Les 5 secrets de la loi d’attraction appliquée à la bourse (nos valeurs dans l’école de bourse Le Spéculateur Libre)

Il y a cette phrase de Henry Ford qui est largement reprise sur les réseaux sociaux

  • « que vous y croyez ou que vous n’y croyiez pas, dans les 2 cas vous avez raison »

La poignée d’homme qui pensait que l’on pouvait se déplacer en voiture plutôt qu’à cheval… a CRU en quelque chose de plus grand, mais qui n’existait pas.

Ne parlons même pas de Steve Jobs… nous vivons actuellement dans le monde qu’il a imaginé !

Ce processus de création est une loi de l’univers.

Certains l’appellent la loi d’attraction.

Il faut commencer par visualiser, puis croire, et enfin agir.

Alors effectivement, si vous ne croyez pas que l’on puisse faire du feu en tapant 2 cailloux…ce n’est pas chez vous qu’on ira faire cuire le bœuf fraichement chassé de la journée.

Et certes vous aurez eu RAISON dans votre système de croyances : impossible de faire du feu, mais à quel prix ? Celui de vivre dans le noir et le froid.

Maintenant, si nous câblons notre cerveau sur un système de croyances où tout est possible… nous avons juste besoin de passer à l’action sur celles qui nous inspirent.

Et c’est toujours là que le problème se pose.

Nous vivons dans une société du court terme et de la gratification immédiate.

Or, tout résultat se construit et s’obtient sur le long terme.

Conséquence, seule la minorité de croyants extrémistes ultra hardcores (Oui Elon Musk, je parle de toi) arrivera à ses fins.

Pourtant il existe une manière plus douce, plus humaine et carrément plus agréable de recâbler son cerveau.

Cette approche permet, chaque jour, d’ajouter une petite brique à son édifice.

On se retourne quelques années plutard et on y voit une énorme bâtisse.

J’ai listé ci-dessous les 5 pratiques qu’ont en commun tous les traders et entrepreneurs à succès.

99% de la population n’a pas conscience de leur importance alors qu’il s’agit des 5 seuls réels « secrets » de l’enrichissement.

 

SECRET N°1 – Changer son rapport au temps (et donc aux priorités)

L’idée ici, c’est de reprendre le contrôle de sa propre vie en priorisant ses actes quotidiens en fonction de ses objectifs long terme.

Pour cela, le plus évident est d’analyser ses journées types et de substituer 80% des choses qui n’ont aucun impact sur notre vision long terme….par des routines qui elles auront un impact !

Je n’ai pas le temps ?

Une bonne routine doit durer 30min/j.

Ce n’est rien comparativement au temps qu’on alloue aux réseaux sociaux (1h30/j) et à la télévision (là aussi 1h30/j) pour regarder des séries ou des choses qui cannibalisent notre temps.

Quand on est en phase d’acquisition d’une nouvelle compétence, 30min par jour n’est pas suffisant puisqu’il faut ajouter à cela le temps d’apprentissage.

Dans le monde de la liberté financière et de l’investissement, il faut souvent il faut 5/6 mois d’apprentissage soutenu pour en retirer la fameuse routine de 30minutes.

Je prends l’exemple de ce que je connais le mieux : mon école de bourse en ligne LSL

Le but des élèves et de l’enseignement n’est pas de vous transformer en Wikipedia de la bourse.

Au contraire, il s’agit de se concentrer sur la minorité de pratiques qui apportent l’essentiel du résultat final.

Personnellement  je dis « je n’ai pas le temps » quand je sais qu’on va me ressortir des banalités théoriques qui n’apporteront rien d’implémentable à mes rêves long terme.

Par contre j’ai TOUJOURS 100% de mon temps disponible pour toutes les informations qui me sont proposées sous forme de procédure.

Pourquoi ?

Car elles sont facilement implantables et elles donnent des résultats déjà connus.

Le temps est ce qu’il y a de plus précieux et rare sur terre pour l’être humain

L’argent est en abondance.

Notre population sacrifie quelque chose de rare (son temps) pour quelque chose qui existe en abondance (l’argent), car on lui a inculqué ce leurre à l’école.

En réalité, l’argent doit acheter du temps.

L’argent doit même permettre de le contracter.

C’est pour cette raison qu’il n’y a pas de meilleure dépense sur cette terre que l’acquisition d’une machine, d’un processus, ou d’une connaissance qui derrière va nous faire économiser des années de temps libre.

