Rencontre de traders à Budapest – Portraits de Samuel Rondot et Charles Dereeper

Aujourd’hui c’est à nos 2 shériffs d’objectif eco de passer sous la loupe du portrait.

Ces 2 personnalités évoluent ensemble depuis 2 décennies. Tel un vieux couple, ils ont su créer un équilibre en dépit d’un gap de caractère.

 

 

.

Charles Dereeper – L’anticonformiste

Après avoir passé 1 mois au Costa Rica chez Charles en début d’année, le gros de la découverte était déjà derrière mois. Je vais surtout répondre à certaines grandes questions non élucidées que se posent beaucoup de lecteurs.

Notre emblématique fondateur d’objectifeco.com n’est pas si faible que ça devant la gente féminine. Oui le monsieur adore contempler, oui il se délecte des commentaires salaces de l’ensemble de la camaraderie mais… hélas je vais cassé les rumeurs, il n’est pas si vulgaire que ça. J’en entends déjà des déçus. Et pire encore, il n’est pas contre passer du bon temps avec des fonctionnaires !

Ce petit bonhomme possède un charisme atypique et surtout un franc parlé à faire fuir des troupeaux de sourds. Cependant, ce qui a le plus marqué pour les auteurs et les visiteurs, c’est la sincérité avec laquelle Charles communique. Il évoque aussi bien ses périodes de doutes, que ses situations ou il se sent imbuvable avec son entourage suite à des gains de trading indécents… l’authenticité du personnage est vraiment attachante.

.

Samuel Rondot – Monsieur Robot

Sam c’est le mec le plus carré que j’ai rencontré de ma vie. Si vous ne l’avez pas compris via ses papiers, il ne supporte pas la malhonnêteté et la bêtise humaine. Un vrai tueur à gage. Sans lui, j’aurais pas misé grand chose sur l’organisation de nos meetings. Non pas que Charles soit un peu dispersé mais presque… C’est simple, Sam il connait à peu près tout ce qu’il y a à savoir de l’univers de la finance de marché. Il a eu (et aura encore) un hedge funds. Il connait donc tout le fonctionnement interne et externe de la profession.

Il est le patron de Best CFD et a donc accès aux données statistiques des comptes de trading de centaines de clients. Autant vous dire qu’il a une sérieuse expérience de pourquoi la majorité des traders perd et surtout pourquoi une minorité gagne.

Et surtout, Sam on l’appel MONSIEUR ROBOT

.

Comme dit Charles : ” Il parle à son ordi toute la journée !”

En dehors du fait qu’il a géré avec succès un fond de spéculation en tout automatique, il est littéralement dingue de la logique en processus informatisé. Sam n’écrit jamais de mail, il dicte oralement ses messages à son ordinateur. Le jacuzzi de Sam fait la vidange et le ménage. Notre Monsieur Robot à pourtant un réel talent caché qui réclame une grande sensibilité artistique….c’est un excellent photographe à l’aube d’une nouvelle carrière qui n’a rien à voir avec la finance. On en reparle dans quelques années.

 

Cédric Froment

0 Commentaire

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*