3 Conseils à un ami pour devenir riche

Je dinais avec ami qui approche la 40aine et qui vit non pas une crise, mais une transformation puissante de sa trajectoire de vie : toutes les planètes sont en train de s’aligner pour lui.

Cet ancien hockeyeur pro est capable d’assimiler et de conceptualiser facilement des informations.

Il a une curiosité débordante et découvre sans cesse le monde avec le regard d’un enfant.

A chaque fois que je discute avec lui, il m’apprend des choses qu’il a parfois lu dans un article… 5 ans auparavant !

Le problème c’est qu’il n’a jamais su quoi faire de ce talent.

Il ne l’a jamais connecté avec son destin : son Why, sa vision.

Mais depuis 1ans, quelque chose a changé en lui.

Il s’est pris d’une passion débordante pour l’œnologie et tout ce qui touche de près ou de loin au vin.

Il a créé une vraie vision long terme pour son parcours d’humain.

Il vient de se connecter avec un chemin de vie qui pourrait l’amener très loin ces 10 prochaines années (je vous en reparlerai à ce moment-là).

Et voici le cocktail explosif dont nous avons discuté ensemble.

Il est constitué de 3 ingrédients.

 

1/ Ne rien avoir à perdre en se considérant sur un référentiel plus bas que terre.

Pourquoi 80% des riches de ce monde sont-ils issus de la génération actuelle, alors que lorsque l’on nait bien, on reçoit l’éducation et le réseau idéal pour réussir ?

La réponse est simple.

Si nous commençons de haut, et que nous chutons, la blessure peut être fatale.

Et plus on est dans une famille où les gens ont construit quelque chose d’énorme…

… et plus on est paralysé par la peur de l’échec, la peur de ne pas être au niveau de sa tribu, d’être jugé, voire rejeté.

Alors pourquoi prendre le risque de tout perdre alors que l’on a déjà tout : le statut, l’argent, et le temps.

Quand on n’a rien à perdre, notre référentiel de valeur change : on ne peut pas tomber plus bas que la « ridicule » marche sur laquelle nous trônons.

Dès lors que nous prenons conscience de cette réalité, et que l’on a « faim » de croissance, notre levier d’accélération devient monumental.

Cet ami, il travaille dans une biocoop avec un quasi-smic, il est célibataire… bref il n’a pas grand-chose à perdre.

De ce point de vue, il ne peut QUE lui arriver des accidents positifs de richesses.

2/ Trouver sa vision pour faire effet de levier

A l’école on nous apprend à nous améliorer sur nos points faibles.

C’est un cadeau empoisonné qui nous déconnecte de nos talents et de notre destin.

En fait, si nous excellons dans un domaine, c’est parce que nous sommes justement en résonnance avec ce domaine.

Nous sommes alors comme transportés par une main invisible qui nous permet d’accomplir notre destiné.

Mais en nous coupant de cette main invisible, en voulant faire de nous des personnes moyennes partout plutôt qu’excellentes sur quelques points, nous ne nous connectons jamais avec QUI NOUS sommes vraiment.

Le problème étant que si on devient moyen en guitare, puis moyen en comptabilité, puis en dessin, puis en vente, etc…

… on n’utilisons jamais notre effet de levier sur ces acquis.

  • Montrez-moi un comptable, qui joue de la guitare en vendant des dessins (et qui fait fortune…).

Être conscient de nos forces nous permet de définir notre vision de vie.

Et l’idée est de mettre SA VISION au cœur de toutes ses pensées, de TOUS ses centres d’intérêts.

Mon ami se lance dans une école d’œnologie à 40 ans !

Je lui ai donc dit :

– Achète toutes les biographies et les livres qui concernent de près ou de loin le vin, les vignobles, les vignerons, la viticulture.

 

– Comprends les business modèles du vin pour chaque pays du monde, comment ils en font le commerce et le marketing (les australiens consomment des vins jeunes et les français des vins vieux, les sud-africains du blend, pourquoi ?)

– Branche toi sur les réseaux sociaux de manière MASSIVE à toutes les personnalités de ce monde du vin. Commente leurs publications, pose-leur des questions, envoie-leur des messages.

L’idée est de devenir excellent sur tous les sujets qui concernent le monde du vin.

Cela t’ouvrira toutes les portes de cet univers sans ne jamais avoir gaspillé ton temps et en ayant été transporté par cette main invisible.

De part le cumul de connaissance que tu vas enregistrer… plus tard, au cours d’une conversation anodine avec un spécialiste, tu pourras lui apporter tellement de valeur avec ta vision globale que par réciprocité ou fierté, il en fera de même en te livrant ses meilleurs conseils ou contacts.

C’est comme cela que fonctionne l’effet de levier : on ne passe pas du coq à l’âne, mais on donne des superpouvoirs à son coq OU à son âne.

 

 

3/ Être Ultra Focus pendant son All In 

L’effet de levier dont je parle juste avant provient d’un état d’esprit très particulier : celui du FOCUS.

Le focus consiste à mettre au centre de sa vie sa vision.

Cela ne veut pas dire que l’on va devoir y penser 24H/24H

Mais plutôt qu’au cours d’une journée, parmi les milliers d’informations qui vont transiter d’une oreille à l’autre, notre cerveau va filtrer et retenir naturellement celles qui sont en résonnance avec notre vision.

Par exemple si vous voulez envisager d’acheter un Tiguan noir, votre cerveau vous alertera à chaque fois qu’un Tiguan noir passe devant vous au cours des prochaines semaines.

Pour câbler notre cerveau à devenir ultra puissant sur notre domaine de prédilection, il faut avoir prévu chaque jour une tâche en relation, même de quelques minutes, afin d’augmenter notre connaissance sur le sujet en question.

Cela peut être une simple vidéo YouTube, un article, un podcast, peu importe.

L’idée est que notre cerveau soit chaque jour au contact du sujet, pour que notre inconscient fasse régulièrement des analyses ou des connexions que personnes d’autres ne peut faire.

Le cumul de toutes ces micro-informations que votre cerveau a enregistré, va engendrer des micro-changements qui, par effet cumulé vont engendrer de profondes modifications de notre perception du monde en 10ans.

L’idée est donc de faire ALL IN, non pas sur des vidéos complotistes de YouTube, mais sur tout ce qui touche à vos forces et votre vision.

C’est ainsi que, comme par magie, des milliers d’opportunités se présenteront dans votre parcours.

Certains appelleront ça de la chance.

Mais vous… vous saurez que vous êtes en train d’appliquer un cocktail explosif pour vivre une vie riche.

 

La bourse est rarement une vision ou un Why ultra fort

Sauf si vous êtes un grand accroc au Day trading depuis plus de 10 ans (je n’en connais pas un seul !), vous n’allez pas mettre la bourse au centre de votre vie

Pourtant c’est un pilier incontournable pour pérenniser sa situation financière et donc se sentir plus en sécurité face à un monde ultra incertain :

  • Fin des retraites, fin des CDI et des anciens métiers, instabilité amoureuse et géographique

Je vous propose le portefeuille anti-crise qui règlera une partie du soucis d’insécurité financière sur le long terme.

Pour cela, vous aurez besoin de vous connecter une seule fois par an à votre compte de bourse (en 5 minutes c’est réglé) et le reste de l’année vous pourrez vous consacrer à votre propre cocktail explosif.

=> Portefeuille Anticrise : 9.6% par an avec la bourse, sans vivre les krachs et les crises boursières et à la protection de la faillite des banques et des pays

Ce portefeuille est expliqué gratuitement en cliquant sur le lien ci-dessus.

Bonne découverte

Cédric Froment

0 Commentaire

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*