Mon histoire vécue: du trader débutant au trader rentable (les 5 phases)

Pour devenir rentable sur les marchés, vous avez le choix entre le délit d’initié et le « processus en 5 phases».

Le délit d’initié c’est dangereux et peu accessible.

Le processus en 5 phases, c’est abordable et c’est une méritocratie. Vous êtes récompensé pour votre travail.

Aussi longtemps que vous n’aurez pas vécu ces 5 phases, il vous sera impossible de maintenir une courbe ascendante sur vos plus-values.

Vous verrez dans ce papier technique comment il est possible d’accélérer considérablement le temps passé dans chacune de ces 5 étapes.

Sur le graph ci-dessous, voici en 5 phases ce que j’ai vécu en bourse :

Cliquer pour agrandir

Cliquer pour agrandir

Phase 1 – Je suis passé par la chance du débutant 

Mes 1ers trades furent gagnants.

En tant que débutant j’ai immédiatement éprouvé un sentiment de confiance et de réussite.

Je ne savais pas pourquoi mes trades marchaient, mais le plus important c’est que je gagnais et ça me convenait très bien comme ça.

Je m’imaginais déjà sur une ile paradisiaque à spéculer « part time », faire du surf et déguster des cocktails.

Phase 2 – La spéculation à l’instinct (aucune méthodologie)

J’ai continué sur ma lancée, mais les choses ne se sont pas passées comme prévu.

J’ai multiplié les opérations et ma chance s’est noyée dans la violente réalité des marchés.

J’ai commencé à vivre mes 1ères pertes puis à carrément les enchainer.

Mon rêve d’indépendance financière s’est transformé en cauchemar.

J’ai perdu totalement confiance en ma capacité à deviner les futures variations des prix.

Heureusement je tradais avec un tout petit capital à mes débuts, sinon cela aurait pu créer un rejet profond envers les marchés.

Phase 3- Apprentissage et formations pour trouver mon style

J’ai alors compris qu’il était impossible de prédire l’avenir des prix.

J’ai donc décidé de vraiment prendre la spéculation au sérieux.

Il fallait que je change complètement mon état d’esprit, et que je trade les probabilités.

Le problème étant: oui, mais quelles probabilités ?

J’ai donc commencé à étudier l’analyse chartiste et l’analyse technique (avec des indicateurs qui transformaient mes graphiques en sapin de Noël…l’horreur pour prendre une décision!).

Cette période a été très dense en recherche et en tests.

J’ai à peu près tout testé.

Notamment toutes les stratégies des plus grands traders.

En fouillant dans les recherches académiques, j’ai découvert 3 grandes anomalies de marché qui, depuis cette époque, constituent le squelette de mon swing trading.

Il faut comprendre que cette période de remise en question et de prospection peut prendre plusieurs mois, voir plusieurs années en fonction de ce que le trader teste.

Le plus important pendant cette phase est de se focaliser sur un style de trading qui respecte notre entourage, notre personnalité et notre rythme biologique (il faut oublier le trading 18h/24h).

C’est la phase pendant laquelle l’apprenti trader se perd dans une multitude d’approches.

Beaucoup d’apprentis traders restent coincés à vie dans cette phase 3, graph ci-dessous:

Cliquer pour agrandir

Cliquer pour agrandir

Plus un apprenti trader est cupide et attiré par le Graal, plus il retarde sa période de gains, et plus il risque la faillite.

Mes recommandations pour la 3ème phase:

D’emblée, il faut éliminer le day trading qui est épuisant émotionnellement.

99.9% des humains sont stressés lorsque quelqu’un est face à eux et fait mine de leur envoyer une balle dans la figure.

On sait que la balle va être envoyée, mais on ne sait pas à quel moment, cette sensation est insupportable lorsqu’elle se prolonge.

Le day trading c’est pareil, il faut être constamment en alerte et c’est épuisant.

Il faut comprendre que le trading est une activité qui doit nous procurer de la liberté, c’est-à-dire beaucoup de temps et idéalement beaucoup d’argent.

Le day trading supprime le temps libre et ne rapporte pas plus que le swing trading.

Une approche swing trading (30min/soir après la clôture des bourses) est une activité qui conviendra à 99.9% des humains.

Pourquoi ?

Car la routine est tenable sur le long terme et c’est en pratiquant une activité sur le long terme que l’on en devient un expert.

Phase 4 –Respecter ma routine de trading sur mesure

C’est le moment où j’ai finalement trouvé l’approche qui me permettait d’exploiter au mieux les 3 anomalies de marché.

