Le piège à éviter sur les actions qui ont tout pour réussir

En spéculation, lorsque l’on atteint un certain niveau, il devient très difficile de progresser.

Comment savoir si vous progressez ou non ?

Votre première réponse serait certainement « je regarde mes performances ! ».

Et c’est là où une confusion peut émerger.

Il ne faut pas confondre progression et conditions de marché.

Penser que l’on devient meilleur trader parce que les marchés décident d’être très généreux (en nombre d’opportunités et en espérance de gain) est une erreur très répandue, car nos perfs explosent.

Cela n’est pas lié à nous, mais aux marchés.

Là est le grand piège…

Dans les faits, le seul élément qui doit nous renseigner sur notre potentiel de progression est l’allure de notre courbe de performance lorsque les marchés sont en « disette ».

Maintenir naturellement une volatilité faible dans son portefeuille, et avoir la patience d’attendre de véritables opportunités : c’est la jauge de notre potentiel de progression.

Dans la vidéo de cette semaine, je montre un piège qu’il faut éviter pour améliorer la qualité de ses opportunités et améliorer son niveau de spéculation.

Bon visionnage – Cédric Froment

1 Commentaire

  1. rouet 08/04/2017 Répondre

    Bonjour Cedric, il me semblait que la Compagnie des Alpes ou encore Elior Group étaient pas mal ou en tous cas à surveiller en début de semaine
    Il doit y avoir quelque chose que je n’ai pas compris 🙂

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*