Dan Zanger, record du monde des traders sur les actions +164 000 % en 2 ans !

devenir trader record du monde trading Pour devenir un trader rentable il vous faut une méthode et des configurations graphiques pour mettre en œuvre celle-ci. Au début, le manque de compréhension des marchés est un frein, il semble opaque et il est quasiment impossible de faire la différence entre une mauvaise et une bonne configuration. En effet, le marché offre tellement de type d’opportunité, qu’au final, chacun peut dire qu’il exploite telle ou telle chose pour gagner. Certains utilisent même les cycles lunaires ou l’astrologie.

La meilleure façon de décoller vite et bien, sans s’égarer dans des méthodes ésotériques, c’est de calquer le modèle de trading d’une personne capable de générer des rendements élevés.

Dan Zanger a convertie 11 000 $ en 18 millions de dollars en 18 mois

devenir trader dan zangerC’est un retour sur investissement de 164 000% qu’à réalisé ce trader. En réalité, il a fait bien plus, mais ce sont les chiffres retenues après qu’il se soit pris un gap baissier en période de krach sur les actions d’un secteur leader de marché et qui était en plein momentum haussier.

Pourtant avant d’arriver à de tels résultats, il a planté son compte de nombreuses fois. Si nous étudions en détail le secret de son étonnant retour sur investissement alors nous pouvons être en mesure de générer de bons rendements.
Parce que suivre quelqu’un qui fait au mieux 10% par an, est un gage que vous ne ferez que 5% par an maximum.
Le but est donc de modéliser sa méthode sur quelqu’un comme Dan Zanger. En tout cas, ça a été ma réflexion lorsque j’ai mis en œuvre mes 2 grands principes de trading. J’ai donc étudié en détail microscopiques chaque chose à propos de Zanger et de sa méthode au cours de sa période de gain explosif.

Pour commencer Dan Zanger parle beaucoup de figure chartiste mais…

Une grande majorité d’analyste technique utilise le chartisme. Est ce qu’ils ont des résultats comparables ? certainement pas ! il doit bien il y avoir quelque chose d’autre…
Sans vous faire languir de suspens, Monsieur Zanger utiliser 2 grands principes pour trouver ses opportunités de marchés. Le momentum et donc l’identification des leaders de marché qui constitue son socle principal. Ensuite, il repère parmi cet univers restreint, les entreprises en pleine croissance ; celles qui génèrent des profits exponentiels trimestres après trimestres. Le chartisme n’est qu’un outil pour timer ses positions.

Il suit de très près les annonces de résultats parmi les leaders de marché. Et il surveille tout particulièrement les titres qui ont un faible float. Ce sont des valeurs qui ont peu de titres en circulation sur le marché. Et lorsqu’une news engendre des actes compulsifs d’achat…les prix montent mécaniquement plus vite. Ainsi une annonce de résultat qui surprend le marché positivement, sur une action à faible float, peut booster la valeur de 100% à plus de 500% en quelques semaines.

Dan Zanger trade désormais avec un capital conséquent

Maintenant que Dan Zanger trade avec un capital très conséquent (plus de 50 millions de $), il ne peut plus profiter des aubaines sur les petites capitalisations. En effet, la liquidité manque et il n’est plus en mesure d’acheter et revendre sans impacter férocement le marché. Il est donc obligé de se concentrer sur des capitalisations plus large avec des opportunités de gains moins impressionnants et plus rares. Cependant, son plan de trading se comporte toujours à merveille.

Les 400 actions qu’ il surveille au quotidien sont des modèles économiques. Elles possèdent toutes une forte croissance de leur chiffre d’affaire ainsi que des profits élevés. Ensuite ces actions sont généralement leaders dans leur secteur : aussi bien d’un point de vue économique que boursier. A partir de ce constat, il commence seulement à utiliser le chartisme ! Autant dire que l’on est bien loin des logiciels qui scannent les bases de données à la recherche de figures chartistes ! Pour Dan ce ne sont pas les patterns graphiques qui font exploser les titres à la hausse mais bien l’attrait économique et la puissance des acheteurs (le momenum haussier) induits par l’entreprise cotée.

Il part donc à la recherche de figures en triangle, drapeau, tasse & anse, sur les meilleurs titres du moment. Il lui arrive souvent d’entrer pendant une annonce de résultat.

