Pourquoi les 1% de riches traders sont Antifragiles (Partie 1/2)

« Les gouvernements sont des systèmes dits FRAGILES.

 Ils donnent l’illusion d’une stabilité à toute épreuve.

Pourquoi ?

Car ils sont capables d’encaisser une multitude de petites attaques…en donnant l’illusion de ne pas s’affaiblir.

Mais le jour où la petite goutte d’eau fait déborder le vase… le gouvernement disparait d’un coup.

À l’opposé, la nature, la vie et les idées sont des systèmes ANTIFRAGILES.

Elles plient, cassent, encaissent tous les aléas.

Et cela, peu importe l’amplitude des attaques données.

D’apparence fragile, ces entités sont en réalité ANTIFRAGILES car elles sont conçues pour s’adapter en permanence. »

 

Nous allons voir dans ce papier, pourquoi 99% de la population mène une vie FRAGILE et pourquoi les 1% des plus riches traders ont un système de pensée et d’action qui est ANTIFRAGILE.

 

D’où vient le concept de Fragilité Vs Antifragilité ?

Ce concept a été mis en avant dans le livre Antifragile écrit par le trader et philosophe Nicolas Nassim Taleb.

Taleb a une vision bien personnelle de la vie. Elle est directement inspirée de son expérience des marchés et donc par leurs fonctionnements.

L’auteur part du principe que nous vivons dans un monde où les chocs sont de plus en plus fort, pour nous, petits êtres humains.

Qu’est que la Fragilité et l’Antifragilité ?

Un objet fragile doit être manipulé avec soin et attention…. sous peine de le casser et de lui retirer tout son intérêt pratique.

Un objet fragile est hyper sensible aux coups et aux événements extérieurs.

Il ne supporte rien et peut casser à tout moment.

À l’opposé quelque chose d’anti fragile « aime » être secoué.

Il aime le désordre.

Son ADN lui permet d’avancer grâce aux agressions extérieures.

L’antifragilité est en rapport avec le vivant et les idées : la vie, les systèmes biologiques, une religion, une société, une théorie, une idée, des émotions, des sentiments, des relations, etc.

Lorsque l’on met ces thématiques Antifragiles face à un événement majeur, elles vont se renforcer pour en sortir « grandit », ou plus évoluées.

Car elles ont besoin de chocs et de confrontations pour avancer et se renforcer.

Les crises sont leur véritable source de croissance et de renouveau.

Bien entendu, toute chose antifragile peu succomber à un choc si son intensité dépasse sa capacité à encaisser.

À l’opposé, une thématique « fragile » va s’affaiblir et mourir sous le poids de petits chocs (ou du choc de trop).

 

Un écosystème évolutif est forcément constitué d’éléments Fragiles et Antifragiles

Pour que cet écosystème perdure, il faut que les choses obsolètes finissent par disparaître au profit de nouvelles choses qui vont accompagner un nouveau paradigme.

Les charrettes à chevaux ont ainsi disparu pour laisser place aux voitures et, pourquoi pas, une forme de télé transportation dans le futur.

Le briquet a remplacé les bouts de bois que l’on devait frotter 30 minutes pour faire du feu.

On appelle ce processus évolutif la destruction créatrice.

Une banque, une entreprise ou un pays qui n’est pas en mesure d’affronter un gros choc de volatilité ne doit pas être sauvé.

Elle doit suivre un processus de destruction pour laisser émerger des systèmes plus adaptés aux nouvelles conditions.

Exemple : Uber VS taxi ou Amazon Vs les librairies.

Un système antifragile est capable de s’adapter pour survivre à tous ces nouveaux paradigmes.

Il accompagne le processus de destruction créatrice sans être détruit, caril mute.

 

Chaque être humain a une proportion de fragilité et d’antifragilité

1/ L’être humain et son système biologique et cellulaire : Fragile ou Antifragile ?

Nous sommes tous conçus sur une base anti fragile.

Notre corps est capable d’éliminer certaines cellules et d’en créer de nouvelles.

Il est capable d’éliminer certains virus et de créer de nouvelles défenses immunitaires.

Il est capable de maigrir ou de grossir en fonction de son environnement extérieur.

 

2/ L’être humain et son système d’organisation en société:  Fragile ou Antifragile ?

Une personne fragile s’accroche à ses acquis en refusant de les remettre en question.

Il lui est impossible de les abandonner et de lâcher prise.

