Analyste technique VS Trader, l’incomparable comparaison !

devenir trader analyse techniqueCa fait des années que je constate que certains lecteurs des forums et sites boursiers reproduisent cette même erreur d’interprétation. A chaque analyse de marché, les questions qui reviennent sans cesse sont :

-“OK, comment j’en profite moi ?”

– “J’entre sur quel niveau et je sors où ?”

– “Quel est le produit (tracker, CFD, physique, etc…) pour profiter de cette anticipation de marché”

Ces interrogations sont légitimes mais…ATTENTION ! une analyse de marché n’implique pas une prise de position ! Pourquoi donc faire une analyse alors ? ça sert à rien a priori puisqu’on est tous là pour gagner de l’argent pas pour prendre le thé…

Commençons par définir qui fait quoi et pour quelle raison.

Les obligations de l’analyste technique

– Il doit donner en permanence son sentiment sur le marché. Cela implique de faire l’anticipation la plus probable sur la tendance à venir, et sur son amplitude.

– Si le marché est pourri (sans signal clair), il devra quand même se prononcer. Pourquoi ? parce que c’est son travail !

– Il n’y a pas que des spéculateurs directionnels qui lisent des AT. Il y a des gérants qui mettent en place des stratégies de couverture de portefeuille, des personnes qui souhaitent acheter ou vendre un actif pour le long terme, etc….

Prenons par exemple une analyse dynamique sur le gold que j’avais fait il y a un certains temps

J’anticipe une chute vers 1530$ voir 1400$ alors que les prix se situent actuellement sur 1616$.

– Le 1er commentaire a été “A partir de quel moment peut-on shorter ?”.

– J’ai répondu que sauf à trouver une opportunité de trading en intraday, il n’y a pas de contexte de trading suffisamment intéressant pour opérer sur l’or en daily car la tendance est haussière à long terme.

– La réponse de l’intéressé : “mouais vous vous mouillez pas….”.

Voila un exemple d’amalgame du lecteur entre une analyse de marché et une recommandation de trade. Je ne me suis pas mouillé ? Je suis pourtant baissier- court terme à contre tendance de la grande vague de hausse à long terme.

Vous pouvez d’ailleurs constater qu’à peine quelques séances plus tard, le marché m’a fait évoluer dans ma prévision qui s’est réalisé :


Mais alors à quoi sert cette analyse ? masturbation cérébrale ou pas ?

Le lectorat n’est pas constitué uniquement de spéculateur prêt à bondir sur des opportunités à court terme. Dans mon exemple, je prends en considération que :

– Au moment où j’écris ces lignes je considère que l’or reste un bon placement à long terme

– Les gens sont intéressés par l’or physique ; ils en achètent généralement après une correction de marché. Et nous sommes en correction de marché au moment où j’écris ces lignes.

– Mon analyse anticipait une nouvelle correction donc, les personnes qui sont intéressées par ces achats physiques y gagneraient certainement à attendre quelques semaines de plus. Quelques séance après je conseillais l’achat d’or physique. Voila en quoi consiste le boulot de l’analyse technique : conseiller de son mieux à tout moment.

Les obligations du trader

– Sont but est de faire de l’argent en spéculant. L’analyse technique ne lui sert qu’à définir les meilleures situations de trading.

– Il veut trouver un contexte où le niveau de risque est minimale, et cela pour un gain maximal.

– Il n’a pas besoin d’avoir un avis en permanence sur le marché, il doit juste trouver et traiter ses propres opportunités.

Tout ça pour dire

Faites attention à ne pas faire un amalgame lors de votre utilisation de l’analyse technique et surtout de ce que vosu pourrier lire dans les forums ou sur les sites financiers. Une recommandation de trade comporte toujours une zone d’entrée et un niveau d’invalidation. Si vous êtes amené à regardez toutes mes recommandations de trade, vous y trouverez ces 2 indications accompagnées d’une explication pédagogique.

Les autres éditos que je publie sur objectifeco.com sont des analyses qui permettent de cerner le sentiment de marché. Cela a pour principal but d’aider les investisseurs à long terme, qui manquent la plupart du temps de repères…et en ces temps de crise, beaucoup d’épargnants se sentent déboussolés.

Si vous avez apprécié cet article, laissez un commentaire  ou partagez le sur facebook et twitter !

0 Commentaire

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*