Mais pour voir les choses de cette manière, il faut avoir une vision long terme de sa gestion du temps.

Il faut voir comment on compte griller nos précieuses cartouches de temps tout au long de notre vie.

 

Le modèle actuel qui s’applique à 99% de la population est le suivant :

  • 0-25 ans, on travaille pour préparer notre avenir professionnel
  • 25 – 65 ans, on travaille pour préparer sa retraite
  • 65-80 ans, on profite de la vie avec notre retraite mais au ralenti à cause de notre santé
  • Après 80 ans, on prépare notre mort

 

Si on commence à mettre en place des routines quotidiennes, très peu couteuses en temps, et qu’elles nous exposent à des accidents positifs de richesses tout au long de notre vie…

…on casse littéralement ce cercle infernal qui touche 99% de la population.

D’abord parcequ’on s’expose en permanence à la chance, ce qui au final n’a rien à voir avec la chance puisque c’est 100% organisé.

Et ensuite parce qu’on le fait intelligemment.

C’est-à-dire en décidant à l’avance combien de temps on alloue à la tache compte tenu  de l’amplitude du résultat attendu.

Tout cela doit s’organiser en respectant notre condition d’être humain (notre sécurité physique et émotionnelle, nos relations amicales et familiales, notre sommeil, notre santé et notre sentiment de progression et d’accomplissement)

Une routine ne s’improvise pas.

Il y a ce fameux travail en amont pour acquérir les compétences nécessaires à sa mise en place et à son maintien à long terme.

Mais encore une fois, c’est le seul moment de votre vie où vous devrez véritablement « investir » votre temps dans quelques choses d’utile pour vous.

C’est ponctuel et entièrement cadré à l’avance.

Cela n’a rien à voir avec le fait d’offrir sa vie à un système qui ne nous valorise pas, et qui ne comptabilise pas correctement nos heures de travail à leur juste prix.

 

Personne ne connait à l’avance sa propre date de péremption… sa mort

C’est certainement pour cela que le temps reste la variable la plus sous-estimée par l’être humain.

L’idée avec le temps, c’est de le contracter et de reprendre le contrôle dessus.

Donc si vous me dites que vous n’avez pas le temps, c’est probablement parceque vous ne vous êtes jamais posé les vraies questions sur votre agenda, à l’échelle d’une vie.

Cette fameuse question du temps, je me la pose chaque jour, pour moi et mes élèves de l’école LSL – Le spéculateur libre (les inscriptions auront lieu dans quelques jours via une série de 4 vidéos).

 

SECRET N°2 – Changer son environnement

J’ai longtemps voulu faire cavalier seul dans ma vie, car je n’ai pas eu une enfance facile.

Pourtant, plus les années défilent et plus je me rends compte que c’est la tribu qui nous apporte les plus beaux souvenirs et le plus grand sentiment d’utilité sur terre.

Pourquoi ce changement en moi ?

Car quand j’étais jeune je ne pouvais pas maitriser mon entourage, il m’était imposé par l’extérieur et il était nocif.

Je n’avais d’autres choix que de me créer une armure et de rester focalisé sur mon monde intérieur.

C’est lorsque j’ai repris le contrôle de ma vie, après la crise de 2008, que j’ai réalisé que j’étais aux commandes de tout.

Un grand chamboulement a eu lieu en moi

J’ai décidé que je ne serai plus le pantin des règles des banques et des Hedge Funds pour mon parcours de vie.

J’ai décidé que j’allais écrire mes propres règles du jeu, en alignement avec mes valeurs profondes, et m’ouvrir au monde.

L’armure qui m’a tellement aidé quand j’étais jeune n’a plus aucune utilité aujourd’hui

  • Si vous portez cette armure, c’est que vous faites encore cavalier seul pour vous protéger de quelque chose. Il va falloir la briser en rejoignant une tribu atypique, une tribu à votre image dans laquelle vous n’aurez plus besoin de cette carapace. Cela va décupler votre potentiel.
  • Si vous n’avez pas d’armure et que vous vous dites régulièrement « Je ne suis pas capable »…et bien c’est dû à votre entourage nocif qui pourri vos rêves. Dans ce cas, pas besoin de construire une armure. La solution est directement de rejoindre une tribu qui vous tirera vers le haut et éliminera de votre esprit cette pensée stérile.

Testez donc la puissance de la tribu !

L’être humain est en mouvement perpétuel, soit il progresse, soit il régresse.