C’est ainsi que des courants de pensée obsolètes (alimentation, médecine, éducation,…) peuvent perdurer sur une génération complète.

Cela jusqu’à ce que les personnes aux plus hautes fonctions et qui s’accrochent à leur acquis…finissent par mourir.

La nouvelle génération peut alors s’exprimer et retomber plus ou moins dans le même schéma :

” Une nouvelle idée je m’accroche à MON acquis toute ma vie

j’assure ma sécurité tout au long de ma vie”

 

La porte d’accès aux 1% les plus riches

Plus nous avons une grande capacité à lâcher prise, moins nous sommes fragiles.

Imaginons que nous ayons fait 15 ans d’études pour devenir médecin.

À peine 3ans après avoir terminé nos études, on se rend compte que cela ne nous rend pas heureux.

Pire, le rythme de vie est pesant et nous empêche de nous épanouir maritalement.

Dans ce cas-là, il est extrêmement compliqué de remettre en question son choix de vie.

Car il est hors de question de se projeter dans une autre activité professionnelle que la médecine.

Pourquoi ?

Car nous avons sacrifié toute notre vie à ce but.

Plus de 15ans à se priver de sorties, de vacances, de faire des enfants…

Tirer un trait sur tout cela est juste impossible.

Et puis que vont penser de nous nos parents et notre entourage ?

Va-t-on se faire rejeter ?

Il s’agit là d’un mécanisme psychologique FRAGILE.

Nous sommes dans la situation où nous nous affaiblissons jour après jour.

Et au moindre petit choc émotionnel supplémentaire, nous risquons le burnout ou la contraction une maladie.

C’est ce qui arrive lorsque nos actes ne sont pas alignés avec nos émotions de bonheur.

Et ces actes sont le résultat d’un engagement… fait… il y a plus de 15ans (!) et qui se transforme aujourd’hui en sacrifice.

Pour rester cohérent avec cet engagement d’il y a15ans, la personne continue, tête baissée, sur ce même chemin de vie alors qu’il n’a plus aucun sens aujourd’hui.

Cette pattern est un piège que nous subissons tous.

Le lâché prise est la clé.

Dit autrement, il faut apprendre à se libérer de la pression extérieure (le système de pensée classique) pour laisser se révéler notre véritable système de valeur.

 

99% de la population prend ses décisions en fonction d’un référentiel externe

Ce référentiel extérieur est bâti sur un ADN fragile.

C’est l’ADN du gouvernement qui promeut un système stable (en apparence) de valeur.

 

1% de la population prend ses décisions en fonction de son référentiel interne de valeur

Celui-ci est bâti sur ADN Antifragile: celui des cycles de la vie.

Je rappelle qu’un bon écosystème est forcément constitué de sous systèmes fragiles et antifragiles.

Cette cohabitation est nécessaire pour assister aux cycles de destruction-créatrices qui génèrent le mouvement et donc la vie.

De nombreux individus s’épanouissent dans le système fragile des 99%.

Tant que celui-ci tient, et que ça ne finit pas en guerre, famine ou faillite généralisée, c’est effectivement confortable.

 

Pourquoi notre ère tend à persécuter (et anéantir) les personnes Fragiles ?

Nos habitudes de consommation et d’interactions sont régulièrement bouleversées.

Notre système de valeurs mute à une vitesse folle depuis ces dernières années.

Cette vitesse est corrélée au rythme des implémentations technologiques.

Le phénomène de destruction créatrice s’accélère.

Le terme qui qualifie le mieux notre génération est probablement « Disruption ».

Nous sommes donc tous assujettis à de plus en plus de chocs de volatilité dans nos vies.

Ces chocs sont aléatoires et peu prévisibles.

Alors que nos grands-parents en étaient protégés, voici 3 chocs de volatilité qui nous concernent :

 

1/ La disparition des CDI et des anciens métiers

Nous entrons dans un modèle de société oisif avec de moins en moins de travail pour l’être humain.

Les machines sont là pour nous faciliter nos vies, ce qui entraîne un énorme changement de paradigme sur le monde du travail.

À l’époque de nos grands-parents, on pouvait facilement garder un même métier tout au long de sa vie et sur plusieurs générations.

Aujourd’hui, c’est fini.

 

2/ La diminution de la durabilité d’un couple

Nous sommes loin des années 1950 où l’on ne croisait que les gens du village.