Mes plans de trade se sont focalisés sur des anomalies statistiques de marché (momentum à moyen et long terme, et trades de news sur PEAD).

Je me suis concentré sur un trading qualitatif et sur le respect d’une routine quotidienne.

Pour cela j’ai mis en place plusieurs screeners pour trouver les meilleures opportunités chaque soir.

Je savais désormais où entrer et où sortir de position.

Je savais aussi reconnaitre une bonne opportunité d’une mauvaise.

Ce qui a été le plus difficile pour moi c’est d’apprendre à rester sur la défensive quand le marché n’était pas favorable.

Pendant cette 4ème phase, le trader exploite tous ses outils et ne perd plus de temps à chercher le Graal.

Phase 5 – Ajustement de mes objectifs de gains par rapport à mon aversion au risque

Dans cette dernière phase, la question n’est plus la rentabilité, mais comment optimiser cette rentabilité en fonction de 3 éléments:

1- la taille de son compte de trading

2-les pertes que l’on est prêt à subir pendant l’année (volatilité du portefeuille)

3- la rentabilité annuelle que l’on souhaite atteindre

Il y a une équation à poser sur la table avec ces 3 variables.

Cette équation est personnelle, car personne n’a le même montant sous gestion, n’a la même aversion au risque, et n’a le même objectif de gains.

Il a donc fallu que je trouve mon propre équilibre.

Pour vous donner un ordre d’idée, un trader qui a un risque par trade de 0.6% pourra générer 30%/an en moyenne. Et cela avec des mauvaises périodes n’excédant pas -5% de perte sur son portefeuille.

Il est possible de générer 200%/an avec un risque par trade de 2%. Mais émotionnellement il faut être capable de subir des pertes de -30% sur son portefeuille pendant l’année.

Chaque trader doit définir son bon point d’équilibre.

Comment accélérer votre apprentissage vers la Phase 5 ?

Il y a 12ans, j’aurais rêvé quand trader me communique ses outils, ses stratégies, ses plans de trades pour que je puisse progresser plus vite.

Hélas, il a fallu que je fasse tout ce travail par moi-même.

C’est le travail d’une passion hors norme, associée au temps libre d’un étudiant un peu trop geek, qui ont permis ce résultat.

Aujourd’hui je partage avec vous le fruit de mon travail au travers d’un pack de swing trading qui regroupe tout mon savoir-faire:

->Accès au Pack “Passer directement à la phase 5”

Ne pensez pas que ce soit des recettes magiques pour devenir riche.

Le Graal n’existe pas en bourse

C’est l’utilisation des bons outils, d’une routine rigoureuse et de stratégies bien calibrées qui permettent d’atteindre une belle rentabilité.

Et pour combiner tout ça,

soit vous avez 4ans de temps libre et une passion acharnée pour la spéculation (au point d’en écrire un livre !).

Soit vous vous formez.

Pour que vous puissiez profiter du boost actuel des bourses, j’ai créé une offre très particulière (valable pendant 72H à -40%):

->Accès au Pack “Passer directement à la phase 5”

Si vous avez une question sur ce pack, n’hésitez pas à me la poser directement par email.

Bon apprentissage et bons trades

Cédric

 

 

5 Commentaires

  1. Bernard 08/02/2016 Répondre

    ok
    merci Cédric

  2. Bernard 06/02/2016 Répondre

    salut Cédric

    pour le swing trading, il faut craindre les gaps ou les catastrophes, non ?
    si tu es en swing et que la valeur annonce une mauvaise news, qu’elle chute de plusieurs % ça craint non ?
    MERCI

  3. francois 19/01/2016 Répondre

    Bonjour cédric
    je suis tout nouveaux dans le domaine de la bourse,j ai un peu peur bien sur…..en informatique je ne suis pas terrible…les expressions de la bourse je connais pas….le vrais débutant..tu pense que je peux me lancer,j ai 47 ans.je ne connais pas les entreprises de la bourse.j ai tout a apprendre.j ai un simple ordinateur,il en faut plusieurs.?.merci de ta réponse.
    cordialement stéphane.
    ps: je viens de m inscrire pour la formation de 7 jours.

    • Auteur

      Bonjour François/ Stéphane

      un simple ordinateur portable fait parfaitement l’affaire (je suis en voyage 2 mois par an et je gère tout depuis mon laptop).

      Il n’y a pas besoin de connaitre les sociétés que l’on trade, nous intervenons sur la base des graphiques qui nous sont retournés par nos screeners boursiers (ces derniers nous affichent les opportunités les plus intéressantes d’un point de vue statistique).

      Bon apprentissage
      Cédric

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*