Les 91% de hedge funds à éviter

Je viens de tomber sur une base de donnée mettant en avant les performances des petits, moyens et gros fonds d’investissements.

Cette étude vient du “National Association of College and University Business Officers” pour l’année fiscale de 2011.

Elle montre que l’ensemble de ces fonds ont fait moins bien que la simple stratégie 60/40 (le portefeuille est constitué de 60% en indice et 40% en obligation) sur 1, 3 et 5 ans.

Pire que ça, on apprend que 91% des fonds qui gèrent moins de 1 milliard USD n’ont jamais réussi à battre le “60/40” depuis que les données ont été enregistré !

.

Petits hedge funds = Petits rendements

 

Cliquez pour agrandir


 

Ce graphique nous montre que plus il y a d’argent sous gestion, et meilleures les performances sont. Et cela en prenant comme repère l’année 2010 ou 2011 et pour les 3, 5 et 10 dernières années.

Ainsi les meilleures performances sont enregistrées chez les fonds qui gèrent plus de 1 milliard USD avec 6.9% de rendements moyen par ans.

Etudes complètes ici (anglais)

 

Performance de la stratégie 60/40 depuis 1926

Et voici maintenant, les performances de 3 pondérations classiques entre obligations / actions :

 

Cliquez pour agrandir


La stratégie 60% actions et 40% obligations ramène en moyenne 8.6%/an depuis 1926.

 

Simon Lack, fondateur de SL Advisors, s’est occupé pendant 23ans de l’allocation des capitaux pour des hedge funds chez JP Morgan…

il révèle dans son livre “the hedge fund mirage” que l’industrie des hedge funds a perdu plus d’argent en une seule année : 2008, que l’argent fait au cours des 10 dernières années. ” Si tout l’argent qui a été investi dans dans les hedge funds avait été placé en simple T-Bills, les rendements auraient été 2 fois supérieurs”.

Tout comme l’approche 60/40, des stratégies simples d’investissement humilient littéralement la majorité des gérants de hedge funds.

Vous n’êtes pas convaincu ? Lisez ou relisez mon manuel gratuit sur les 4 piliers d’un portefeuille qui crève le plafond. Vous n’avez besoin de personne (et surtout pas d’un gérant de hedge funds)  pour réussir en bourse. Seulement d’une approche simple et dont les résultats sont vérifiables sur 1 siècle de cycles économiques et boursiers.

 

Cedric Froment

 

 

 

0 Commentaire

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*