William Oneil, cet homme a influencé toute une génération grâce à ses recherches

devenir trader croissance EPS BPA“Étudiez les grands gagnants boursier du passé et vous pourrez en acheter un futur”

William O’neil est certainement le trader de cette génération ayant le plus contribué à l’étude de la compréhension du marché action. Il étudia les caractéristiques que les plus grands leaders de marché avaient en commun.Cette étude s’étale sur plus d’un siècle puisque la base de donnée sur laquelle O’neil a commencé à travailler remonte à 1883 ! Son étude lui permit de mettre en place une méthodologie d’intervention basée sur l’analyse technique et fondamentale, le C-A-N-S-L-I-M :(CANOLIM en traduction fr)

Stratégie

C = BÉNÉFICES TRIMESTRIELS COURANTS PAR ACTION : doivent etre en forte augmentation, supérieur à 25%

A = AUGMENTATION ANNUELLE DES BÉNÉFICES : Chercher une croissance significative

N = NOUVEAUX PRODUITS, NOUVELLE DIRECTION, NOUVEAUX PLUS HAUTS : acheter au bon moment sur cassure de la ligne pivot, s’assurer que l’entreprise propose un interet innovant

O = L’OFFRE ET LA DEMANDE : les petites capitalisation de moins de 25 millions d’actions au flottant permettent une plus importante montée mécanique des cours de bourse lorsque le titre est recherché.

L = LEADER OU RETARDATAIRE : Toujours chercher un titre montrant une force relative supérieur à 80.

I = LE PARRAINAGE INSTITUTIONNEL : 70% de l’activité sur les marchés action provient des fonds institutionnels, une augmentation de l’entrée des fonds institutionnels sur un titre conforte l’avancée des prix.

M = LA TENDANCE DU MARCHÉ : toujours traiter dans la tendance de marché : rester cash en marché baissier

O’neil finança la création de son journal Investor’s Business Daily grâce aux gains qu’il accumula sur les marchés via sa méthode fondée sur des éléments concrets et non des théories universitaire. Désormais l’entreprise propose en ligne un classement de 197 sous secteurs par une moyenne entre force relative et fondamentale. Les actions sont elles même classées sur ce même critère au seins des sous secteurs. Ainsi à tout moment vous pouvez constater qu’elles sont les secteurs leaders et retardataire. Il créa un indice “IBD 85″ constitué des 85 valeurs les mieux classées avec un roulement hebdomadaire. Il est intéressant de constater que ce simple indice à largement superformer le SP 500 depuis sa création dans les années 1980.

Ce que j’ai testé

Dans la lignée de Nicolas Darvas et Jesse Livermore, Oneil m’a poussé à me concentrer sur les leaders de marchés qui ressortaient des classements par force relative et par momentum. Mais le gros apport est la notion de résultats des bénéfices par action en forte croissance à chaque publication de résultat ! C’est grâce à lui et à Dan Zanger que j’ai découvert le PEAD (post earning announcement Drift) et les surprises qui font décaler très fortement le marché sur plusieurs semaines suite à une annonce de résultats qui surprend tout le monde positivement.

Cedric Froment

0 Commentaire

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*