Les interactions entre les êtres humains sont devenues dingues avec l’émergence de l’ère numérique.

Vous pouvez potentiellement rencontrer toute la population mondiale qui est raccordée à internet.

Dans cette ère du paraître et de l’accessibilité, il est devenu beaucoup plus facile de papillonner qu’il y a 50ans.

Car le système hormonal de l’être humain (et son instinct de reproduction) n’a pas évolué sur ces 50 mêmes dernières années…

Dans ces conditions, rares sont les couples monogames qui tiennent plus de 7 ans.

 

3/ L’extinction de son lieu de résidence

La mondialisation de l’économie et les facilités de déplacement provoquent elles aussi de nombreux flux migratoires, et donc de nombreuses opportunités.

Aujourd’hui il est devenu extrêmement compliqué de vivre plus de 7ans dans la même maison, dans la même ville….dans le même pays !

 

Ces 3 grandes tendances bousculent nos valeurs fragiles qui nous ont été inculquées sur la base d’un système fragile (sans mouvement: CDI, couple, résidence).

Comment se mettre en phase avec le système Antifragile d’aujourd’hui…lorsque l’on a été porté depuis sa tendre enfance part des valeurs fragiles ?

Il faut analyser le mindset des 1% des personnes les plus riches du monde.

Ce sont des caricatures d’Antifragilité.

 

Les qualités d’une personne Antifragile (les 1% de riches)

=> A lire aussi, l’article sur la contraction du temps avec la routine du trader millionnaire

Un être humain anti fragile est capable de s’adapter positivement à chacun des évènements de sa vie.

L’enjeu est de garder un objectif long terme en tête, tout en alignant ses actions à court terme, au fil des chocs de volatilité.

Nous l’avons vue avec nos 3 exemples, il s’agit de gros chocs de volatilité, qui ont le pouvoir de nous détruire.

Car tout ce qui est changement est mouvement.

Et le mouvement entraîne la critique.

Quoi que vous fassiez, dans votre vie, si vous êtes en mouvement, il y aura toujours quelqu’un pour vous « pourrir » et juger en bien et en mal ce que vous faites.

Notre système éducatif nous a modelé un mindset incapable de recevoir la critique négative.

 

Car nous avons développé un cadre de référence externe:

  • nous attendons le feedback du monde extérieur pour chacune de nos actions… nous voulons être noté, comme à l’école !

 

Une personne antifragile a un cadre de référence interne:

  • ses actions à court terme doivent simplement être en cohérence avec son objectif long terme. Le monde extérieur arrive en 2ème position dans ses prises décisions

 

Notre système éducatif nous moule un mindset Fragile, inadéquat à embrasser le changement.

Et pire, nous sommes conditionnés pour critiquer négativement le mouvement, car il nous met en danger.

Et c’est pour cette raison que le système moderne forme une armée d’êtres humains Fragiles.

Nous verrons cela plus en détail dans la 2ème partie de cet article.

 

Comment exploiter le système Antifragile de la bourse?

Gagner en bourse c’est exploiter une entité en mouvement perpétuel.

C’est naviguer dans les racines de l’univers de la destruction créatrice.

  • Nous avons 95% de perdants en bourse parce que 95% des intervenants appliquent des règles Fragiles à un système Antifragile.
  • Les perdants ne savent pas gérer l’incertitude et le risque des marchés financiers.
  • Ils n’ont pas conscience qu’il faut aligner avec rigueur des actes à court terme (sans bénéfice immédiat) pour atteindre un objectif long terme exceptionnel.

Il m’a fallu affronter 5 grandes étapes pour passer de petit boursicoteur fragile, à spéculateur professionnel antifragile.

Je vous livre dans le replay de cette webconférence les 5 grandes phases que j’ai du traverser.

Cela va vous permettre de savoir à quelle étape de votre parcours initiatique vous vous situez.

Et surtout, vous recevrez mes meilleurs conseils pour pouvoir passer le plus rapidement possible à l’étape 5.

Bon visionnage

Cédric Froment 

36 Commentaires

  1. Céline 14/04/2018 Répondre

    Merci d’avoir mis des mots sur ce phénomène que je constatais empiriquement. Depuis 1 an ma stratégie est donc de passer mon mindset et mes actions du côté anti fragile.

