Sylvain Duport alias “Dioup”, la fortune en moins de 2 ans : son secret

devenir trader sylvain duport dioup concour bourseDans un vieil article du magasine action future j’ai retrouvé des infos très intéressantes sur la distribution des gains et pertes de notre trader français de génie, Sylvain Duport. Je salue par la même l’auteur de cet article ‘Les adeptes de la bourse casino” … Charles Dereeper.

Re situons un peu le contexte, nous sommes au début de l’année 2004 et un grand nombre de boursicoteur s’affronte avec de l’argent réel pendant le concours de trading organisé par Cortal Consors : “Les trophées capital 2004”.

Très rapidement un jeune talent se distingue de la masse, son surnom est Dioup et il termine le 1er mois avec une progression de presque 500% de son portefeuille boursier. Cette pépite se révélera au fil des 6 mois de compétition avec plus de 3000% de gains. Le génie du trading francais renouvèle ses exploits l’année d’après avec plus de 8000% de gain….cocoricoooo !

Les détracteurs criaient au scandale et à l’arnaque. Pourtant les positions étaient complètement transparentes et reproductibles par n’importe qui avec 24H de décalage ! J’ai été le témoin des prouesses de Dioup au fil des mois, mais aussi de ses déboires avec les jaloux qui ne comprennent rien au trading et à la bourse.

Ne pas se fier aux apparences

devenir trader dioup sylvain duportDe tout ce que j’ai pu lire sur Sylvain Duport, la chose qui m’a le plus marqué est cette phrase : “Dans le trading, le plus importante est la coupe” – S. Duport

Concrètement cette phrase peut être transposée mathématiquement par les résultats qu’il a obtenu pendant son 1er mois de concours en janvier :

45 Trades dont 8 en perte et 37 en gain…..wooowwww !!!! Avec de telles stats, finalement “la coupe” est – elle si importante que ça ? Et bien oui, vous allez comprendre pourquoi.

Lorsque l’on analyse de plus près ses résultats on se rend compte que :

– la totalité de ses gains a été réalisé sur 10% de ses trades

– 70 % des trades étaient pratiquementFlat, c’est a dire coupés en léger gain ou en légère perte, autrement dit : des trades insignifiants.

– Et 20% en perte, c’est peu.

En d’autres termes, il y a 5 trades qui lui ont permis de réaliser toute sa performance, sur 37 gagnants. Cela signifie aussi que si les 32 autres opérations Flat avaient été clôturées en légère perte au lieu d’en léger gain, il n’y aurait eu pratiquement aucune différence sur la performance finale.

Cependant, dans ce dernier cas, cela nous aurait donné 40 Trades perdants et 5 gagnants…..Aiiiiiiiiillle !! !! Et bien non, pas “ailllle” ! Sylvain nous l’a dit, ce qui est important en trading, c’est de savoir couper rapidement les trades qui ne partent pas rapidement dans le bon sens. Quitte à louper de bonnes opportunités. C’est la règle du jeu pour conserver ses pertes à un seuil minimum à travers le temps. Cela tout en enregistrant les 10% de home run qui font toute la performance du portefeuille en fin de mois.

Si vous etes un trader de suivi de tendance, c’est la base avant de commencer à penser à utiliser le levier. Je vous recommande chaudement de lire mon article sur la neutralisation des trades qui permet de sécuriser rapidement ses trades.

J’ai préparé 3 vidéos qui vous expliquent tous sur ces fameuses stratégies de coupe des trades : c’est ici.

5 Commentaires

  1. mayangui 17/07/2014 Répondre

    Article très intéressant. Cassant le tabou qui consiste à laisser penser que la bourse n’est qu’une affaire d’inités. Encouragéant pour les débutants.
    Merci une fois de plus.

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*