Malgré sa quête de stabilité, il ne reste jamais à l’équilibre.

Lorsqu’on est mal entouré, on dépérit, on régresse, on devient une version honteuse de soi-même.

C’est un bon entourage qui nous met dans un état de bonheur.

Pourquoi ?

Car c’est avec cet entourage qu’on partage nos rêves, nos expériences de vies et qu’on trouve l’énergie et le soutien pour avancer.

Je parle carrément de tribu car il s’agit d’un partage de valeurs humaines profondes et qui sont capables de nous faire ressentir les fameux sentiments de PROGRESSION et d’UTILITE….qui sont tant décisifs à notre état de bonheur.

 

L’effet Pygmalion – L’impact de notre entourage sur notre chemin de vie

Voici ce que Wikipedia dit:

Pour faire simple :

Si vous êtes bas dans votre potentiel de réussite et de bonheur (ce qui est le cas de tous les êtres humains au service de la matrice), vous allez atteindre rapidement votre vrai potentiel en étant immergé dans un entourage qui vous pousse vers le haut.

Si vous êtes déjà très haut dans votre potentiel, l’impact de votre entourage sera moindre.

Il faudra donc changer de tribu (changer de référentiel) pour passer un nouveau palier.

 

Le secret de la puissance d’une tribu

Vous êtes contaminé par l’énergie collective du groupe.

Vos doutes se font littéralement anéantir par le rouleau compresseur de positivité de la communauté.

Bien sûr, il faut être dans une tribu avec des valeurs hautes pour cela.

Comme on dit « Seul on va vite, à plusieurs on va loin »

Notre société valorise la vision et la rétribution à court terme.

Or,  TOUT se construit et se paie avec une vision long terme.

Appartenir à une tribu est la meilleure façon d’aller loin, sur le long terme.

Voici quelques images des rencontres entre traders de l’école LSL Le spéculateur libre, dans les grandes villes d’Europe :

 

SECRET N°3– Changer ses croyances : La réalité authentique Vs la réalité de la matrice

La plupart des croyances qui organisent nos vies ne sont pas fondées sur des faits réels et concrets, mais sur des dogmes qui, chaque cycle de 80ans (l’espérance de vie de l’homme), sont reformulés.

Si l’homme vivait 1000ans, on serait toujours plus ou moins avec les mêmes dogmes d’il y a 1000ans, car les hommes aux pouvoirs n’auraient pas lâché leurs privilèges comme ça… les cycles de vie permettent de réguler ce travers.

Il y a 2 réalités dans lesquelles l’être humain évolue :

  • Celle de la matrice qui est organisée par les états, les lobbys et manière générale toutes les entités qui ont du pouvoir et qui doivent gérer l’évolution des populations. Il est facile de les critiquer, mais il faut aussi comprendre qu’ils gèrent l’enjeu de la survie de l’humanité. Et jusqu’à présent l’homme prospère en dépit du ton alarmiste que les médias utilisent quotidiennement.

 

  • Et il y a la réalité authentique, plus brute, elle est basée sur les lois universelles de la vie. Les enfants la comprennent et vivent dedans. Ils appliquent spontanément ces lois universelles à chaque nouvelle expérience de vie. C’est les parents qui viennent gommer cette perception via l’éducation de la matrice.

Parmi toutes les barrières psychologiques que la matrice nous inculque dès notre enfance, il y a celle du diplôme.

 

« Je n’ai pas de diplôme donc je ne suis pas capable, donc je ne vaux rien… »

Voici une anecdote qui est de Charles Gave (un personnage qui vaut vraiment le détour) à ce sujet.

Pendant ses études, un de ses professeurs avait posé cette question à ses étudiants:

– « Pourquoi croyez-vous qu’on cherche à vous embaucher ?

Les élèves: « Il est idiot ce gars-là ! C’est quoi cette question ? On cherche à nous embaucher parce qu’on est les meilleurs ! »

** La réponse du  prof est cinglante **

« Pas du tout, vous avez tous entre 27 et 29 ans et vous êtes toujours à l’école.

Cela prouve que vous n’avez aucun caractère.

Si vous aviez la moindre once de caractère, il y a longtemps que vous auriez créé votre entreprise

Vous avez juste montré que vous étiez capables de répéter ce que vous disaient les professeurs… et vous pensez que c’est l’intelligence.

Mais c’est une erreur, ça n’a rien à voir avec l’intelligence.