  2. jean-marc Cheyssial 09/04/2018 Répondre

    Bonjour ! Cédric
    Pile poil ça me permet l’analyse (du quel côté je suis) donc pour moi ça serait antifragile, pour une fois ! oui il est difficile d’être dans l’alignement parfait, comme l’alignement des planètes, ex, pour moi c’est mon moment.
    Article très inspirant comme à l’habitude merci Cédric

  3. DESNOUX 08/04/2018 Répondre

    C’est vrai , mon experience relativement récente quant aux actifs me ramène environ 2 ou 3 ans en arrière quand je suis tombé sur un article au sujet du bitcoin dont j’ai abandonné la lecture au moment où il m’apprenait qu’il servait aux trafiquants pour ne pas se faire repérer. Mal m’en a pris sapristi! J’aurais dû penser différemment et me demander pourquoi les comptables de ces énergumènes sont passés des mallettes aux wallets , pour faire des économies de carrosseries dans les tirs nourris .
    Au lieu de çà j’ai pris peur et me suis réfugié dans une opinion des 99% par facilité de pensée de type “fragile”. Ce n’était donc pas moi. Il faudrait peut être toujours éprouver une dernière fois une décision par un contrôle anti-confort de groupe, moins facile donc “anti-fragile” et finalement au moins leader de soi même.
    Merci Cédric et BRAVO, je continue de suivre avec grand intérêt tes vidéos et je vais finir par m’offrir de ces 4 une de tes formations de trading sur les petites et moyennes caps.
    Good wave , good tube & bons screens!
    Philippe

  4. Genevieve 07/04/2018 Répondre

    Article édifiant, très bien expliqué dans lequel il ne faut voir les fautes d’orthographe mais la qualité

    Merci.

  5. Kerjean 07/04/2018 Répondre

    Bonjour
    Excellent article

  6. thierry 07/04/2018 Répondre

    E X C E L L E N T

  7. Germain 07/04/2018 Répondre

    Très bon article les commentaires sont excellents sa répond à beaucoup de questions que je me pose sur moi.
    Merci.

  8. DavidS 07/04/2018 Répondre

    Quand le trading rejoint le développement personnel…
    Bravo! Ton approche est disruptive à bien des aspects et j’ai pu lire quelques commentaires qui mettent en évidence notre besoin de sécurité et de s’accrocher à des valeurs qui nous sont externes.
    Je donne mon meilleur pour te rejoindre sur une plage de l’ile Maurice je l’espère dans peu de temps.
    Sincères salutations ton esprit est brillant

  9. Frederic 07/04/2018 Répondre

    Bonjour Cédric,
    je trouve tes articles excellents ! merci beaucoup pour ces partages !
    Il y a plein de véracités dans ceux ci alors merci surtout continue c’est un vrai plaisir !
    Frederic.

  10. Michel 07/04/2018 Répondre

    Hasta siempre il liberalismo!!

  11. Vivien 06/04/2018 Répondre

    Petit rappel pour les 1%
    https://www.ft.com/content/3a9d5a22-2d87-11e6-a18d-a96ab29e3c95

    Avec pour exemple concret des stocks qui finissent out of market et seulement sur otc comme cenveo.
    Pour recap brièvement le géant fait faillite, les stocks s effondrent, tout le monde se sert en short et fin du marché classique cela continue à chuter sur les échange otc encore plus d un mois. En même temps les enquêtes , restructurations de dette et aides d états sont mises en place car la société embauche de nombreuses personnes et fournit bien trop de monde y compris des services publics et institutions us.
    Et avec un gros nouveau contrat et un nouveau départ programmé pour 2020 les (gros) malins qui ont Investit sur ces stocks à 8 CEntimes de dollars sont plutôt serein quand aux risques de pertes…http://cenveo.com

    Un exemple parmi tant d’autre.

    À noter les propos récents de Warren Buffett une fois de plus sur un ton humoristique qui annonce publiquement la ruine d amis milliardaire.
    Lui il sait et depuis longtemps où et comment se joue le futur.
    tappez sur gogole « Warren Buffett otc » enjoy et non ce n’est pas un poisson d’avril.

    Merci Cédric pour le temps investi et tes routines exemplaires.

  12. MAFFRE Jean Claude 05/04/2018 Répondre

    Bonjour Cédric,
    Toujours aussi surprenant, mais je le confirme par l’expérience de ma vie. Après 20 ans de sécurité en écoutant mon corps, j’ai compris que je n’étais plus en adéquation avec mes convictions. Une seule question mets venue: Qu’est ce que tu aimes? Et tout a changé.
    Ménage toi, fait attention, car tu nages toujours à contre courant et c’est fatigant.
    Prends cela comme un conseil d’ancien, pour que tu puisses nous donner comme tu le fais régulierement tes perles de “mindset”. Merci.

