Rencontre de traders à Budapest – Portraits de Loic Abadie et David Renan

A peine revenu de Budapest, je ne peux m’empêcher de repenser aux témoignages de nos auteurs. Nous avons passé 5 jours d’une richesse rare, et cela autant sur le plan humain qu’intellectuel.

L’idée de regrouper des personnes passionnées et qualifiées dans leur domaine de prédilection respectif était une douce utopie. Et pourtant, avec la diversité de tempérament, voir de culture, l’ambiance était au beau fixe.

.

.

Loic Abadie – “Monsieur Bear PEA”

J’ai encore en bouche les piments de la Réunion que Loic Abadie transporte en quantité pour relever ses plats. Cela doit être un de ses secrets pour être arrivé 17ème sur 2000 à l’héroïque raid de le Diagonale des fous… Notre Loic est d’une simplicité bouleversante, attention à ne pas l’y confondre avec son mental d’acier ou sa conviction inébranlable. Pas étonnant qu’il rencontre tant de réussite dans ses expériences de vie.

Notre Monsieur Bear, a fait les 2/3 de la performance de son PEA en marché haussier sur des small caps, tout en annonçant et en profitant de la crise épique de 2008. Surdoué Loic ? oui, avec un bac en poche à 15 ans et demi et une carrière destiné à être ingénieure, Loic est une sorte de petit génie qui a préféré une vie riche en expériences humaines plutôt qu’une riche carrière pauvre en vie.

.

.

David Renan – “50 fois la mise” en quelques années

Il écrit peu, on en entend pas parler et pourtant je peux vous certifier que David Renan est une sacré canaille pleine de vie. Un bon vivant comme on en voit de moins en moins. A la vue de sa photo de profil sur objectif eco, nous nous attendions à un mec sympa, qui aime bien la bonne nourriture… le choc à la rencontre !

 

 

Une marmule taillé comme un rugby man qui se nourrit essentiellement de bière et de nuit blanche à rigoler. Sans le mettre sur un pied d’éstale, c’est certainement l’un des meilleurs traders français indépendant que j’ai eu l’occasion de côtoyer. Ce type possède une mémoire et une connaissance des actions ahurissante ! Mine de rien, il suit une 100aine de titre. C’est pour moi une des plus belles surprises de cette rencontre en Hongrie.

Cédric Froment

0 Commentaire

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*