Il ne faut pas oublier qu’une telle performance a été réalisée sur des petites capitalisations. Il lui serait impossible de reproduire ce genre % avec 50 millions de dollars sous gestion. Ainsi, les actions possédant moins de 25 millions de titres à leur flottant (“float”) constituent les meilleures solutions pour gagner gros à court terme car les envolées y sont paraboliques. Dans son track record, beaucoup des titres avaient carrément moins de 10 millions de titre en Float.

Ce qui est paradoxale, c’est que les investisseurs préfèrent souvent les grosses capitalisations

La plupart des traders à court et moyen terme veulent obtenir de haut rendement et sont paradoxalement attirés par les grosses capitalisations. Certes, ce genre de valeurs est le terrain de jeu idéal pour les day traders qui ont besoin de liquidité pour initier et solder leurs positions sans subir de contrainte trop importante de spread . Si faire du day trading sur des small caps est hors contexte, alors pourquoi les investisseurs moyen terme devrait jouer sur le même terrain de jeu que les day traders ? Les performances de Dan Zanger révèlent qu’ils ont plus intérêt à s’orienter sur des titres à fort potentiel ou carrément rester hors du marché. Car les actions à grand flottant ont de très petites chances d’enregistrer de grand mouvements soutenus sur plusieurs semaines voir plusieurs mois.

Les petites actions ont une plus grande sensibilité de marché face à leur résultats de croissance des bénéfices. Un petit changement dans le climat des affaires peut mener à un changement aussi soudain qu’important dans les résultats.

Dan Zanger utilise son propre jugement pour différencier une bonne idée d’une grande idée. Il mise ensuite en conséquence. Sur une entreprise qu’il “sent” vraiment bien, il initie des positions sur marge et pouvant aller jusqu’au levier 3. Cependant le marché n’offre que peut de bonnes idées, et très rarement un trade exceptionnel. Dan Zanger a développé suffisamment de confiance en lui et sa stratégie pour être capable de gagner gros pendant ce genre de rare opportunité.

Dans une de ses interviews il mentionne qu’il doit avoir lu le livre de William O’Neil plus de 100 fois et et qu’il continue de le lire régulièrement.

Si vous étudiez les individus qui ont généré des rendements élevés sur le marché des actions, vous trouverez encore et encore la même chose : la plupart d’entre eux sont des investisseurs dans les actions de croissance. En effet seules les valeurs de croissance ont des mouvements explosifs.

Revenons à Dan le super trader

Dan détient en réalité 2 titres de champion du monde . Il est le trader à avoir enregistré la plus grosse progression de son portefeuille personnel pour les durées de 12 et 18 mois. Il acheva cet exploit pendant la fin des années 90, et plus précisément au paroxysme de la bulle des technologiques en 1999 et 2000. C’est ainsi qu’un portefeuille de 11 000$ fut transformé en 42 millions de $ en à peine 2 ans ! Cette performance a été auditée par la société Effron (voir les annexes en fin d’article).

Après cet exploit, Dan est devenu une véritable légende vivante en multipliant les récits de son incroyable parcours dans les plus grosses publications américaines (Fortune, Forbes, Trader Monthly, Miami Herald…)

Si les conditions de marché ont bien changé depuis la bulle des technos, Dan réussi à faire croitre son capital d’en moyenne 50% / an pendant les phases haussières de marché. Il avoue avoir été au bon moment, au bon endroit avec la bonne façon d’opérer.

Ses trades long représentent 99% de ses gains, il short rarement le marché et lorsqu’il le fait, c’est uniquement pour la beauté du jeu. Le nasdaq est son terrain de jeu. C’est sur ce marché que l’on trouve les sociétés à forte croissance.

Dan zanger n’aurait jamais pu accomplir son exploit sur les bourses françaises pour la simple et bonne raison que le nombre d’opportunité est insuffisant et trop rare. On trouve bien sur des traders tout aussi talentueux en France, je pense notamment à notre extra terrestre Sylvain Duport qui à réussi des exploits comparables dans des conditions de marché complètement différentes…c’est tout à son honneur.

Si vous avez apprécié cet article, partagez le sur facebook et twitter !

Track records de ses performances :

.











5 Commentaires

  1. Grégoire 24/10/2016 Répondre

    Merci pour cette histoire à couper le souffle ! Et qui donne envie de s’intéresser de près à tout ça 😉

  2. phil 22/02/2014 Répondre

    bpnjour

    bravo!! pour l article ça insite à vouloir en savoir plus?

    CDT
    PHIL

  3. Thomas 05/01/2014 Répondre

    Impressionnant !

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*