Ce qui génère une 2eme erreur.

Vous pensez que, parceque vous avez fait les meilleures études, vous êtes les plus qualifiés pour prendre des décisions.

Sachez chers élèves qu’il n’y a aucun rapport de causalité.

Mais à partir de ces 2 erreurs, la France a bâti un système d’éducation qui fait monter les gars qui ont une mémoire de cheval et aucun caractère.

C’est la caractéristique des élites françaises »

 

De même que dans la réalité de la matrice, la pénibilité et le temps de travail sont 2 valeurs mises en avant dans notre éducation

Si elles avaient une véritable valeur, les miniers seraient heureux, riches et célèbres.

La vérité c’est qu’ils vivent malheureux, pauvres, et en mauvaise santé.

Ni la dureté de la tâche, ni le sacrifice de son précieux temps de vie, sont des valeurs qui respectent la réalité authentique de ce monde.

Elles ont été inventées par la matrice pour satisfaire ses propres objectifs.

Dans la réalité authentique, au mieux on peut cycler des périodes d’effort de 3 mois, 2 fois par an.

Mais le reste du temps, l’humain a besoin d’oisiveté pour laisser son cerveau imaginer et remodeler un monde meilleur pour demain.

Cela ne se fait pas la tête dans guidon, mais la tête dans les nuages.

C’est notre raison d’être sur terre.

Sinon nous serions nées « machines » de chair, et nous serions dénués de cette capacité de réflexion.

 

J’ai moi-même été victime du syndrome du diplôme

J’ai personnellement une Licence et monnaie banque finance et un MBA obtenu en école de commerce avec une spécialisation « Salles des marchés et métiers du trading »

Je peux vous révéler une chose : ça ne m’a servi strictement à rien.

Le niveau de connaissance est complètement surévalué par notre société tandis que le niveau de pratique est sous-évalué.

  • On peut faire le choix de briller en société en déballant toute sa culture générale qui n’est qu’un travail de mémorisation.
  • Ou on peut briller dans sa vie en accomplissant des choses par des actes justes, et en harmonie avec la réalité authentique de ce monde.

 

Un bon trade c’est l’ignorance TOTALE de l’activité de l’entreprise (ou d’une crypto):

Un bon spéculateur est en mesure de faire la part des choses entre :

  • la réalité de la matrice qui va consister à connaitre toute la littérature comptable et financière d’une entreprise pour briller sur BFMTV.
  • Et la réalité authentique qui est de capturer la viande d’une tendance sur un comportement « rare et extrême » de foule. Il n’a besoin d’aucune fioriture sauf un graphique de bourse pour cela :

 

Les mauvais spéculateurs on les identifie rapidement en les écoutant :

Ils nous expliquent par A+B pourquoi telle Crypto, Entreprise, Devise est mieux qu’une autre en faisant appel à des arguments issus de la réalité de la matrice.

Au fond d’eux, ces personnes cherchent juste à se rassurer, à briller et avoir raison.

Le vrai spéculateur ne veut pas avoir raison.

Il visualise son activité sur 1000  trades.

Et il veut perdre peu quand un trade tourne mal ; et il veut s’exposer à des accidents positifs de richesse quand le marché se décide à lui en offrir (et ça…personne ne sait quand).

 

Secret N°4 Le passage à l’action – Contracter le temps partout

La loi de Pareto du 80/20 s’applique à absolument tout dans la vie

20% des actions sont responsables de 80% des résultats.

La plupart des êtres humains ont été conditionnés avec une valeur forte orientée sur travail et le sacrifice.

C’est pour cette raison que nous ne voulons pas fournir 20% d’effort, mais 100% d’effort dans le but d’obtenir le résultat maximum.

C’est une erreur, car c’est oublier que nous ne sommes pas des machines.

Nous devons respecter notre nature d’être humain et nos contraintes biologiques.

En bourse, nous sommes tous tombés dans ce piège et cette croyance qu’en faire plus va automatiquement délivrer plus.

Or les marchés fonctionnent par cycle, ce ne sont pas des distributeurs automatiques de billets.

Il y a des périodes pendant lesquelles ils sont généreux et d’autres non :

 

Le bon spéculateur à une routine qui lui permettra d’être présent sur les marchés financiers jusqu’à la fin de sa vie:

  • Il sait par avance qu’il pourra surfer sur tous les bons cycles boursiers.
  • Il n’est pas dans une logique de faire un gros coup et de se barrer avec la caisse.
  • Il est dans une logique de mettre en place une routine qui va respecter sa vie jusqu’à ses 100ans.

