Gagner comme un riche et perdre comme un pauvre

Devenir TraderSi l’on s’amuse à lancer une pièce de monnaie au jeu du pile ou face, les chances sont de 50 % d’avoir un résultat comme un autre si l’on se concentre sur un grand nombre de tests. En trading, l’idée est un peu la même : on lance un trade et à priori c’est 50 / 50 puisque l’on est face à un scénario pseudo binaire : ça monte ou ça descend. Voilà c’était pour la partie théorique. Maintenant dans la réalité, il est possible d’observer des séries de piles sur des dizaines de lancés de pièce. Et de la même façon on peut observer des tendances fortes ou faibles et qui durent plus ou moins longtemps sur les marchés. Devenir trader c’est maitriser l’analyse technique pour reconnaitre ces moments de grâce.

L’idée est donc de ne se concentrer uniquement sur ces tendances, et en ne s’attardant que sur les meilleures contextes de trading. Dans ces conditions, les chances de réussite peuvent passer au dessus de 60% voir 70% à court terme. Pour être plus précis :
– la variation du mouvement qui invaliderait le scénario de trading (écart entre le stop loss et l’entrée), à des probabilités plus forte de s’établir du bon coté plutôt que du mauvais. Comme ces variations de cours sont faibles, elles ne défient pas les lois statistique. Cependant ces petits mouvements habituels précédent toujours des décalages des cours anormaux.

.

Comment tourner à son avantage ces phénomènes naturels ?  La neutralisation des trades”

Partons du principe que nous risquons 1 unité. Cela signifie que la distance entre notre stop et notre point d’entrée vaut 1. On appel ça “1R” (une unité de Risque). Lorsque notre plus value vaut une unité de risque, alors nous pouvons remonter notre stop loss initial sur notre niveau d’entrée*. Si les cours se retournent, nous nous faisons sortir de la transaction sur notre point mort : le trade est neutre. Si nous sommes dans un des rares cas où un gap baissier survient, il est possible de sortir perdant de l’opération.
*nette de frais de courtage

Voici un exemple sur lequel j’ai été exécuté sans perte ni gain :

Stop Loss : 68.20$
Entrée : 71.55$
Donc mon unité de risque vaut 3.35$ (71.55-68.20)
L’objectif de neutralisation est définit : 71.55$ + 3.35$ = 74.90 $
Donc si les cours atteignent 74.90$, nous remontons le stop le niveau d’entrée net des frais de courtage (si l’on veut être pointilleux, il faut considérer le slippage pendant l’exécution du trade).
C’est-à-dire 71.55$ + frais / slippage = à peu près 72.20$ en espérant une exécution vers 72$.

Ce chart nous montre que l’objectif de neutralisation en violet a été atteint il y a 1 séance. Le stop qui a été remonté pour neutraliser l’opération a été exécuté aujourd’hui lorsque les cours de bourse sont venus toucher 72.20$. Le trade est donc flat, sans perte ni gain.

Parlons psychologie

« Ok, et si le titre rebondit après m’être fait couper?! » je me mets à votre place : c’est rageant ! Et bien non ! Car des opportunités il y en aura toujours des masses tandis que le capital de trading, lui, est limité. L’unique frustration valable en trading est celle de ne plus posséder suffisamment de capital pour profiter des meilleures opportunités; mais certainement pas de s’être fait éjecter d’une opération qui repart dans le bon sens. Se former pour devenir un trader c’est etre en mesure de maitriser tous sentiments négatifs. Mon conseil : supprimez l’action de votre liste de surveillance car de toute façon il n’y aura plus aucun contexte de trading à court terme. Et par expérience, il est plus facile d’oublier un trade flat plutôt qu’un trade perdant.

J’ai mis au point cette règle pour limiter mes moments d’égarement. L’etre humain est faible, il perd toute lucidité quand ses émotions le submerge…
On va partir du principe que vous ayez intégré cette méthode sur toutes les opérations de votre compte de trading, à votre avis à quoi ressemblerait votre portefeuille maintenant ? Je connais déjà la réponse… ce qu’il faut souligner, c’est que les gens préfèrerons toujours avoir raison plutôt que de gagner de l’argent. C’est bien pour cette raison qu’il y a si peu de pro traders talentueux . Et pour cela ils sont prêts à tolérer des pertes facilement évitables, même petites. L’ego de l’etre humain est la faille. Et il est mis à rude épreuve en trading. Si le trader n’est pas en mesure de prévenir ce sentiment contre productif, il finira obligatoirement à terre et ce n’est qu’une question de temps.

Comment rester un gagnant certes, mais non frustré

Il faut garder à l’esprit que l’on ne joue que les forts mouvements “patates”. C’est ceux-ci qui payent toujours le plus. Ils sont rares et c’est pour cette raison que la majeure partie des opérations finissent par de petits gains / flats ou avec de petites pertes. Je viens de vous expliquer les règles du jeu pour survivre voir gagner en trading.
C’est votre compte qui va être content, attendez vous à un décollage de vos performances grâce à la neutralisation de vos trades. Vous ne resterez en position que sur les vagues poussives et les pertes seront plus petites, plus rares, et uniquement sur les mouvements qui avortent. Et croyez moi ils sont coutumiers sur les marchés!

Désormais la question qui se pose est : préférez vous avoir raison ou préférez vous gagner de l’argent ?


5 Commentaires

  1. Adrien N.T 26/02/2016 Répondre

    Bonsoir Cedric,
    Je suis tout nouveau sur ce blog (et à m’interesser au trading), j’ai littéralement absorbé ta formation express de 7jours (en meme pas 2 jours), j’ai commencé à trader en fictif avec 10k sur prorealtime depuis hier, et je commence à éplucher tes articles et vidéos petit à petit.
    J’ai juste l’impression d’avoir découvert une passion qui sommeillait en moi, je suis à fond, à fond! :). ahah
    Donc merci pour ces précieux conseils que tu donnes, c’est super clair et super bien ecrit: comme cette article au dessus, où t’as vraiment une approche terre à terre sur ce sujet.
    Tu me reverras dans les commentaires, à bientôt.

  2. Philippe 29/10/2014 Répondre

    Bonjour Cedric,
    Aujourd’hui j’ai pris position sur l’action Stentys, ordre limité à 7.23€ avant l’ouverture des marchés,
    mais à 9h00 mon ordre à été exécuté au prix du marché à 6.86€, (J’aimerai savoir ce qui c’est passé?) je pense que j’ai eu de la chance, car l’action est montée de plus de 10% ensuite. j’aurai dû mettre un ordre à plage de déclenchement, pour avoir plus de sécurité.
    A l’inverse, si l’action avait baissé, j’étais très mal. Ouf!!!
    Hier j’ai hésité à me positionner, alors quelle était à +35%, je regrette car elle a clôturé +50%.
    En tout cas merci pour tes leçons, elles sont très enrichissantes.
    Cordialement.

  3. Fati Gérard 15/05/2014 Répondre

    Excellent article, à lire, à relire, à approfondir et à s’approprier. Bravo. Très sincèrement c’est le genre d’article qui fait chaud au cœur…
    Cependant, si c’est possible, soignez davantage l’orthographe.
    Amicalement.

  4. rochereau 03/08/2012 Répondre

    bien vu .je trouve cette analyse très pertinente.elle va beaucoup m’aider pour met futurs trades.

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*