Leçon 1: Les bases pour spéculer en bourse

Apprendre à spéculer en bourse, les bases

Aujourd’hui vous allez apprendre 3 choses

 

  • Avant d’acheter des actions, il faut etre capable de reconnaitre un bon titre. Vous allez comprendre que 100% de cette décision doit être prise à partir d’un graphique des prix.
  • Pour suivre les cours de la bourse de paris et des autres places boursières internationales, il existe une plateforme professionnelle, simple d’utilisation et gratuite : prorealtime.com (inscription en quelques clics). Vous allez prendre en main cette plateforme en moins de 15 minutes.
  • Les 23 termes boursiers les plus utilisés par les professionnels pour investir en bourse.  Vous les retrouvez sans arrêt dans le jargon des bons traders.

Révélations chocs

 

L’analyse des bilans et des données financières n’est d’aucune utilité pour gagner en bourse.

Seule la compréhension de la psychologie des opérateurs (grâce aux graphiques) vous permettra d‘acheter et de revendre au bon moment : au jour près.

Ce n’est pas les données comptables qui sont publiées chaque trimestre qui vous permettront d’être aussi réactif.

Avec une routine de 30 minutes par jour, vous pouvez gagner régulièrement sur les actions.

 

En partenariat avec prorealtime trading banniere reduite

Comment reconnaitre une bonne action à acheter

La procédure à suivre

  • Où la trouver ? Affichez les palmarès des actions ayant le plus progressé sur les 6 et 12 derniers mois.
  • Comment la reconnaitre ? Identifiez une action qui forme le même type de configuration que celle présenté dans la vidéo : une dérive latérale de plusieurs semaines.
  • Comment la suivre? Enregistrer cette action dans votre “liste de surveillance”. Suivez chaque soir l’évolution de cette liste car il s’agit des actions qui pourraient être achetées s’ils elles se réveillent.
  • Quand l’acheter ? Achetez le titre au moment de la reprise de la hausse, lorsque l’action émerge de sa dérive latérale.

 

>> Télécharger la fiche étape par étape

 

 

Voici le parcours du titre depuis ma présentation en live :

cours de la bourse

Cliquez pour agrandir

A retenir pour jouer bourse :

  • Il vous faut un logiciel vous permettant de suivre les actions les plus “fortes” du marché
  • Vous devez trouver parmi ces actions celles qui se “réveillent” de leur sieste et les acheter à ce moment précis, pas avant, pas après.
  • Surveillez la bourse la journée ne sert à rien. Il faut seulement faire un point de quelques minutes le soir.
  • Tout le folklore comptable n’est d’AUCUNE UTILITÉ pour investir en bourse. Une analyse simple de ce que font les gros investisseurs nous permet de les suivre grâce aux graphiques des prix.

Prise en main du logiciel d’analyse graphique

La procédure à suivre:

  • Faites un écrémage de la configuration par défaut du logiciel, enregistrez dans “espace de travail”.
  • Comprenez les 2 choses les plus importantes : la barre de cotation journalière et la barre de volume.
  • Dans la vidéo, je fais apparaitre deux indicateurs techniques qui ne sont pas utiles pour bien investir en bourse.

Si l’analyse technique vous intéresse, voici une démonstration sur 2 actions :

Prévoir un retournement de tendance (Technicolor)

Prévoir le rebond d’un titre (Amazon)

 

Remarque très importante sur l’analyse technique

Cette forme avancée d’étude des cours de bourse n’est d’aucune utilité pour bien investir en bourse.

Seule une approche simple et répétitive permet de générer des revenus réguliers.

> Inscription gratuite chez prorealtime

Remarque: si vous ne voyez pas les volumes sous votre graphique c’est que vous êtes sur une devise.

Chargez une action et les volumes apparaîtront (pas besoin de version payante pour obtenir les volumes).

Le jargon boursier à connaitre

Courtier : c’est un intermédiaire spécialisé dans les opérations boursières. En ouvrant un compte chez un courtier vous obtenez une petite interface vous permettant de choisir une action et de passer vos ordres via n’importe quel ordinateur dans le monde et à moindre cout.

Broker : terme anglais pour courtier.

Short/ VAD (vente à découvert) : Etre en VAD (en vente à découvert) ou etre “short”(terme angais) sur une action, cela signifie que l’on est en train de jouer la baisse du titre. Si l’action baisse on gagne de l’argent, si l’action monte, on perds de l’argent.

Car oui, en bourse il est possible de gagner lorsque les cours baissent. Comment cela est-il possible ?

Votre courtier fait un tour de magie comptable pour que vous puissiez vendre tout de suite des actions que vous n’avez jamais acheté… vous devez par contre “racheter” plus tard sur le marché cette quantité d’action.