Cette routine doit être la plus simple et la plus rapide possible pourqu’elle n’engendre aucun abandon en cours de route.

Si se brosser les dents durait 1h30 par jour, tout le monde sentirait mauvais de la bouche.

Deux minutes, deux fois par jour c’est ok sur le long terme.

C’est ce point d’équilibre qui est si compliqué à trouver dans sa vie, quelque soit la thématique.

 

L’approche de Pareto 80/20 est bien plus qu’un outil, c’est une philosophie de vie

Elle nous permet de nous concentrer sur la création des routines qui pour 20% d’effort, procurent les 80% de résultat.

C’est une sorte de contrôle technique : soit la routine est validée, soit elle n’est pas viable et on cherche quelque chose de plus pertinent.

Cette logique est alignée avec « le mieux est l’ennemi du bien ».

On peut être perfectionniste sur notre manière d’arriver aux fameux 20%, mais il ne faut pas être trop gourmand en voulant obtenir toujours plus.

Nous n’avons pas besoin de vouloir devenir le meilleur spéculateur du monde, et d’y sacrifier toutes nos journées et nos relations sociales pour obtenir le même lifestyle que ces Golden Boys.

Nous avons juste besoin d’être à un niveau correct, et de répéter le processus avec constance.

C’est ainsi que la loi de Pareto, appliquée à la bourse, permet de transformer nos vies en chef d’œuvre.

Car elle nous oblige à intégrer des routines belles, propres et efficaces….que l’on pourra tenir avec constance tout au long de sa vie.

C’est une approche ANTI-record à court terme, mais ULTRA-performante sur le long terme.

 

Moins de 20% des connaissances suffisent

Nous n’avons pas besoin d’un bac +15 en psychologie pour savoir si notre femme est en colère à la maison.

Juste en regardant ses mains se crisper, ses sourcils se froncer, et ses narines se dilater…nous savons que nous allons passer un mauvais quart d’heure.

Cette erreur de croire qu’il faut des connaissances infinies pour comprendre le monde , les gens l’a font aussi en bourse.

On s’imagine que pour gagner sur les marchés financiers, il faut être intelligent comme Warren Buffet ou vicieux comme le loup de Wall Street.

Or ces fausses réalités, à force de répétitions à travers les médias et notre éducation, nous apparaissent comme VRAIES.

La loi de Pareto est le seul outil qui colle à la réalité authentique de ce monde : c’est en faisant moins qu’on obtient plus.

Et cela est parfaitement compatible avec nos valeurs.

Cette approche est celle que j’enseigne dans mon école de bourse en ligne LSL – Le Spéculateur Libre.

Une routine de 30min/jour suffit pour spéculer de manière professionnelle sur les marchés financiers.

Des centaines d’élèves en témoignent sur Trustpilot (voir en bas de cette page ).

 

Secret N°5 – Une stratégie globale en bourse – Donner vie à sa vision long terme (en devenant un Spéculateur Libre)

Gagner en bourse ne s’improvise pas.

C’est une activité que je déconseille fortement aux personnes qui n’ont pas de recul sur leurs propres émotions.

Pourquoi ?

Car la réussite en spéculation dépend autant de la stratégie, que de sa propre capacité à calibrer la stratégie sur SON état émotionnel NEUTRE.

  • Si vous entrez dans ces activités pour vibrer, vivre l’ascenseur émotionnel et l’excitation des marchés… je vous invite à dépenser cet argent dans de belles vacances.
  • Si par contre, vous êtes alignés avec les 5 « secrets » de cet article, c’est que vous faites partie de la minorité des personnes en mesure de mettre en place une stratégie globale en bourse.

 

La stratégie globale repose sur 2 piliers que j’enseigne au sein de mon école en ligne

Pilier 1 – Le Swing Trading Hebdo pour générer un revenu en mode Pareto

Pilier 2 – Le Portefeuille long terme pour sécuriser son patrimoine et assurer sa retraite (en mode Pareto)

Que vous ayez déjà un gros capital ou pas, que vous soyez le plus grand débutant ou déjà un Pro, cette école va complètement révolutionner votre rapport au temps et aux marchés financiers.

Elle ouvre ses portes publiques début septembre (inscriptions possibles uniquement sur une fenêtre de quelques jours, une fois par an).

