Le mindset des 1% (comment pensent les riches) – Partie 2/2

Dans mon précédent papier, je vous ai expliqué comment les 1% de riches traders avaient hacké leur cerveau en le rendant Antifragile.

C’est-à-dire en le rendant apte à prospérer dans un univers en mouvement…

… là où 99% de la population est conditionnée pour penser et agir dans un univers immobile.

Nous allons voir maintenant pourquoi 99% de la population est câblée, pendant son enfance, avec des valeurs Fragiles.

C’est à dire inaptes à accueillir le mouvement de la vie.

Et comment 1% de la population arrive à s’en affranchir.

 

Être le 1er ou le dernier de la classe ?

Le mindset des 99% – Etre le 1er de la classe

À l’école un point vaut un point.

Oui, Jean Claude Van Damme ne devait pas être à l’aise à l’école:

Depuis notre plus tendre enfance, on forme notre mental à avoir raison le plus souvent possible.

Pire,si nous nous trompons, c’est que nous sommes bêtes, idiots, stupides, dernier du classement.

Le système de notation scolaire est la métrique qui définit si nous méritons la considération de la société ou non.

Si nous avons 10 bonnes réponses sur 20, nous n’aurons jamais la note maximale… mais seulement la moyenne.

Nous aurons une étiquette « passable » collée sur le front.

Le système éducatif occidental forme des générations complètes au mindset du 1er de la classe « avoir le plus de bonnes réponses possibles, partout »

 

Le mindset des 1% – En bourse nous pouvons être le dernier de la classe, car le but n’est pas d’avoir raison

Les marchés et notre compte de bourse se fichent que nous ayons raison ou tort.

Ce qui importe c’est l’intensité avec laquelle nous avons raison ou tort.

Si l’on fait 10 bons trades sur 20 mais avec une forte intensité… de 8 fois celle de nos pertes…nous pouvons nous considérer comme des génies de la spéculation.

De nombreux spéculateurs engrangent des petites fortunes grâce à cette approche contre-intuitive pour 99% de la population.

Et bizarrement, ils se retrouvent avec une pancarte « Génie » collée à la superglue sur leur front pendant 10 générations.

Pourtant, aux yeux de l’école et du mindset de la masse : ils ne sont que des idiots incapables d’obtenir plus de 10/20 à l’exercice de la bourse.

 

Le choix le plus douloureux de votre vie : L’égo Vs Le résultat ?

Le mindset des 99%, c’est le choix de l’égo

Dans la vie, il y a ceux qui veulent avoir tout le temps raison, et satisfaire leur ego.

C’est la faiblesse de notre système éducatif occidental, il nous pousse à la superficialité.

En répliquant ce mindset aux marchés, on va de frustration en désillusion pour finalement tout perdre.

 

Le mindset des 1%, c’est le choix du résultat (par l’accomplissement de soi)

Dans ce monde, il y a cette 2ème partie de la population qui est minoritaire et qui agit dans le silence.

Ils réalisent des choses hors du commun, dans l’ombre de leur ego et de la reconnaissance publique.

À la fin de la partie c’est toujours cette 2eme catégorie (les 1%) qui marque l’histoire alors que c’était le but de la 1ere… allez comprendre : – )

 

Le secret de la mécanique vertueuse des 1%: Être critiqué ou Critiquer les autres ?

Tout ce qui est en mouvement génère de la critique

C’est aussi simple que cela.

Si vous ne voulez pas être critiqué, restez le plus transparent et immobile possible.

Restez le plus fragile possible.

 

Le mindset des 99% – Pratiquer la critique c’est pratiquer l’immobilisme

Les gens qui critiquent ont plus tendance à sous-évaluer le travail et les qualités des autres.

Ils surestiment (amplifient de manière déraisonnable) les points qu’ils jugent négatifs.

Tout est lié au conditionnement de l’enfance et à un mécanisme de défense qui rend la psychologie de 99% de la population…inapte au mouvement.

C’est ce qu’on appelle avoir un esprit Fragile.

L’esprit fragile utilise une dynamique de destruction qui consiste à dévaloriser son entourage pour se retrouver à un niveau supérieur. On change artificiellement le référentiel.

En réalité on change juste sa propre perception des choses en se mentant à soi même.

Cela permet de justifier son inaction : « je ne vais pas risquer de me mettre en mouvement si c’est pour perdre mon statut qui est finalement (grâce à la critique) supérieur à mon camarade»

Ce mécanisme comportemental n’est que le résultat de notre niveau élevé de « Fragilité ».

