme perdu, il faut bien integrer ca. Perdu de chez perdu.
    Le marche a deja repris 200Pct, l’approche Little lady holder etait a appliquer en bas de cycle (principe du call hors de la monnaie). Litecoin a deja ete multiplie par 4. LTCBTC est sur des quasi plus hauts histo: clairement ne pas tenter LTC…
    Ne pas tenter sur des cryptos prises au hasard. Ne pas tenter sur des tokens prives type LEO ou BNB.
    Rappel: 3pct de 100 000E font 3000E.
    Donc cette approche pour qqun qui dispose de 50 000E ne devrait pas mettre de plus de 1500E.
    Ou qqun avec 10 000: 300E. Pas plus de 300E par trade.

    • Farid Team Cedric 17/06/2019 Répondre

      Effectivement, pour l’objectif de 100%, c’est de moins en moins valable plus on rentre tard dans la tendance. C’est pour ça que Cédric aime bien initier ses positions lorsque les cryptos sont en recovery et au début de leur tendance. C’est le moment le plus opportun pour faire des paris, qui par définition ne garantissent pas qu’ils seront gagnants et que l’actif partira vraiment en longue tendance derrière, mais en terme de risk/reward on est au top. La stratégie présentée reste pour les débutants et le tout public, c’est moins optimisé que ce qui est enseigné par exemple dans la formation SABM pour le suivi de tendance.

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*