  13. Cedric CHAUVIN 05/04/2018 Répondre

    Merci Cédric pour cette article très inspirant et très bien écrit. J’attends avec impatience la suite

  14. Anton 04/04/2018 Répondre

    Bonjour Cédric,

    Il y a une chose avec laquelle je ne suis pas d’accord : “Aujourd’hui il est devenu extrêmement compliqué de vivre plus de 7ans dans la même maison, dans la même ville….dans le même pays !”. C’est à mon sens archi faux. Combien de Français ont été expatriés ? S’il y en a 10%, c’est tout le bout. Beaucoup de personnes aiment la stabilité et habiter près de chez Papa et Maman pour qu’ils gèrent les enfants le mercredi.
    À ce jour, ce n’est absolument pas difficile de rester dans sa maison, car c’est un choix que l’être humain fait au détriment d’autres. Il conditionne plutôt sa vie à cela plutôt qu’à d’autres opportunités.

    Pour le reste, je trouve cela vraiment intéressant.

    P.S. Par pitié Cédric, relis-toi, ce n’est pas possible de publier un article sérieux, mais truffé de fautes d’orthographe ou de syntaxe (à la louche, une vingtaine !). Une simple relecture aurait probablement éliminé à minima la moitié des fautes car tu fais des fautes à un endroit que tu ne reproduis pas ailleurs, donc tu connais la règle de grammaire ou de conjugaison. N’y vois pas une attaque, mais au contraire un moyen de parfaire encore davantage ton travail ;-).

    • Auteur

      Hello Anton

      Merci pour ton retour
      la règle des 7ans du couple pousse au déménagement (je ne parle pas uniquement d’expatriation mais des changements géographiques réguliers liés à l’instabilité du nouveau paradigme).

      Pour les fautes: à chaque relecture j’en trouve partout, ca me suis depuis le college et probablement jusqu’à ma mort 🙂

      • Anton 05/04/2018 Répondre

        Merci pour ta réponse, même si je ne suis pas convaincu personnellement ;-).

        L’orthographe, c’est inné ou pas, on peut s’améliorer mais jamais se parfaire. Nous ne sommes pas tous égaux sur ce sujet :-).

        • Vincent 07/04/2018 Répondre

          L’orthographe est un exemple typique d’un système fragile!

          Pour extrapoler, je dirais que le système fragile devient pervers quand il avantage les fragiles contre les anti-fragiles.

          Par définition, les anti-fragiles finissent par gagner, dans le sang dans le cas d’une révolution.

          Schumpeter avait déjà théorisé ces idées dans son concept de destruction créatrice. Taleb relook à base de mauvaise psychologie.

      • Thierry 07/04/2018 Répondre

        Salut ! Super tes vidéos ! Pour l’orthographe : correction en ligne sur bonpatron.com

      • Jean LAPLACE 07/04/2018 Répondre

        Hello Cédric,

        Depuis peu j’utilise le logiciel “Antidote” pour la correction de mes articles.
        Cela ne doit pas remplacer l’effort personnel mais c’est un assistant extraordinaire pour repasser derrière toi.

        Je te confirme qu’il y aura un avant et un après en orthographe, grammaire et conjugaison dans tes articles.

        Bien à toi.

  15. Sydney 04/04/2018 Répondre

    Article très pertinent.
    Je partage l’analyse et l’approche.
    Bravo et merci Cédric

  16. vo 04/04/2018 Répondre

    vous etes un Maitre exceptionnel
    je vous admire pour votre pedagogie et votre sagesse
    merci

  17. Sylvie 04/04/2018 Répondre

    Cédric,
    C’est un article très inspirant, qui amène une réflexion nécessaire sur sa propre façon d’aborder la vie, et cela dans tous les domaines !

  18. Gérard 04/04/2018 Répondre

    Bonjour Cédric
    Encore un post des plus intéressant, c’est un plaisir de te lire dans tes différentes interventions

  19. sadia hammonti 03/04/2018 Répondre

    Merci Cédric pour cet article très intéressant ,qui a précisé des notions qui étaient encore floues pour moi .reste à vivre en conscience l’anti fragilité…

  20. hiebel 03/04/2018 Répondre

    Intéressant comme façon de comprendre dans quoi nous sommes pris ou pas …de ce système qui essaye de conditionner dans le sens qui l’arrange.
    La vie et ses multiples plans est pleine de surprises pour faire d’autres essais..mutation, évolution naturelle ou bien encore complétude des uns et des autres ( chacun est unique)…?

