Comment se forger une conviction en dépassant les limites du chartisme

Le chartisme est un excellent outil qui permet d’appréhender en un clin d’oeil la psychologique ambiante sur les marchés.

Beaucoup de traders l’utilisent pour jouer les breakouts (cassure d’une figure chartiste avec l’espoir d’une nouvelle tendance).

Cependant, les données statistiques issues des backtests font froid dans le dos : environ 80% des breakouts échouent !

Il vous reste le choix de devenir un trader de contre tendance, mais ça gagne peu ou pas à long terme. Ou de trouver le moyen de vous concentrer tant bien que mal sur les 20% des breakouts qui réussissent.

 .

.

Voici 2 breakouts chartistes qui se ressemblent et pourtant …

Je vous présente 2 graphiques de 2 titres coté sur le marché francais : Edenred et Ses Global FDR. A priori, d’un point de vue chartiste, rien ne les oppose :

.

EDEN

Cliquez pour agrandir

.

SESG

Cliquez pour agrandir

.

Nous constatons 2 triangles qui sont cassés lors d’une séance de hausse, elle même accompagnée de volumes. Les  figures sont plutôt propres et le trader en situation se dit qu’il tenterait bien un achat sur chacune des actions.

 .

.

Pourtant, il y a une énorme différence

entre ces 2 actions !

C’est à ce stade que l’on observe les limites du chartisme. Si l’on ne cherche pas plus loin, c’est carrément un piège qui se referme sur l’opérateur en plein apprentissage. L’analyse technique est un outil incontournable, mais ensuite il faut savoir avec quel genre d’action l’on traite : small caps ou big caps ? puis quelles anomalies de marché on est en train de gérer :

– Momentum ?

– Leaders de marché ?

– PEAD ( surprise sur news) ?

Chacune de ces 3 grandes anomalies se gère différemment, avec un plan de trading en adéquation.

 .

.

Vous auriez parié sur quelle action ?

La grande question étant : laquelle de ces 2 actions est à mettre à la poubelle et pourquoi ? alors EDEN ou SES ?

J’arrête de vous faire languir.

 .

Cliquez pour agrandir

Le cas EDEN

Ce qui a provoqué le breakout du titre Edenred, c’est une annonce de résultats. Cette news a surpris l’ensemble des opérateurs, on peut donc se forger une bonne conviction sur la réalisation d’une tendance à venir. De plus ce titre n’est pas une big caps, l’effet de hausse a encore plus de chance d’être effectif.

Voila ce qui s’est passé sur le titre EDEN après le breakout (image ci contre).

 

 .

Le cas SESG

Cliquez pour agrandir

Le 17 février, les résultats annoncés sont très mal accueillis par les opérateurs. Le titre chute de -3.66%. Pas de surprise positive sur cette news, au contraire…

Le 16 mars, la journée de breakout chartiste ne s’effectue sur aucune news particulière et pouvant justifier la formation d’une tendance pendant les prochaines semaines ou mois.

Hier, le 20 avril, le titre chute de -6.45% avec un gros gap baissier : c’est l’échec des opérateurs à soutenir une tendance sur plusieurs semaines.

Pourquoi ? car aucune surprise suite à une news n’est à l’origine de la cassure. SES n’était pas un leader de marché et SES n’avait aucun momentum significatif.

Cette opportunité de breakout chartiste se situait donc dans les 80% d’échec d’entrée de jeu.

Il existe une façon de neutraliser rapidement un trade pour éviter les retours de baton trop violent après un breakout. J’en parle dans cet article “gagner comme un riche et perdre comme un pauvre“.

Lors de votre prochain trade, posez-vous les bonnes questions, le chartisme ne se suffit pas à lui même.


News4PDF Gratuit Decouvir bleu Devenir trader de génie

Découvrir ces 4 PDF gratuits en cliquant ICI.

.

Cédric Froment – Prop Trader

Vous appréciez cet article ? partagez le sur Facebook et Twitter !

 

2 Commentaires

  1. regis 10/07/2012 Répondre

    Lorsque vous parlez de trading à contre-tendance vous voulez parler de se positionner dans les consolidations baissières au sein d’un mouvement haussier ou bien vous voulez parler de jouer les retournements de tendance ?
    Merci

    • Auteur

      Bonjour Regis,

      le trading de contre tendance cherche les points de retournements (inversion) d’une tendance.

      Il se peut aussi que dans un de mes articles j’ai mentionné “contre tendance” en précisant qu’il s’agissait de jouer dans le sens de la tendance long terme et dans le contre sens de celle à court terme.

      Tout dépend du contexte.

      Cédric.

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*