 

Retour d’un élève LSL qui était 100% débutant à son entrée dans l’école LSL:

 

Retour d’un élève LSL qui gère déjà un gros capital en bourse :

J’espère vous compter dans la promotion 3.0 de l’école en septembre prochain !

Cédric Froment

 

 

15 Commentaires

  1. Frédéric 10/09/2018 Répondre

    Bonjour,

    Quand ouvre l’école ?

    Cdt

  2. Christian 08/09/2018 Répondre

    Bonjour Cedric,

    J’ai testé ta méthode que j’avais découverte lors du séminaire QLRR de Cedric ANICETTE pendant un an avec un capital de 10kE et j’ai gagné environ 1100 euros soit 11% ce qui est très honorable… en revanche ce qui est moins « Pareto friendly » c’est qu’en ramenant ce gain au temps passé quotidiennement (30 min) j’ai gagné moins de 8 euros bruts de l’heure… donc ta méthode est bonne mais il faut partir avec un minimum de capital de 100 kE (ce qui donnerait un rendement horaire de 80 euros dans mon cas, plus rentable).

  3. Jean Marie Brun 30/08/2018 Répondre

    Bonjour Cedric,
    je serais bien tenté de m’inscrire a l’école LSL, mais j’ai 80 ans et je me demande si, bien qu’étant en excellente santé ,ça vaut encore le coup.a mon age.
    Bien cordialement
    Jean Marie Brun

    • Farid, Team Cédric 30/08/2018 Répondre

      Bonjour Jean-Marie,

      Il n’y a pas d’age pour apprendre, même s’ Il est vrai que plus on est jeune mieux c’est pour préparer sa retraite et son avenir, vous avez aussi un intérêt dans la transmission d’une part de vos connaissances et d’autre part de vos éventuels portefeuilles mis en place. Si vous vous sentez en forme, on dit souvent qu’on a l’age de ses artères et que tant qu’on est jeune dans sa tête on peut tout faire, vous avez peut être encore donc de nombreuses années de trading devant vous.

      C’est une question très personnelle et délicate, c’est a vous vraiment de prendre votre décision. Prenez le temps de la réflexion, il vous reste du temps avant de découvrir le programme de l’école. Nous avons également des formations plus courtes sur le blog si vous le souhaitez

      Excellente journée

  4. Pat 29/08/2018 Répondre

    Elle ouvre quand la formation? Un idée du prix?

  5. Frédéric 29/08/2018 Répondre

    Bonjour Cédric,
    Article très intéressant, mais je me pose une question; je pense que tu n’applique pas du tout la loi de pareto, en effet pour gérer les formations, les articles, les lives, les videos, tu dois y consacrer un temps fou.
    Alors pourquoi le fais-tu?
    Merci d’avance

  6. Thomas 29/08/2018 Répondre

    Super article ! C’est typiquement le genre d’état d’esprits que je suis en train de mettre en place dans ma vie et que j’entends cultiver au quotidien. Vivement que les cours de l’école démarrent 😉 !!!

  7. David 29/08/2018 Répondre

    Bonjour,
    J’adore lire vos articles. Je suis vraiment impressionné. J’ai l’impression de me faire décoder le monde. J’adore. Merci.

  8. Genevieve 29/08/2018 Répondre

    Merci.

    Toujours aussi passionannt et enrichissant

  9. David 28/08/2018 Répondre

    ..En effet, passionnant de lire ce que tu exprimes noir sur blanc ce dont je pense tout bas…
    (je partage ta page afin de diffuser vers qui voudra 😉

  10. Patrix 28/08/2018 Répondre

    Il y a de profondeur et l’expérience unique.

  11. Chimele 28/08/2018 Répondre

    Bonjour Cédric,
    Voici une présentation que j’apprécie
    Je te lis et t’écoute depuis le début de cette année et je me régale.
    A très bientôt
    Michel

  12. Querian 28/08/2018 Répondre

    Bonjour Cedric

    Très impressionné par ton article qui me fait penser à un grand Professeur et m’encourage à faire parti de ton école

    Bravo et félicitations
    A.Q

  13. HOYAU 28/08/2018 Répondre

    Bonjour Cédric,

    Je te conseille un livre qui me semble aller dans le sens de ce que tu dis.

    Le titre : “Syndrome de l’échec programmé” écrit par deux français en Anglais.

    Je l’avais trouvé passionnant

    Christian

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*