  21. Mathieu 03/04/2018 Répondre

    Très bon article inspirant!
    Merci beaucoup!

  22. Martial 03/04/2018 Répondre

    Merci Cédric
    Très enrichissant article qui ouvre les yeux des 99% des fragiles et qui éclair les 1% des antifragiles.

  23. denis 03/04/2018 Répondre

    bravo Cédric
    j’aime beaucoup ta façon de voir les choses.
    merci

  24. Olivier 03/04/2018 Répondre

    Excellent post Cédric !
    Nous cherchons toujours instinctivement et socialement à retourner dans notre “comfort zone” et à y végéter.

  25. Loïc 03/04/2018 Répondre

    Très intéressant, je vous suis depuis maintenant quelque mois et vos contenus sont toujours très riche d’enseignement !

  26. Mickael 03/04/2018 Répondre

    Très pertinent merci pour tes articles de qualité et ton partage

  27. Alexis 03/04/2018 Répondre

    Merci

  28. D'Angelosante Armando 03/04/2018 Répondre

    Merci Cédric pour cet article trés interressant. Tout vient de l’intérieur de son esprit mais notre esprit a été conditionner; éducation, amis, relations, connaissance, profession, media, religieuse ou pas, social, intellectuelle spirituel, amoureuse, etc. et l’on est ce que l’on croit aprés toutes ces expériences. soit positives soit négatives.
    C’est simple et complexe à la fois. Si l’on a la capacité de “s’autoobserver” honnêtement, on voit qu’on est bon dans certaines choses et nuls dans dans d’autres.
    Croire en soi et en ces capacités est fondamental, peu importante si on sait ce qu’on veut ou pas. Faire des choses que l’on aime est trés important.
    Personnellement, j’ai toujours aimé dessiner, à 13 ans mon père avait rapporter un livre sur Léonard Da Vinci, Lorsque j’ai vu ce que l’on pouvait faire avec le dessin, je me suis dit c’est çà ce que je veux faire, être architecte, peintre et sculpteur et mes maîtres seront les maîtres de la Renaissance italienne. le fait d’imaginer des choses les représenter sur papier et les réaliser était magique pour moi. Mais mon père n’a jamais cru en moi, alors j’ai du me battre pour croire en moi devenir architecte, dessiner, etc. J’ai fait 1000 boulots pour garder le cap, 12 ans pour être diplômer en surmontant déménagement, divorce, etc.J’étais naïf et je ne l’étais pas en même temps. ce sont mes projets mes connaissances professionnelles et intellectuelles, les relations positives qui me donnent le courage d’avancer encore.Je désire mon indépendance financière par mes capacités, et je crois en mes projets architecturaux et autres, énergie propre respect de l’homme et de la nature, etc. tout ce que l’on pense on peut le réaliser. Il me faut du temps et de l’argent pour concevoir mes projets architecturaux avec de nouveaux concepts, énergie positive, répondre aux nouveaux besoins de nos sociétés qui changent trés vite, respecter la nature et l’homme est mon éthique professionnelle. Apprendre, connaitre, pratiquer les lois de notre esprit me permet d’avancer. On a tous des capacités incroyables.

  29. Aurélie 03/04/2018 Répondre

    100% alignée avec cette perception d’antifragile vs fragile. Je souhaite le minset “kiffe le changement” au plus grand nombre pour tout ce qu’il apporte de bénéfique.

  30. Jérémy 03/04/2018 Répondre

    Bonjour Cédric,

    Article très intéressant (comme souvent) qui permet de voir les choses sous un autre angle.

    Merci pour le travail de recherche, et la redaction de cet article 🙂

    Bonne journée.

  31. Michel 03/04/2018 Répondre

    Très bon :

    Car nous avons développé un cadre de référence externe:
    nous attendons le feedback du monde extérieur pour chacune de nos actions… nous voulons être noté, comme à l’école !

    Une personne antifragile a un cadre de référence interne:
    ses actions à court terme doivent simplement être en cohérence avec son objectif long terme. Le monde extérieur arrive en 2ème position dans ses prises décisions

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*