Nous refusons le mouvement, nous refusons la réalité.

La réalité n’est jamais brutale, il s’agit juste de faits.

C’est la perception que l’on se fait de la réalité qui nous fait du mal ou du bien.

Si une personne nous inspire, elle va nous donner suffisamment d’énergie pour nous mettre en mouvement… mais du coup nous exposer aux critiques.

Si nous avons un mindset Fragile, cela nous est insupportable.

Donc, pour justifier notre inaction nous critiquons et nous restons immobiles.

Le cercle vicieux se répète à l’infini.

Et dans une société avec de plus en plus de chocs de volatilité, et qui nous enseigne à être fragile, c’est un danger majeur.

Ce mécanisme humain est simple et vous pouvez tester le niveau de « fragilité » de n’importe qui autour de vous.

Mettez votre candidat face à une vidéo inspirante de réussite, et observez ses réactions.

 

Ce cercle vicieux tue à petit feu 99% de la population

Les personnes qui voient en permanence le mal partout ont peur du changement et redoutent le risque.

Il s’agit d’un mécanisme de défense qui les empêche d’avancer vers leurs objectifs de vie.

Plus quelqu’un critique, plus il s’enlise dans son immobilisme actuel : il renforce son engagement à ne pas agir, à ne pas se fixer un objectif et à ne pas prendre « des coups » pour s’améliorer.

Résultat, il est impossible de vivre dans le bonheur et l’épanouissement.

Il est impossible d’atteindre un résultat par de l’inaction.

À moyen terme, cela modèle des personnalités aigries et émotionnellement instables.

Quelqu’un qui souhaite accomplir de belles choses dans sa vie doit se libérer d’un entourage fragile.

 

Le mindset des 1% – Le principe de mouvement

La gestion de la critique à tout à voir avec l’orientation que prennent nos vies.

Nous sommes modelés pour recevoir la critique de la même manière que la mauvaise note au devoir.

Une critique nous renvoie à être « l’enfant qui n’est pas capable de », être l’idiot.

Du coup, prendre une initiative c’est s’exposer à la mauvaise note.

Et ceux qui redoutent le plus, la mauvaise note, sont ceux qui ont toujours reçu des bonnes notes.

C’est souvent pour cette raison que la plupart des entrepreneurs, des artistes, des investisseurs qui ont marqué l’histoire… n’étaient pas bons à l’école.

Ils n’ont pas développé ce rapport de honte à la mauvaise note.

Ils n’ont pas eu la malchance de développer ce mindset du 1er de la classe.

Si la matière ne les intéressait pas, il pouvait se prendre un 0/20 sans que cela ne les perturbe plus que cela.

Ils ne se sentent pas concernés par la critique sur un sujet auquel ils n’ont dédié aucune attention.

Par contre, quand il s’intéresse à une chose, ils y vont ALL IN.

Et là, quand ils font face à un échec ou une critique, ils se servent de cet évènement pour en savoir plus et avancer plus vite !

Ils s’en nourrissent littéralement !

Ça devient du carburant à leur apprentissage, à leur évolution, et surtout à leurs succès.

Sans se prendre de choc de volatilité, ils ne peuvent pas avancer.

Les chocs de volatilité sont le secret de leur succès, car ils ont appris à les voir positivement.

Plus ils sont critiqués, plus ils rencontrent de problèmes… plus ils vont s’améliorer !

Ils sont anti fragiles (voir l’article).

 

Les bons traders savent se servir des chocs brutaux des marchés

Dans mon livre (qui est téléchargement gratuit ici), je mets en avant de nombreuses études statistiques sur le comportement des marchés financiers.

Une chose revient en permanence.

Une minorité d’actions est responsable de toute la hausse des bourses.

La distribution des gains du capitalisme suit la loi de Pareto du 80/20

Extrait de mon livre :

« L’étude qui suit a été réalisée par Eric Crittenden et Cole Wilcox de chez Blackstar Fund.

Il s’agit de l’observation de la performance des titres pris individuellement.

Le graphique ci – dessous représente la distribution des cours de bourse de 8000 titres cotes sur le NYSE, l’AMEX et le Nasdaq et répondant à des critères de liquidité minimums entre 1983 et 2006 (24 années).

Une petite minorité d’actions très fortes est responsable de la majorité des gains du marche :

Nous observons que 39% des titres retournèrent des performances négatives ; 18.5% chutèrent de plus de 75% de leur valeur.