En réalité, le courtier vous prête les actions qu’un autre client que vous possède en portif, vous les vendez pour de vrai, mais comptablement c’est seulement un prêt. Par contre vous devez les racheter à un moment ou un autre pour les rendre au courtier qui les rendra à son client. Tout cela est complétement invisible lorsque l’on fait un trade. On appuie juste sur le bouton “vendre” en choisissant son “nombre d’action” et c’est parti pour une VAD/short. En france seules les actions du SRD peuvent être vendues à découvert (VAD).

 

SRD : Service de règlement différé. Il s’agit d’un service couteux et pratiqué uniquement par les courtiers français. Ce dernier vous prête de l’argent (cela à un cout) pour que vous puissiez spéculer sur certains titres. Une liste limitée d’action sont assujetties au SRD. Une action du SRD peut être achetée avec du levier et peut être vendu à découvert. La seule contrainte c’est qu’à chaque fin de mois, le courtier effectue une opération comptable invisible pour vous, mais très couteuse : il revend et rachète vos positions. Cette opération de liquidation vous est directement facturée. Le srd est un service utile pour la spéculation à court terme. Sinon il vaut mieux acheter “cash” ses actions.

Levier : Utiliser un levier de 3 c’est être investi sur un montant 3 fois supérieur à son capital. Si j’ai 10 000 euros chez mon courtier et que j’ai acheté 25 000€ d’action, j’ai un levier de 2.5. Les actions du srd peuvent etre achetées en levier. Certaines actions ne peuvent pas être achetées avec du levier.

Long :  Etre long (terme anglais) signifie être à l’achat sur une action.

Penny stocks :  Si dit des actions qui cotent sous, ou autour de 1$ ou 1€.

Swing trade : Opérations de trading de quelques jours à quelques semaines.

Intraday : Ou intra-séance, concerne les fluctuations au sein d’une journée de bourse. Pas d’intérêt sauf pour les day traders.

UT Daily : Unité de temps (UT) en daily (journalier) correspond à la représentation des cours boursier par 1 Barre = 1 Jour.

UT Weekly : Unité de temps (UT) en weekly (hebdomadaire) correspond à la représentation des cours boursier par 1 Barre = 1 Semaine.

Analyse fondamentale : Analyse des données comptables d’une entreprise ou d’une économie.

Analyse technique ou graphique : analyse de l’évolution des prix pour comprendre la psychologie des investisseurs.

R : Le risque déterminé par la distance entre le niveau d’achat et le niveau d’invalidation du scénario du trader.

R1 :  Lorsque le trader est en train de gagner ce qu’il était prêt à perdre sur un trade, il est à son niveau de R1.

R2 :  Lorsque le trader est en train de gagner deux fois ce qu’il était prêt à perdre sur un trade, il est à son niveau de R2.

Momentum : Capacité d’un titre à maintenir la vélocité de sa tendance haussière ou baissière sur plusieurs séances, semaines ou mois. Plus un titre à de momentum plus sa tendance est forte.

Bull Market : Marché haussier (bull = taureau). Le taureau attaque en donnant des coups de corne du bas vers le haut.

Bear market : Marché baissier (bear = ours). L’ours attaque en donnant des coups de griffe du haut vers le bas.

Eps : Earning per share (bénéfice par action), se dit des bénéfices divisés par le nombre d’action. Permet de voir rapidement la profitabilité d’une entreprise de trimestre en trimestre.

Sales : Le chiffre d’affaire, permet d’apprécier si l’activité de l’entreprise est en croissance ou non.

Mid cap : moyenne capitalisation boursière, capable de fort décalage boursier.

Small cap : petite capitalisation boursière, capable de très fort décalage boursier.

Vous devez relever ce défi ! (cet article en fait partie)

Télécharger mon livre

livre-jai-teste-les-meilleures-stratégies-pour-gagner-sur-les-actions copie

 

ACCÈS DIRECT

à toutes les leçons:

Leçon 1

Leçon 2

Leçon 3

Leçon 4

Leçon 5

Leçon 6

Je suis Cédric Froment, trader sur les actions depuis plus de 10 ans.

Sur mon blog, je vous explique comment devenir trader, et je partage

avec vous tous mes meilleurs conseils.

cedric froment

Vous faites partie du programme avec :

-> un accès aux 6 leçons

-> un accès au kit de démarrage trader (email du 7ème jour)

 

2 Commentaires

  1. Fabrice 27/04/2016 Répondre

    Bonsoir Cédric,

    Ouaah c’est un peu rapide mais extrèmement intéressant.Merci à toi pour ces explications très claires.Tu donnes envie d’en savoir plus bravo.

    Fabrice.

  2. Thibaut 20/04/2016 Répondre

    Bonne première approche

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*