Il est très important de garder en tête que moins de 25% furent responsables de toute la hausse du marche. »

 

Performances de +33.5% d’un élève LSL 1.0 sur compte réel

Lorsque l’on sait exploiter ce flux de richesse qui est en mouvement chaque jour sur les marchés financiers, il est possible d’enregistrer des performances homogènes et régulières.

Voici un bilan de performance (en trading réel) d’un an, publié dans le groupe privé LSL 1.0 par un élève de mon école (Philippe B.) sur une année de bourse.

Il a certes fait des erreurs, car il a commencé à investir de l’argent réel avant d’avoir finalisé le pilier 1 sur le swing trading hebdo…

Cependant, même dans ces conditions, il a généré une belle courbe de progression de son capital.

L’utilisation d’un money management plus agressif aurait permis de doubler ou tripler cette performance, mais je n’encourage personne à faire cela, surtout en période d’apprentissage.

Par Philippe Bernard

“Bilan 2017 :
– en réel depuis janvier
– 7 trades à risque
– 8 trades gratuits
– 18% de PV cloturées
– 15,5% de PV latentes

Soit 33.5% de PV sur l’année

Et pourtant, j’ai fait des erreurs, donc ça pourrait être encore meilleur ! Vivement 2018 !

Je parlerai des track record de l’année 2018 quand celle-ci sera terminée.”

 

C’est quoi cette école de spéculation LSL ?

Elle n’ouvre qu’une fois dans l’année début septembre (pendant 2 semaines).

Cette école de bourse en ligne permet de transformer des novices de la bourse, ou des boursicoteurs expérimentés, en de véritable spéculateurs professionnels.

Voici un petit retour d’expérience (l’école est notée 9/10 avec plus de 200 témoignages):

 

Les 3 choses que je vous recommande en priorité pour exploiter les accidents positifs de richesse en bourse

Il existe 2 grandes anomalies de marché.

Elles délivrent chacune un gros avantage statistique au spéculateur indépendant.

  • 1/ Les News qui « choquent » positivement les intervenants (attention seulement 0.0001% des news sont dans ce cas-là)
  • 2/ Le momentum, c’est la force qu’enregistrer une tendance des prix sur les derniers mois

Il n’y a pas besoin d’aller faire des anticipations économiques, de faire de la comptabilité, ou d’avoir un Bac + 5 en finance pour exploiter ces 2 anomalies boursières.

Il faut par contre mettre en place une routine qui exploite avec précision ces rares situations.

Sur cette page, je vous décris en 3 étapes, le parcours le plus simple pour mettre en place votre routine de 30 min/soir, du lundi au vendredi.

Que vous soyez un débutant total ou un boursicoteur chevronné, ce que vous allez apprendre va considérablement changer la vision que vous vous faites de la bourse et vos résultats.

Bonne découverte

Cédric Froment

5 Commentaires

  1. KOFFI 03/05/2018 Répondre

    Juste pour confirmer que Cédric est vraiment extraordinaire comme . Merci Cédric pour tout ce que tu fais.

  2. Rossi Caroline 28/04/2018 Répondre

    Bonjour Cedric
    Merci pour tes videos toujours tres instructives… je suis allee à l ile maurice et j aimerai m y installer ..peux tu me dire quelles sont kes conditions la bas pour y vivre de facon permanente stp . Peux tu témoigner de ton installation la bas ..merci

  3. Cannelo 24/04/2018 Répondre

    Bonjour Cédric, merci beaucoup pour cet article. J’aime beaucoup le fait que tu prennes le temps de publier aussi par écrit. C’est un autre format (plus old school) mais tout aussi enrichissant !

  4. Kerjean 24/04/2018 Répondre

    Bonjour Cédric,
    J espère que tu me repondras ….
    S installer à Maurice et améliorer mes placements boursiers … bonne idée ? ??
    Comment pratiquer pour les 1 ers pas …. choix d implantation ? ?? Et premiers contacts ???
    Merci … Gérard. ..

    • Farid, Team Cédric 24/04/2018 Répondre

      Hello Gérard,

      L’ile Maurice est un excellent choix pour une expatriation avec quasi pas de fiscalité tout en profitant de conditions de vie très agréable. Toutefois nous ne te conseillons vivement de partir au moins une fois en vacance si ce n’est pas deja fait afin de découvrir la vie Mauricienne et voir si cela te convient, c’est une question très personnelle.

      Certaines personnes préfèrent s’expatrier en Russie, d’autres a Maurice, d’autres a Dubai..

      Il y a beaucoup d’expatriés du côté de Grand Baie sur Maurice, Tamarin est aussi très sympa, très familial.

      A bientôt

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*